TRAITÉS FRANÇAIS SUR LA MUSIQUE
School of Music
Indiana University
Bloomington, IN 47405
(phone: [812] 855-6889; Internet: pslemon@indiana.edu)

Data entry: Peter Slemon
Checked by: Samuel Rosenberg
Approved by: Peter Slemon

Fn and Ft: CHAREG MPBN6355
Author: Charpentier, Marc-Antoine
Title: Regles de Composition
Source: Lillian M. Ruff, "M-A. Charpentier's 'Regles de Composition,'" The Consort 14 (1967): 256-70 (facsimile of Paris, Bibliothèque Nationale, fr. nouv. acq. 6355).
Graphics: CHAREG 01GF-CHAREG 10GF

[-f.1v-] Regles de Composition par Monsieur Charpentier

Il est mort maitre de musique de la Sainte Chapelle de Paris le [dimanche supra lin.] 24 fevrier 1704. a 7. heures du matin.

[-f.2r-] Regles de Composition

par Monsieur Charpentier

Quatre Vers qu'il est bon de scavoir par Coeur

De l'O ne passe a l'O que par chemin contraire

Qui de l'O passe a l'A ne manque aucunement

De l'A passant a l'O, fuis meme mouuement

Mais de l'A passe a l'A sans crainte de mal faire.

L'O Signifie les Accords parfaits. scavoir

L'Octaue, la Quinte, la Quarte et leurs Repliques.

L'A Signifie les Accords imparfaits scavoir

La Tierce et sixte Mineure et Majeure et leurs repliques.

Consonances parfaites

Octaue, Quinte, Quarte.

Appellees parfaites, parcequ'on n'y peut rien adjouter ny diminuer sans faire une Dissonance

Exemple

[Charpentier, Regles, f.2r; text: 8, 5, 4] [CHAREG 01GF]

Consonnances Imparfaites

Tierces et Sixtes Majeures et Mineures

Appellees imparfaites parcequ'on en peut oster et on y peut adjouter un demi Ton sans faire une dissonnance.

[-f.2v-] Exemple

[Charpentier, Regles, f.2v,1; text: Sixtes, Tierces, 3 majeure, mineure, Diminuée, Superflue] [CHAREG 01GF]

Il n'y a point d'harmonie sans Tierce, si ce n'est contre la Basse il faut que ce soit entre les Parties,

La Quinte seule determine l'Accord c'est pourquoy il n'en faut jamais faire deux de suitte a moins qu'ils ne soient de differente espece, pour ne pas blesser la diuersité qui fait touttte l'essence de la Musique;

J'appelle deux Quintes de suitte celles qui sont faites sur la Basse qui monte ou qui descend par degres conjoints et non autrement.

Exemple

Quintes mauuaises parcequ'elles sont de Semblables Espece.

[Charpentier, Regles, f.2v,2] [CHAREG 01GF]

Deux Quintes de suitte

Bonnes parcequ'elles sont de differente Espece.

[Charpentier, Regles, f.2v,3; text: 5] [CHAREG 01GF]

Plusieurs Octaues de suitte entre les Parties et mesme contre la Basse ne font point de faute parcequ'elles ne determinent point les Accords.

[-f.3r-] Le Plainchant de l'Eglise chanté par les petits et par les Grands a l'Octaue les uns des autres fait foy comme ils ne sont point durs a l'Oreille. Je reserue a parler de plusieurs Quartes de suitte au traisté particulier de la Quarte.

De la fausse Relation

La fausse Relation se fait quand on uient d'entendre une Notte dans une partie superieure qui fait TriTon contre une Notte qu'on entend immediatement apres dans une partie inferieure ou dans la Basse

[Charpentier, Regles, f.3r,1; text: Tres mauuais <parce que> l'on se repose sur le fa] [CHAREG 01GF]

Tres mauuais si l'on se repose sur le fa

Tres bon parcequ'on ne se repose que sur le Mi

Cette Relation est de Quinte et non pas de TriTon

En mettant un Bemol au si ou un Diesis au fa on euiteroit la fausse Relation Exemple

[Charpentier, Regles, f.3r,2] [CHAREG 02GF]

Tres bon parcequ'il y a Relation de bonne Quarte et non pas de TriTon

[-f.3v-] La fausse Relation causée par le Demy Ton ou Ton fauory du Mode ou de la Cadence qu'on ueut faire non seulement est permise mais il est deffendu de l'euiter.

Du Ton et Demy Ton fauory

Du Mode et de la Cadence

Tous les Modes et touttes les Cadences ou l'on a dessein de tomber ont un demy Ton fauory et un Ton fauory au dessus de leurs finales.

Apres ces Demi Tons fauoris il faut toujours monter d'un Demy Ton, et Apres les Tons fauorys il faut toujours descendre d'un Ton.

On dit communement qu'apres tous les Diesis il faut toujours monter d'un demi Ton; mais c'est parler trop generallement, Cela ne se doit entendre que quand les Diesis sont les Demi Tons fauoris d'un Mode ou d'une Cadence qu'on ueut traister.

La Regle qui enseigne aussi qu'apres tous les Bemols il faut descendre toujours d'un Demi Ton ou d'un Ton n'est pas assez generalle parcequ'on doit aussi descendre toujours d'un Ton apres les Diesis quand ils sont les Tons fauoris au dessus de la finale du Mode ou de la Cadence qu'on traiste.

De la fausse Relation permise

La fausse Relation causée par le Demi Ton ou le Ton fauory d'un Mode ou d'une Cadence, non seulement est permise, mais il est deffendu de l'euiter

Par Exemple Le Mode ou la Cadence que je ueux traister est le Re, Le Mi est le Ton fauory du Re L'Vt est le Demi Ton fauory du Re

[-f.4r-] [Charpentier, Regles, f.4r] [CHAREG 02GF]

La fausse Relation causée par le Demi Ton fauory du Re est si agreable qu'il est deffendu de l'Euiter

La fausse Relation causée par le Ton fauory de Re est si agreable qu'on ne doit pas l'euiter

Les Italiens en mettant un Bemol au Ton fauory euite la fausse Relation mais c'est pour exprimer les douleurs ou la foiblesse des dernieres parolles d'un Moribon.

Recapitulation

Faites Tierce contre la Basse ou entre les parties l'harmonie sera juste

Euitez les deux Quintes de semblable Espece desuitte, c'est a dire seulement quand la Basse monte ou descend de degré conjoint, la Diuersité sera obseruée

Euitez les fausses Relations exceptez celles qui sont causeez par les DemiTons ou Tons fauoris des Modes ou Cadences que vous traisterez, l'Oreille sera satisfaite

Du Mouuement

Le mouuement semblable, c'est quand les parties montent ou descendent en mesme temps ce qui empesche la diuersité que demande la Musique.

Le mouuement contraire est quand les unes montent en mesme temps que les autres descendent ce qui contribue merueilleusement a la diuersité.

[-f.4v-] Pratique des Consonnances

parfaites, et imparfaites

Les Consonances parfaites Octaue, Quinte, et 4 sont signifiees par O

Les Consonnances imparfaites Tierce et Sixte Majeure et Mineure sont signifiees par A

Premiere Regle

De l'O ne passe a l'O que par chemin contraire

C'est a dire que deux Accords parfaits de suitte et par mesme mouuement blesseroient la diuersité, et qu'on ne les peut faire que par mouuement contraire

Exception

On peut aller de l'Octaue a la Quinte par mesme mouuement, pourueu que le Dessus ne monte ou que la Basse ne descende que d'un Ton

[Charpentier, Regles, f.4v; text: A, B, C, D] [CHAREG 02GF]

A Bon parceque l'un monte de beaucoup quand l'autre ne monte que d'un Ton

B. Meilleur parceque la Regle est obseruée

C. Bon parceque l'un descend beaucoup quand l'autre ne descend que d'un Ton

D Meilleur parceque la Regle est obseruée.

[-f.5r-] On peut aller de la Quinte a l'Octaue par mesme mouuement pourueu que le Dessus ne descende que d'un Ton Exemple

[Cet exemple Bon parceque la premiere Notte de la Basse est Accompagne de la Sixte, et la seconde de la Quinte ce qui diuersifie les Accords. in marg.]

[Charpentier, Regles, f.5r,1; text: A, B, Augmentation pour la Basse, bon] [CHAREG 02GF]

A. Bon parceque l'un descend beaucoup et l'autre peu

B. Meilleur parceque la Regle est suiuie

Plusieurs Quartes ou Quintes de suitte et par mouuement semblables sont encor permises entre les parties superieures pourueu qu'elles soient de differente espece et qu'elles cheminent par degrez conjoints. Exemple

[Charpentier, Regles, f.5r,2; text: C, D] [CHAREG 03GF]

C. Bonnes parcequ'elles cheminent par degrez conjoints et parceque la premiere et la derniere qui piquent plus que les autres sont de differente espece.

D. Bonnes par la mesme Raison.

Vous remarquerez en passant que la Quarte est une Quinte Renversée et que la Quinte est une Quarte retournée. C'est ce qui fait que la Raison de l'une est commune a l'autre en cette occasion seulement.

[-f.5v-] Seconde Regle

Qui de l'O passe a l'A ne manque aucunement

C'est a dire que d'un Accord parfait on passe immediatement a un imparfait par toutte sorte de mouuement, que l'un monte quand l'autre descend ou que tous deux montent ou descendent en mesme Temps la diuersité y subsiste toujours parceque l'un est parfait et l'autre imparfait.

Seule exception

[Charpentier, Regles, f.5v] [CHAREG 03GF]

Supposé qu'on se repose sur le fa cela seroit fausse Relation

Troisiesme Regle

De l'A passant a l'O suis mesme mouuement

C'est a dire que d'un Accord imparfait on ne peut passer a un parfait que par mouuement contraire

La Raison qui permet de passer d'un Accord parfait a un imparfait par touttes sortes de mouuements sembleroit autoriser a faire la mesme chose quand on ueut passer de l'imparfait au parfait cependant il faut obseruer regulierement la troisiesme Regle, la pratique de la sixte dont je traisteray cy apres en montrera la consequence.

Exception

On permet d'aller de la Tierce a la Quinte et a l'Octaue par mouuement semblable pourueu que le dessus ne monte ou ne descende que d'un degré

[-f.6r-] Exemple

[Ces trois Exemples sont bons parceque le Dessus ne chemine que d'un degré quand la Basse se meut de Quarte ce qui fait diuersité. in marg.]

[Charpentier, Regles, f.6r,1; text: bon, meilleur] [CHAREG 03GF]

Quatriesme Regle

Mais de l'A passe a l'A sans crainte de mal faire.

C'est a dire qu'on peut faire plusieurs Tierces et plusieurs sixtes de suitte par toutte sorte de mouuement sans pecher contre la Diuersité parce qu'elles sont presque toujours de differente espece.

[Dans l'original de Monsieur le Duc de Chartres il dit que cette 4e Regle est sans exception. in marg.]

Exception

On ne peut faire deux Tierces majeures de suitte quand la Basse descend d'un Ton pour se reposer sur la seconde notte parcequ'il y a fausse relation. Exemple

[Charpentier, Regles, f.6r,2; text: E, F] [CHAREG 03GF]

E. fausse Relation supposé qu'on se repose sur le fa. F. Relation de Quinte et bon par consequent.

J'ay marqué la troisiesme notte du dessus en Noire pour montrer que ce sont trois Tierces majeures de suitte et qu'on en peut faire jusqu'a trois de suitte mais non pas d'auantage.

Je ne parleray de la quarte que parmy les Dissonances.

[-f.6v-] Pratique de la sixte

Il ne faut jamais faire sixte qu'on ne soit en danger de faire deux Quintes de suitte. c'est a dire que la Basse ne monte ou ne descende de degré conjoint.

Toutte sixte ueut etre sauuée.

Quand La Basse monte d'un Ton pour se reposer sur la seconde notte, on fait sixte majeure sur la premiere notte.

Quand la Basse monte de Demi Ton pour se reposer sur la seconde notte, on fait sixte mineure sur la premiere notte

Mais quand La Basse monte d'un Ton pour monter encor on fait sixte majeure ou mineure selon qu'il sera marqué tant que la Basse montera parcequ'on est toujours en danger de faire deux Quintes de suitte

Et quand La Basse montera de demy Ton, pour monter encor on fera sixte majeure ou mineure tant qu'elle montera parcequ'on craint la mesme chose

Quand La Basse descend de Demi ton pour se reposer sur la seconde Notte on fait sixte majeure sur la premiere notte

Quand la Basse descend de Demi Ton pour descendre encor on fait quinte ou sixte sur la premiere notte, sixte mineure sur la seconde et sixte majeure ou mineure selon qu'elle sera marquée tant que la Basse descendra parce que l'on est toujours en danger des deux quintes de suitte.

Quand La Basse descend d'un Ton pour se reposer sur la seconde notte On fait sixte majeure sur la premiere notte.

[-f.7r-] Mais si la Basse descend d'un Ton pour descendre encor on fait sixte naturelle sur la premiere et sur la seconde notte; sixte naturelle sur la troisiesme et sixte majeure ou mineure tant que la Basse descendra parcequ'on craint toujours les deux quintes de suitte

Pratique de la sixte majeure

La sixte majeure se sauue en Octaue un demy ton plus haut, en Quinte sur la mesme place ou en descendant d'un Ton, ou en Tierce un degré ou deux plus bas. Exemple

Sixtes majeure

[Charpentier, Regles, f.7r,1; text: 8, 6, 5, 3] [CHAREG 04GF]

Sixte mineure

La sixte mineure se sauue en touttes les manieres qu'on sauue la majeure excepté en Octaue

[Charpentier, Regles, f.7r,2] [CHAREG 04GF]

Exception

La sixte mineure est bien sauuée en Octaue quand c'est pour monter d'un Ton apres.

[Charpentier, Regles, f.7r,3; text: Sixte mineure sauuée en Octaue.] [CHAREG 04GF]

Il n'y a que cette maniere pour la bien sauuer en Octaue.

[Charpentier, Regles, f.7r,4; text: Mauvais parce qu'on ne monte jamais a une Octaue que par son Demiton favory.] [CHAREG 04GF]

[-f.7v-] Si l'on passoit de la sixte tant majeure que mineure a l'Octaue par d'autres chemins que ceux que je uiens de marquer, La sixte ne seroit point sauuée, et l'on pecheroit contre la troisiesme Regle qui enseigne de ne point passer de l'Accord imparfait au parfait par mouuement semblable.

Exemple

[Charpentier, Regles, f.7v; text: A, B, C, D, E, F, G, H, 8, 6, 5] [CHAREG 05GF]

A. Mal sauuée et contre la troisiesme Regle de plus cela represente deux Quintes de suitte

B. Mal sauuée de plus cela choque la troisiesme Regle de plus tous les deux sautent.

C. Mal sauuée car la sixte mineure ne se sauue point en Octaue.

D. Mal sauuée de plus cela choque la troisiesme Regle et represente deux quintes de suitte

E. Mal sauuée car la sixte majeure ne se sauue point en quinte si ce n'est sur la mesme place ou un Ton plus bas

F. Mal sauuée de plus cela choque La troisiesme Regle

G. Bien mauvais, car Elle n'est point sauuée. Les deux parties sautent et choque la troisiesme Regle et la Diuersité.

H. Affreux a cause de la modulation du Triton de plus elle est mal sauuée et choque la troisiesme Regle.

[-f.8r-] Des Dissonnances

Il y a treize Dissonnances.

1 La neufiesme majeure

2 La neufiesme mineure

3 La huitiesme Superflue

4 La huitiesme diminuée

5 La septiesme majeure

6 La septiesme mineure et tres petite c'est a dire diminuée

7 La quinte Superflue

8 La quinte Diminuée ou fausse

9 Le Triton

10 La Bonne quarte

11 La Quarte Diminuée

12 La seconde majeure Nota qu'il ne parle point de la seconde superflue ou tres grande.

13 La seconde mineure

Et leurs Repliques ou Octaues.

Des Temps forts et foibles

[Remarquez qu'il y a des Temps forts et foibles dans la Musique in marg.]

A La mesure a quatre temps le premier temps et le troisiesme sont forts, Le second et le quatriesme sont foibles

A La mesure a deux Temps, le premier est fort et le second est foible

A la Mesure a trois Temps tous les Temps sont egaux et si l'on ueut Le second ou le troisiesme seront foibles mais le premier est toujours long.

[Tous les Temps sont forts et egaux De plusieurs nottes d'egale ualeur renfermées dans la mesme mesure si le nombre est pair, la premiere est forte, la seconde foible, la troisiesme forte, et la quatriesme foible et si le nombre est impair la premiere est foible et cetera. in marg.]

Les Mesures

6/4 et 6/8 ont deux temps egaux et se battent en deux Temps.

[-f.8v-] Les Mesures 9/4 et 9/8 ont trois Temps egaux et se battent a trois temps.

Les mesures 12/8 [corr.] ont quatre temps egaux et se bat a quatre temps

La Mesure 4/8 a deux temps egaux et se bat a deux Temps.

Pratique des Dissonnances

La neufiesme se lie elle mesme sur un temps foible Se fait sur un temps fort, et se sauue en baissant elle-mesme d'un degré sur * [* leur plus proche consonnance in marg.] un temps foible Exemple

[Charpentier, Regles, f.8v,1; text: 9, 8, 3] [CHAREG 05GF]

La septiesme se lie elle mesme sur le temps foible se fait sur un temps fort et se sauue en baissant elle mesme d'un degré sur un temps foible Exemple

[Charpentier, Regles, f.8v,2; text: 7, 6, 5, 3] [CHAREG 05GF]

Dissonnances Superflues

Les Dissonnances superflues comme l'Octaue Superflue, la quinte superflue et la quarte superflue [-f.9r-] se font sans etre liees ou liees si l'on ueut sur tous les Temps et se sauuent en montant d'un degré.

L'Octaue superflue se pratique comme l'exemple suiuant l'enseigne.

[Charpentier, Regles, f.9r,1; text: A, B, C, D, 10, 8, 6, 3] [CHAREG 06GF]

C. L'Octaue superflue se pratique seulement des manieres marquees A et B et s'accompagne de la sixte plus que majeure comme dans l'Exemple C.

La Quinte superflue se lie ou ne se lie point Se fait sur touttes sortes de temps et se sauue en montant d'un degré ou en demeurant sur la mesme place Exemple

[Charpentier, Regles, f.9r,2; text: 5, 6, 8] [CHAREG 06GF]

[-f.9v-] La Quarte superflue ou Triton se fait liee ou sans etre liee sur touttes sortes de Temps et se sauue en montant un degré plus haut. Exemple.

[Charpentier, Regles, f.9v,1; text: A, B, C, D] [CHAREG 06GF]

A Liée et fausse un demi Ton plus haut en Octaue, 6. ou 3.

B. sans etre liée et sauuée un Ton plus haut.

C quand elle est suiuie d'une quarte

D. Bon trait Italien. Il suppose la Tierce majeure.

[Charpentier, Regles, f.9v,2] [CHAREG 06GF]

[Vous remarquerez dans l'Exemple cy dessus que la seconde n'est liée que mentalement sur le sol et la Basse de deuant dont elle pourrait faire l'unisson ou l'Octaue et c'est ce qu'on appelle lié par Supposition. in marg.]

Pratique de la Quarte

[La quarte se considere quelque fois comme consonnance et quelque fois comme dissonnance. in marg.]

La Quarte quoy que consonnance parfaite se pratique neantmoins comme Dissonnance elle est bien plus aigre que la quinte quoy qu'elle Soit une quinte renversée.

Quand la quarte est considerée comme dissonnance elle se lie par elle mesme Sur un Temps foible se fait sur un Temps fort et se sauue sur un Temps foible en descendant d'un degré

Exemple de la quarte comme dissonnance

[Charpentier, Regles, f.9v,3; text: On la fait encor sur une tenue de la Basse, 5, 4, 3] [CHAREG 07GF]

[-f.10r-] Quand on considere la Quarte comme Accord parfait, elle se fait sans etre liée sur toutte sorte de Temps, s'accompagne de la sixte et se sauue en sixte un degré plus haut. Exemple

[Charpentier, Regles, f.10r,1; text: A, B, C] [CHAREG 07GF]

A. Quarte sauuée en sixte et faite sur le temps fort

B. Accompagnee de la sixte faite et sauuée sur le temps fort

C. Quarte faite sur le temps foible et sauuée en sixte comme il faut

Vous remarquerez en passant que la Quarte considerée comme consonnance parfaite se fait toujours en cheminant de degré conjoint.

Deux Quartes de suitte de semblable espece ou de differente espece sont permise contre la Basse et non pas dauantage. Exemple

[Charpentier, Regles, f.10r,2; text: Bon, meilleur] [CHAREG 07GF]

Dissonnances Diminuées

Les Dissonnances diminuees comme l'Octaue, La Quinte et La Quarte fausse se font liees ou non liees, sur touttes sortes de temps, et se sauuent en descendant un demi ton plus bas. Exemple

Tournez

[-f.10v-] [Charpentier, Regles, f.10v,1; text: A, B, C, La fausse quarte represente toujours la troisiesme mineure] [CHAREG 07GF]

A. Octaue fausse sur un temps foible non liée.

B. Octaue fausse sur un temps fort sans etre liée.

C. Liée par la Basse.

Quinte fausse ou Diminuée

[Charpentier, Regles, f.10v,2; text: D, E, F] [CHAREG 08GF]

D. Quinte fausse non liée faite sur un temps fort et sauuee comme il faut.

E. faite sur un temps foible et bien sauuée.

F. Liée et bien sauuée.

Remarquez que touttes les Dissonnances diminuées se font toujours en cheminant par degrez conjoins.

Quarte fausse ou diminuee

[Charpentier, Regles, f.10v,3; text: Voila ce qu'elle represente, On ne la fait que de cette maniere] [CHAREG 08GF]

[-f.11r-] Pratique de la seconde

[Difference de la neufiesme et de la seconde La difference de la neufiesme et de la seconde est que la neufiesme se lie ou se sauue par elle mesme en descendant d'un degré mais la seconde est seulement liée et sauuée sur la Basse qui descend d'un degré. in marg.]

La seconde se lie toujours par la Basse sur un temps foible, se fait sur un temps fort et se sauue en demeurant a la mesme place en faisant baisser la basse d'un degré sur un temps foible. Exemple.

[Charpentier, Regles, f.11r] [CHAREG 08GF]

De la Tenue

La neufiesme et la septiesme se font sur une Tenue de Basse sur les temps et nottes foibles en cheminant par degres conjoints, et se sauuent en descendant d'un degré sur leurs plus proches consonnances.

Touttes les Dissonnances Superflues ne se font point Sur les Tenues de Basses.

Les Dissonnances diminuées se peuuent faire sur une Tenue de Basse et se sauuent en descendant d'un demi Ton par la plus proche Consonnance.

La Quarte sur une Tenue de Basse se fait sur touttes sortes de temps en cheminant par degrez conjoins et se sauue en montant ou descendant d'un degré par ses plus proches consonnances.

La seconde sur une Tenue de Basse se fait sur les Temps ou sur les Nottes foibles et se sauue en montant ou descendant d'un degré sur les plus proches

La Basse sur une Tenue du Dessus ou de quelqu'autre partie superieure fait touttes les Dissonnances hormis [-f.11v-] les superflues et les Diminuees, sur les Temps ou sur les Nottes foibles, et les sauuent en montant ou descendant d'un degré sur les plus proches Consonnances.

Recapitulation

La neufiesme et la septiesme et quarte se lient elle mesme sur un temps foible, se font sur un Temps fort et se sauuent en baissant d'un degré

Les Dissonnances superflues se font liees ou non liees, sur touttes sortes de temps et se sauuent en montant d'un degré.

Les Dissonances Diminuees se font liees ou non liees sur touttes sortes de temps et se sauuent en descendant d'un degré

Fin des Regles.

Routines

Quand Le Dessus descend de Tierce mineure faites que la Basse vienne faire Tierce majeure sur la seconde notte du dessus, et quand le Dessus descend de Tierce majeure, faites que la Basse vienne faire Tierce mineure contre la seconde notte du Dessus. Exemple

[Charpentier, Regles, f.11v; text: A, B, C, D] [CHAREG 08GF]

A Le Dessus descend de Tierce mineure La Basse y fait Tierce majeure

B Le Dessus descend de Tierce majeure La Basse y uient faire Tierce mineure

[-f.12r-] Quand le dessus est liée et descend apres d'un degré Il faut toujours que la Basse vienne faire contre la notte liée neufiesme septiesme ou Quarte. Quand la Basse est liée et descend apres d'un degré il faut toujours que le Dessus uiennent faire contre les Nottes liée, quarte, seconde ou Triton.

Du Mode

Le Mode est l'Etendue d'une Octaue depuis L'Vt graue par Exemple jusqu'a l'Vt aigu.

Il y a autant de Modes que de Nottes, * [* que de Nottes dans la Gamme.]

Tous les Modes se peuuent rapporter au Mode d'Vt ou au Mode de Re.

Le Mode d'Vt a la Tierce majeure.

Le Mode de Re a la Tierce mineure.

Tous les Modes qui ont la Tierce majeure ressemblent au Mode de l'Vt.

Tous les Modes qui ont la Tierce mineure ressemblent au Mode du Re.

Les Modes ont trois Cordes Essentielles, scavoir La finalle qui est la Notte du Mode, la Tierce au dessus de la finalle que l'on appelle la Mediante, et la Quinte au dessus de la finalle qu'on appelle la Dominante

Les Modes qui ont la Tierce majeure n'ont que deux chordes Essentielles scauoir la finalle et la Dominante

Les Modes qui ont la Tierce mineure ont trois chordes essentielles scauoir la finalle la Mediante et la Dominante

Le Demi ton fauory sert a monter agreablement a la Corde du Mode et le Ton fauory sert a y descendre agreablement

Les Dominantes des Modes qui ont la Tierce mineure ont un demy ton fauory au dessus d'eux qui sert a y descendre agreablement

[-f.12v-] Quand la Basse fait ce que le Dessus a fait c'est a dire les mesmes Nottes que le dessus a fait faites au dessus ce que vous avez fait a la basse.

[Charpentier, Regles, f.12v; text: conuersion] [CHAREG 09GF]

L'Exemple cy dessus s'appelle Conuersion

La sixte est une Tierce retournée

La Tierce est une sixte renversée

Voila ce qui fait trouuer les fugues et les deux trois et quatre desseins qui s'accordent en mesme temps et qui font toute la beauté de la Musique.

La pratique fait l'ouurier

fabricando fabri fimus

[-f.13r-] Augmentations tirees de l'Original de Monsieur Le Duc de Chartres.

Sixtes et Tierces, tres grandies, majeures, mineures et tres petittes.

[Charpentier, Regles, f.13r; text: 6, 3, tres grandie, majeure, mineure, tres petite] [CHAREG 09GF]

Definition de la Musique

La Musique est un meslange harmonieux des sons aigus, moyens, et graves.

La Tierce ou contre la Basse, ou entre les Parties en fait toutte l'harmonie.

La seule diuersité en fait toutte la perfection, comme l'uniformité en fait tout le fade et le desagrement. Les Changements de mouuement et de Mode faits bien a propos, contribuent merueilleusement a cette diuersité que la Musique demande

Les Dissonnances bien a propos preparees et bien sauuees, meslees aux Consonnances parfaites et imparfaites n'y apportent pas moins de Diuersité.

Vne Musique qui ne seroit composée que de Consonnances seroit fade; et trop pleine de Dissonnances seroit dure, parce que ces deux extremitez pechent contre la diuersité, euitez aussi soigneusement la fausse Relation que le manque de Tierce entre les Parties ou contre la Basse.

Pourquoy Les Transpositions de Modes

La premiere et moindre Raison, c'est pour rendre la mesme piece de Musique chantable par toutte Sorte de uoix.

La seconde et principale Raison, c'est pour l'expression des differentes passions, a quoy la differente Energie des Modes est tres propre.

Energie des Modes

C 3 majeure Gay et guerier

C mineure Obscur et Triste

D mineure Graue et Devot

D majeure Joyeux et tres Guerier

[-f.13v-] E mineure Effeminé Amoureux et Plaintif

E majeure Querelleux et Criard

E[rob] 3 majeure Cruel et Dur

E[rob] 3 mineure Horrible Affreux

F majeure furieux et Emporté

F mineure Obscur et Plaintif

G majeure Doucement joyeux

G mineure Serieux et Magnifique

A mineure Tendre et Plaintif

A majeure Joyeux et champetre

B[rob] majeure Magnifique et Joyeux

B[rob] mineure Obscur et terrible

B[sqb] mineure Solitaire et melancolique

B[sqb] majeure Dur et Plaintif.

Des Cadences.

Cadence en Musique a deux significations, La premiere est l'obseruation juste et ponctuelle de la Mesure, et la seconde est une chute ou un repos qui se fait de temps en temps, Les Cadences ou la Basse monte de Quarte ou descend de Quintes Sont les points de la Musique et l'on ne les doit employer qu'aux sens finis; C'est pourquoy touttes les Pieces de Musique finissent par cette espece de Cadence; On l'appelle Cadence finale quand elle tombe sur la Notte du Mode.

La Cadence de septiesme sauuée en sixte, se fait quand La Basse descend d'un degré. Celle cy s'employe aux sens finis qui neantmoins demandent quelque chose apres eux. Cette cadence S'employe au milieu d'une chanson et fait dans la Musique ce que les : ou ; ou ? font dans le discours

La Cadence indeterminée c'est quand La Basse monte de quinte ou d'un degré, ou descend de Quarte sur une des Cordes [-f.14r-] du Mode, elle ne s'employe que pour separer tant soit peu le sens, comme les uirgules dans le discours separent les moindres membres de la Periode.

[Charpentier, Regles, f.14r,1; text: Sens fini, ou, C'est la partie qui fait Tierce auec le Sol et qui se resout en quinte qui interroge, Virgule, Supposé que le sol soit une corde du Mode Vt] [CHAREG 09GF]

Des Cordes Essentielles des Modes

Les Modes de [rob] mol ont trois cordes Essentielles, sur lesquelles on doit faire les Cadences scauoir, La finale, Sa Tierce et sa quinte en montant.

Les Modes de Bequarre n'ont que deux cordes essentielles sur lesquelles on doiuent faire les Cadences sçauoir sa finale, et sa Quinte.

[Charpentier, Regles, f.14r,2; text: Mode de [rob] mol, Mode de Bequare, LA Dominante, FA Mediante, RE finale. SOL Dominante, VT Finale, Toutte autre Cadence qui y entreroit S'appelleroit hors du Mode, Toutte autre cadence qui y entreroit seroit hors du Mode] [CHAREG 09GF]

Des Tons et Demi Tons fauoris des Modes ou des Cadences qu'on a dessein de faire

Touttes les Cadences de quinte en descendant ou de quarte en montant sur un Ton fauory au dessus et un demi Ton fauory au dessous de leur finale. Exemple

Cadence de l'Vt     Cadence du Re

Re ton fauory Mi Ton fauory

Vt finale Re finale

Si Demi Ton fauory Vt diese Demi Ton fauory.

La Dominante des Modes de Bemol outre ce ton et Demi ton fauory a encor un Demi ton fauory dessus elle pour y tomber plus agreablement.

[-f.14v-] Dominante du Mode [rob] mol.

Mode du Re

Za Demi ton fauory

La Dominante

On dit ordinairement qu'il faut toujours monter, apres un Diesis et descendre apres un [rob] mol de Demi ton, mais la Regle est trop generale et ce n'est qu'apres le Diesis Demi ton fauory au dessous d'une Cadence qu'on ueut faire qu'il faut toujours monter de Demi ton; Et ce n'est qu'apres le [rob] mol ou le Demi ton fauory d'au dessus de la Dominante d'un Mode de B mol ou l'on ueut tomber qu'il faut toujours descendre de Demi Ton.

Ces Tons et Demi Tons fauoris ont tant de priuilege et portent si naturellement aux Cadences qu'on ueut faire que la fausse Relation qu'ils pourroient produire non seulement ne doit pas etre euitée, mais qu'il faut affecter le plus que l'on peut de la pratiquer.

De la fausse Relation

La fausse Relation est l'Intervalle du Triton, forme par une notte dans une partie superieure contre une notte des parties inferieures ou de la Basse meme qui uient immediatement apres pour s'y reposer Exemple

[Charpentier, Regles, f.14v,1; text: Pour euiter ces fausses Relations il faudroit mettre un [rob] mol au si ou un Diesis au fa pour faire Relation de bonne Quarte. Contre la Basse, entre les parties, Entre les Parties et contre la Basse] [CHAREG 10GF]

fausses Relations excellentes a pratiquer et mauvaises a euiter.

[Charpentier, Regles, f.14v,2; text: Excellente parcequ'elle est causée par le Demi ton fauory de l'ut, Mauuaise parceque le Demi Ton fauory de l'ut est Alteré, Mauuaise parceque le Ton fauory de l'ut est Alteré] [CHAREG 10GF]

[-f.15r-] Recapitulation

Grande Diuersité dans la Musique. Tierce entre les Parties ou contre la Basse, Dissonnances adroitement meslées aux Consonnances parfaites et imparfaites, point de fausses Relations. Si les Tons et Demi tons fauoris des cadences qu'on ueut faire ne les causent, expression naiue du sujet, bon choix des mouuements et des Modes conuenables a la passion qu'on ueut representer, La Musique ne peut manquer d'etre aussi belle que bonne.

La neufiesme et septiesme sur une Tenue de la Basse se font sur une notte foible et se sauuent un degré plus bas en leur consonnance la plus proche Exemple

[Charpentier, Regles, f.15r; text: 9, 8, 7, 6, septiesme tres petitte] [CHAREG 10GF]

[-f.15v-] Des beautez de la Musique

La Modulation reguliere c'est a dire les Accords si bien enchaines ensemble qu'ils sortent necessairement les uns des autres en font toutte la Douceur

Les Interualles deffendus euitez, contribuent extremement a cette belle modulation

Denombrement des Interualles deffendus qu'il faut euiter

[Charpentier, Regles, f.15v] [CHAREG 10GF]

neantmoins l'expression du sujet oblige quelque fois a se servir de ces faux interualles alors ce sont des coups de maitre

L'Imitation a la quarte ou a la quinte tant en montant qu'en descendant n'en fait pas une des moindres beautes

L'Imitation doit etre courte et legere

La fugue est l'Imitation du chant a la quarte ou a la quinte tant en montant qu'en descendant

La fugue doit etre plus longue et plus graue que l'imitation

Les Italiens ne font jamais une fugue seule mais deux trois et quatre en meme temps ce qui rend leur musique admirable

La fugue qui se fait mieux sentir en entrain et qui est la plus pressée, est la plus belle

C'est pourquoy il ne faut jamais faire reposer une partie pour faire la fugue de ce qu'elle a chanté

La pratique en apprend plus que touttes les Regles

[-f.16r-] Abregé des Regles de l'Accompagnement de Monsieur Charpentier

Euitez la fausse Relation deffendue

Euitez les deux Quintes de suitte.

Euitez sur l'orgue de faire d'une main ce que vous faites de l'autre.

Mettez la Tierce entre les Parties si uous ne la faites contre la Basse

Sur touttes les Dominantes des Modes faites Tierce majeure s'il n'est marqué autrement et uous accompagnerez juste

Point d'Ambition de faire paraitre la vitesse des mains

Ecoutez la uoix qui chante, la releuer si elle baisse la rabaisser si elle monte en luy rebattant deux ou trois fois son ton, c'est accompagner de bon goust et avec discretion

Ceux qui font tant de fracas, qui leuent les mains pour assommer leur Clavier sont incapables de bien accompagner

Ce qui se dit pour un instrument se peut et se doit entendre de tous les autres

Quand la uoix se repose, le brillant de la main peut paraitre sans choquer le bon sens.


Return to 17th-Century Filelist

Return to the TFM home page