TRAITÉS FRANÇAIS SUR LA MUSIQUE
School of Music
Indiana University
Bloomington, IN 47405
(phone: [812] 855-6889; Internet: pslemon@indiana.edu)

Data entry: David Schneider
Checked by: Rika Asai
Approved by: Peter Slemon

Fn and Ft: BRODICA TEXT
Author: Brossard, Sébastien de
Title: Dictionnaire de la Musique, Appendices
Source: Dictionaire de Musique, Contenant une Explication Des Termes Grecs, Latins, Italiens et François les plus usitez dans la Musique, Troisieme Edition (Amsterdam: Estienne Roger, c.1708; repr. ed. Genève: Minkoff, 1992), 263-388.

[-263-] TABLE ALPHABETIQUE.

CONTENANT.

LES Termes François qui concernent la Musique, et dont l'on trouve l'explication dans ce Dictionnaire; tant pour donner la facilité à ceux qui voudront envoyer leurs Piéces dans les Païs Estrangers, de mettre et d'exprimer leurs Avertissements en des termes entendus de tous les Musiciens de l'Europe: qu'afin de donner moyen de trouver vîte et aisement les matieres, sur lesquelles, ceux qui ne sçavent ny le Grec, ny le Latin, ny l'Italien, souhaiteront quelque éclaircissement

Il faut remarquer pour l'usage de cette Table.

1. Que la lettre V. signifie Voyez ou cherchez.

2. Que le mot, ou les mots qui suivent cette lettre, sont les endroits du Dictionnaire où elle renvoye.

3. Que lorsque après la lettre V. on trouvera, icy, ou cy-dessus, ou cy-dessous; il faudra chercher le mot qui suit dans la Table Françoise et non dans le Dictionnaire.

[-264-] 4. Que comme il y a dans le Dictionnaire quelques mots dont l'explication est fort étenduë, et qu'on a été obigé de partager en plusieurs Parties que l'on y nomme, Classes, Articles, Tables, Paragraphes, et cetera. On les trouve souvent dans cette Table exprimées par des abbreviations dont voicy l'explication.

Art. ou a. veut dire Article.

Clas. ou cl. veut dire Classe.

Et Seq. ou Seqq. veut dire et suivant, ou suivants.

Ibid. ou Ib. veut dire, au même mot ou endroit.

Num. ou No. ou N. veut dire Numero.

[signum]. veut dire Paragraphe.

Tab, ou Ta ou T. veut dire Table, et cetera.

[-265-] A. Voyez ALTO.

A. B. C. D. et cetera. Notes de la Musique des Anciens Latins, et souvent des Modernes. Voyez SYSTEMA. Table generale.

A bec. Flûte à bec. Voyez FLAUTO.

Accidentel. Signe Accidentel. Voyez SEGNO.

Accidentellement. Voyez MODO. numero 7. Par Accident. Voyez Ibidem.

Accompagnateur. Voyez RECITATIVO.

Accompagnement. Voyez ORGANO, BASSO-CONTINUO, SYSYGIA, et cetera.

Accord. Voyez UNISSONO et SYSYGIA.

        {Agreable } Voyez CONSONANTE et BUONO.
        {Bon      }
        {Desagreable } Voyez DISSONANTE et CATTIVO.
        {Mauvais.    }
Accord. {Juste, ou Faux
        {Simple, ou Composé   }
        {Immediat, ou éloigné } Voyez SYSYGIA.
        {Parfait, ou Imparfait.

Accorder. Comment on doit accorder les Instrumens. Voyez TEMPERAMENTO. Il faut que les Quintes soient un peu foibles pourquoy? Voyez QUINTA, et TEMPERAMENTO.

Accordeur d'Instruments. Voyez TEMPERAMENTO.

A cinq Voix ou Parties. Voyez SYSYGIA.

Accomply. Voyez PERFETTO.

L'Acquise, ou l'Ajoûtée. Voyez PROSLAMBANOMENOS, et SYSTEMA, numero 3. et aux deux Tables.

Acroissement. Point d'Acroissement. Voyez PUNTO.

Acte de Cadence ce que c'est. Voyez ATTO.

Acuité. Terme nouvellement Inventé pour exprimer ce que les François nomment assez improprement la Hauteur d'un Son, et les Italiens Acutezza. Voyez GRAVE. qui est son opposé. Voyez aussi POSAUNE, SUONO, et cetera et cy-dessous GRAVITÉ, et HAUTEUR.

A deux, à trois, à 4, à 5. à 6, à 7, à 8, Parties. Voyez tous ces mots à leur rang, et SYSYGIA: Mesure à deux, à 3. à 4. à 6. à 8. Temps et cetera. Voyez BATTUTA, TEMPO, METRON, et cetera. Triple à 2. à 3. à 4. Temps. et cetera. Voyez TRIPOLA.

L'Adjoûtée ou l'Acquise. Voyez cy-dessus l'ACQUISE. L'Adjoûtée ou Apliquée. Voyez cy-dessous. Ajusté.

Admiration. Moyen de l'exprimer par les Sons. Voyez SEXTA, et TRONCO, et cetera.

Adoucir, ou diminuer la force de la Voix, ou de l'Instrument. Voyez PIANO, FORTE, ECHUS, et cetera.

[-266-] A droit chemin. Voyez PER DIRITTO.

Affectation de faire toujours la même chose, de suivre le même mouvement, et cetera. Voyez PERFIDIA, PERFIDIATO, OSTINATO, et cetera.

Affection, Passion, et cetera. Voyez USO.

Affligé, d'une maniere affligée, Lugubre, Triste, et cetera. Voyez SOLLECITO, LUGUBRÉ, et cetera.

Agréable, maniere agréable, gracieuse, et cetera. Voyez GRATIOSO, LEGGIADRO, SOAVE, et cetera.

Acord Agréable. Voyez cy-dessus Accord.

Agréement. Voyez FIGURA, DIMINUTIONE, et cetera.

Agréement du Chant. Voyez COLORATURA.

Signes des Agréements du Chant. Voyez NOTA.

A huit. Composition à 8. Parties differentes. Voyez SYSYGIA, et cetera.

Aigu. Son Aigu, ou Haut, ou Perçant, et cetera. Voyez SUONO.

Aiguës. Voyez HYPERBOLEON.

Tetrachorde des Aigues. Voyez TETRACHORDO et SYSTEMA, Table 1. des Sur-aiguës. Voyez Ibidem Table 2.

La derniere des plus Aigues. Voyez NETE HYPERBOLEON, et SYSTEMA Table 1.

La Penultieme des Aiguës. Voyez PARANETE HYPERBOLEON, et SYSTEMA Table 1.

La troisiéme des Aiguës. Voyez TRITE HYPERBOLEON, et SYSTEMA. Ibidem.

Choeur de voix Hautes ou Aiguës. Quel en doit estre le Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Ajoûté, ou Ajoûtée. Voyez cy-dessus l'Acquise.

Ajusté. Voyez SYNEMENNON, TETRACHORDO, TRITE, et cetera.

Tetrachorde des Ajustées. Voyez Ibidem. et TRITE numero 4.

La derniere des Ajustées. Voyez NETE SYNEMENON, TETRACHORDO, et TRITE numero 4.

La Penultiéme des Ajustées. Voyez PARANETE SYNEMENNON, TETRACHORDO, et TRITE. numero 4.

La troisiéme des Ajustées. Voyez TRITE SYNEMENNON, TETRACHORDO, et TRITE. numero 4.

   {Quarte    au dessus} Voyez  {          au dessous}
A  {Quinte    au dessus} EPI    {          au dessous} Voyez
la {Tierce    au dessus} ou     {          au dessous} HYPO.
   {Sixte     au dessus} HYPER. {          au dessous}
   {et cetera au dessus}        {et cetera au dessous}

A la Renverse. Voyez PER, et ROVERSCIO.

A l'envers. Voyez ROVERSCIO.

Allemande Voyez ALLEMANDA, et SUONATA.

Aller, cheminer égallement. Voyez ANDANTE.

Alphabet. Les Lettres des Alphabets Grec et Latin, servoient [-267-] autrefois de Notes pour la Musique. Voyez SYSTEMA. NOTA. et cetera.

Alteration. Point d'Alteration. Voyez PUNTO.

Alypius, nom d'un Autheur. Voyez NOTA, et SYSTEMA.

Anciens, comment on doit entendre ce mot, (car il y en a de plusieurs sortes.) Voyez MUSICA ANTICA, et MODERNA.

Anciens Grecs et Latins, leur Systême pour la Musique. Voyez SYSTEMA. Place et situation de leurs cordes Enharmoniques et Chromatiques. Voyez TETRACHORDO, SEGNO, et SYSTEMA.

Anciens Modes. Voyez MODO.

Ancienne Musique. Voyez MUSICA ANTICA.

Animé. Voyez VIVACE, ALLEGRO, SPIRITOSO, BRILLANTE et cetera.

Antienne. Voyez TUONO. Paragraphe 3. Antienne redoublée. Voyez RESPONSORIO.

Apliqué, ou Ajusté. Voyez cy-dessus Ajusté.

Apollon. nom d'une Divinité des Payens. Voyez LYRA.

Apostre. ponr un Apostre. Voyez PER.

Approuvé, Choisi, Authentique. Voyez AUTHENTICO, MODO, et TUONO. Paragraphe 1.

A quatre Parties. Voyez QUATUOR, SYSIGIA et cetera.

A quatre Temps. Voyez BATTUTA, LONGA, BREVE, BUONO et cetera.

Arangement de plusieurs Parties. Voyez ORDINE et SYSTEMA.

Arc, ou Archet. Voyez ARCO.

Archi-leuto. } Voyez THEORBA.
Archi-luth.  }

Aretin Voyez GUI ARETIN.

Aristoxéne. nom d'un Auteur. Voyez TEMPERAMENTO.

Arithmétique. Division Arithmetique de l'Octave. Voyez HARMONICA DIVISIONE, MODO, OTTAVA et cetera.

De la Quinte. Voyez QUINTA. et TRIAS HARMONICA.

De la Tierce mineure. Voyez TERZA, TRITE, numero 4. et la Table de TRITE.

Musique Aritmetique. Voyez MUSICA.

Tierce mineure Arithmetique, ou b. mol. Voyez TERZA, TRITE et cetera.

Arithmetiquement. Voyez MODO numero 4.

Artificiel. Musique Artificielle. Voyez MUSICA.

A sept Voix ou Parties. Voyez SYSYGIA.

A six Voix ou Parties. Voyez SYSYGIA.

A six Temps. Voyez SESTUPLA, et TRIPOLA. Classe troisiéme.

Assemblage. Voyez SYSTEMA.

Assemblée ou Corps de Musiciens. Voyez MUSICA.

A son aise, commodément. Voyez ADAGIO.

Atendant. Cadence Atendante. Voyez QUINTA.

[-268-] A trois Voix, ou Parties. Voyez TRIO, et SYSYGIA.

A trois Temps. Voyez TRIPOLA.

Au, ou Dez. Voyez DA.

Au dessous. Voyez SOTTO, HYPO, INFRA, et cetera.

Au dessus. Voyez SOPRA, HYPER, ou EPI, SUPRA et cetera.

Avec. Voyez CON.

     {exactitude         }       SOLLECITO.
     {discretion         }       MODERATO.
     {majesté            }       GRAVE, et MAESTOSO.
Avec {moderation         } Voyez MODERATO.
     {sagesse            }       MODERATO.
     {soin, ou diligence }       SOLLECITO.
     {vehemence          }       FORTE.
     {et cetera          }       et cetera.

Augmentation. Point d'Augmentation. Voyez PUNTO.

Authentique, Choisi, Approuvé. Voyez AUTHENTICO, MODO, et TUONO Paragraphe 1.

Fugue Authentique. Voyez FUGHA.

Mode et Modes Authentiques. Voyez MODO. numero 4. et 6. et la Syllabe UT.

Tons Authentiques. Voyez TUONO. Qui les a introduits dans le Chant de l'Eglise. Voyez TUONO. Paragraphe 1.

Autre. Voyez ALTRO.

B.

B. Voyez BASSO. et B.

B. C. Voyez BASSO-CONTINUO.

b Voyez TONDE, MOLLE. B. et cetera. Son origine. Voyez TRITE. et cy-dessous Bemol.

[sqb] Voyez QUADRATO. et B. et cetera.

Baisser. en baissant la main. Voyez THESIS, BATTUTA, TATTO et cetera.

Ballet. Voyez BALLETTO. Entrée de Ballet. Voyez INTRADA.

Bariton. et Baritonans. Voyez BARITONO et VOCE. numero 3.

Barré. C. Barré. Voyez cy-dessous C.

Bas. Sons bas ou graves. Voyez SUONO. En bas, ou d'en-bas. Voyez SOTTO, INFRA, et cetera.

Bas-Dessus ou Second-Dessus. Voyez CANTO, et DISCANTO.

Basse. Voyez B. et BASSO,

Basse Chantante. Voyez B. et BASSO.

Basse de Chromorne. Voyez BOMBARDO. FAGOTTO et cetera.

Basse-Continuë, ou Basse chiffrée, son Inventeur, et cetera Voyez BASSO CONTINUO, FUNDAMENTO, LEUTO, ORGANO, PARTITURA, THEORBA et cetera.

Basse-Continuë obligée, ou contrainte. Voyez OBLIGATO.

<B>asse-Contre. Voyez BASSISTA.

[-269-] Basse-double, ou double Basse. Voyez VIOLONE.

Basse-Recitante. Voyez BASSO CONCERTANTE.

Basse-Taille, ou seconde Taille, ou Concordant. Voyez BARITONO, TENORE et cetera.

      {de Haut-Bois. Voyez FAGOTTO.
Basse {de Viole. Voyez VIOLA
      {de Violon. Voyez VIOLONE.

Petite Basse. Voyez BASSETTO.

Premiere Basse. Voyez PRIMO et BASSO. 1.

La plus Basse des Moyennes. Voyez HYPATE MESON, et SYSTEMA Table 1.

La plus basse des Principalles. Voyez HYPATE HYPATON et SYSTEMA. Table 1.

Basson ou Basse de Chromorne. Voyez BOMBARDO, et FAGOTTO.

Petit Basson. Voyez DULCINO.

Premier Basson. Voyez PRIMO et FAGOTTO 1.

Batard. Modes Batards. Voyez NOTHO.

Bâton. Voyez PAUSA et TRIPOLA dans toutes les Classes. Demi bâton, et Double bâton. Voyez Ibidem.

Battant. en battant. Voyez BATTUTA et PER THESIN et cetera.

Battement. Voyez RIBATTUTA.

Battre la Mesure, ou donner la Mesure. Voyez BATTUTA, TATTO, METRON, et cetera.

Battre le Triple en general, comment cela se fait. Voyez ONDEGGIARE et TRIPOLA; Pour les Triples Binaires en particulier. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. Article 1. numero 5.

Battuë. Voyez BATTUTA, TATTO, METRON et cetera.

Beau chant. Voyez MELODIA, MODULATIONE, USO, et cetera.

Beaucoup. Voyez ASSAI.

Bec. Flûte à bec. Voyez FLAUTO.

Bemol. Voyez b MOLLARE, ou MOLLE. numero. 4. et Systema: son origine. Voyez TRITE: Signe du b mol. Voyez SEGNO.

Berardi, (Angelo) nom d'un Autheur. Voyez DIRITTA, PERFIDIA, SYNCOPE. sur la fin.

Binaire, mesure Binaire ou à deux Temps. Voyez BATTUTA, PERFETTO TEMPO et cetera: Pourquoy la marque t'on par un demi cercle. Voyez PERFETTO.

Bizarrement, ou Bigearrement. Voyez BIZARRO.

Blanche, ou Minime. Voyez NOTA MINIMA et TRIPOLA dans toutes les Classes.

Blanche sans queüe. Voyez SEMI-BREVE.

Blanche Pointée. Voyez PROLATIONE, TEMPO, TRIPOLA et cetera.

Triple de Blanches. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 2.

[-270-] Boëce, nom d'un Autheur. Voyez MONOCHORDO, NOTA et cetera. Il a introduit les lettres Latines, en la place des Grecques, pour servir de Notes. Voyez SYSTEMA.

Boiteux. Contrepoint du Boiteux ou à la Boiteuse. Voyez ZOPPO.

Bon Temps de la Mesure, quel il est. Voyez BUONO CATTIVO, TEMPO et cetera.

Le Temps d'une bonne, est celuy où l'on doit faire une Consonance. Voyez BUONO.

Bon Accord, ou Parfait. SYSYGIA.

Bononcini, (Gio Maria) nom d'un Autheur. Voyez TRIPOLA sur la fin de la troisiéme Classe.

Bontempi, (Gio: Andrea) nom d'un Auteur. Voyez Ibidem et TEMPERAMENTO, USO et cetera.

Boule Voyez GROPPO.

Bouquin. Cornet à Bouquin. Voyez CORNETTINO.

Bourdon. Voyez CONTINUO. Faux-Bourdon. Voyez FALSO BORDONE.

Bourdonnement perpetuel. Voyez CONTINUO.

B quarre, ou quarré. Voyez B. [sqb] QUADRATO, TONDO, SYSTEMA: Signe du b quarre, Voyez SEGNO.

Breve, ou Quarrée. Voyez BREVE.

Breve sans Point, et Breve Pointée. Voyez Ibidem et sur tout PROLATIONE.

Brillant. d'une maniere brillante, enjoüée. et cetera. Voyez BRILLANTE.

Broderie, ou Diminution. Voyez DIMINUTIONE, VARIATIO et cetera.

Buisson. Voyez GROPPO.

C.

C. Voyez CANTO.

C. barré, ou coupé, ou tranché, ou taillé. Voyez TAGLIATO, TEMPO, PERFETTO et cetera.

C. simple, Voyez C. et TEMPO.

Cadence. Voyez CADENZA: Acte de cadence. Voyez ATTO.

Cadence ou Tremblement à la Françoise. Voyez TRILLO, TRILLETTO et cetera.

[-271-] {Double. Voyez TRILLO, RIBATTUTA DI GOLA et cetera.
        {Etrangere. Voyez REGOLARE.
        {Evitée. Voyez SFUGGITO.
        {Feinte. FINTO.
        {Hors du Mode. Voyez REGOLARE.
        {Imparfaitte, Attendante. Voyez QUINTA.
Cadence {Irreguliere. Voyez IRREGOLARE.
        {Parfaitte. Voyez QUINTA: où elle se doit faire.
        {  Voyez MODO. numero 11.
        {Reguliere. Voyez REGOLARE.
        {Simple. Voyez SEMPLICE.
        {Trompeuse. Voyez INGANNO.
        {et cetera.

Cadencé. Prose rimée et cadencée. Voyez SEQUENZA.

Caisse. battre la Caisse. Voyez TYMPANO.

Canon. Voyez CANONE, GUIDA, FUGHA in CONSEQUENZA et cetera.

Cantate. Voyez CANTATA.

Cantique. C'est une partie de l'Office Divin qui se chante comme un Pseaume. Voyez TUONO. Paragraphe 3. C'est aussi un Motet. Voyez MOTETTO.

Capacité. Voyez AMBITUS, et MODO numero 3. et cetera.

Capital. Ton capital ou qui est le chef. Voyez TUONO. Paragraphe 1. AUTHENTICO et cetera.

Caprice. Voyez CAPRICIO.

Car. ou Cart. abregé de Carta. Voyez CARTA.

Caracteres, Notes, Marques, et cetera. Voyez POTENZA.

CARILLON instrument composé de Pieces de Metail arrangées les unes après les autres suivant l'ordre du Clavier, sur lesquelles on frappe avec deux batons armez d'une boule au bout ce qui rend un son semblable à celui des cloches et fait nommer cet instrument Carillon.

Caux, (Salomon de) nom d'un Autheur. Voyez STROMENTO.

Cercle. Voyez CIRCOLO, SEGNO, TEMPO et cetera.

Cercle Entier. Voyez TEMPO, et PERFETTO:

Cercle Parfait, et Imparfait. Voyez SEMI. numero 3.

Demi Cercle. Voyez SEMI-CIRCOLO et cetera.

Ceremonies magiques et terribles, comment les exprimer. Voyez TRONCO, TERZA MINORE et cetera.

Cesure. Voyez CATTIVO, BUONO, LONGA et cetera.

Chacone. Voyez CIACONA, SUONATA, PASSACAGLIO et cetera.

Changement. Voyez VARIATIO, MUTATIONE et cetera.

Chanson. Voyez ARIA, CANZONE, CANTILENA et cetera.

Chansonnette, ou, Petite Chanson. Voyez ARIETTA, et CANZONETTA.

[-272-] Chant. Voyez CANTO, et CANTILENA.

      {Ambrosien. Voyez TUONO. Paragraphe 1.
      {Beau-chant. Voyez MELODIA, MODULATIONE, USO, et
      {  cetera.
      {Figuré. Voyez CANTO, COLORATO et cetera.
      {Gregorien. Voyez CANTO, et TUONO. Paragraphe 1.
Chant {Naturel. Voyez NATURALE.
      {Notté. Voyez MUSICA.
      {Plainchant. Voyez CANTO, et PIENO.
      {Simple. Voyez GENERE.
      {et cetera.

Ornements, et Agréements du Chant. Voyez FIGURA, COLORATURA, SUPPOSITION et cetera.

Chantant. Dessus chantant. Haute-Contre, Taille, Basse chantante. Voyez Tous ces mots à leur Rang.

Chanter sur le Livre. Voyez CONTRAPUNTO, et cy-dessous Sur.

Chanterelle. Voyez VIOLINO.

Chantre. Voyez CANTORE.

Chapelle. Voyez CAPELLA.

Chausser les Voix à leur point. Voyez VOCE. numero. 5.

Chef, Conducteur, Maître de quelque Troupe ou Bande. Voyez CAPO.

Ton ou Mode qui est le chef d'un autre. Voyez TUONO. Paragraphe 1. et AUTHENTICO.

Cheminer, aller égallement. Voyez ANDANTE.

Cheri. Voyez FAVORITO.

Chevalet mobile Voyez MAGAS, et MONOCHORDO.

Chutte de Chant, et souvent aussi d'Harmonie et cetera. Voyez CADENZA. C'est aussi un des agréments du chant dont il est parlé aux mots BUONO LONGA et cetera.

Chiffre. Voyez CIFFRA, et SEGNO: Chiffres de la Basse-Continuë. Voyez NOTA, et CIFFRA: Basse-Continuë chiffrée. Voyez ORGANO, PARTITURA, THEORBA et cetera.

Choeur. Voyez CHORO.

Choeur de Parties Recitantes. Voyez FAVORITO, SOLO, ou SOLI et cetera.

Choeurs de Voix hautes ou mytoyennes, comment leur donner le Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Dessus, Haute-Contre, Taille, Basse, du Grand ou du petit Choeur. Voyez ces mots à leur Rang.

Grand Choeur, ou gros Choeur. Voyez CAPELLA, RIPIENO, TUTTI et cetera.

Parties du Grand ou du Petit Choeur. Voyez RIPIENO et cetera ou FAVORITO et cetera.

Petit Choeur. Voyez SOLO, FAVORITO. et cetera.

[-273-] Premier Choeur, Second Choeur, Troisiéme Choeur et cetera Voyez PRIMO, SECUNDO et cetera CHORO.

Ton du Choeur. Voyez TUONO. Comment il faut le donner, et l'entretenir. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Choisy, Approuvé, Authentique. Voyez AUTHENTICO, MODO, et TUONO, Paragraphe 1.

Choraïque. Musique Choraïque. Voyez MUSICA:

Stile Choraïque. Voyez STILO.

Chorale. Musique Chorale. Voyez MUSICA.

Chorde. Voyez CHORDA, ou CORDA.

Belles Chordes, se sont des Sons ou des Traits d'harmonie extraordinaire, recherchez, et cetera.

Chordes Chromatiques, ou Enharmoniques, quelle estoit leur situation dans chaque Tetrachorde, selon les Anciens. Voyez TETRACHORDO.

Chordes Diatoniques. Voyez MODO. numero 2.

Chordes Essentielles d'un Mode. Voyez MODO. numero 1. et 7.

Chorde mytoyenne. Voyez MESE, SYSTEMA. Table 1. et TRITE. numero 1.

Chordes {naturelles  } d'un Mode. Voyez MODO. numero 9.
        {necessaires }

Chordes Principalles. Voyez MODO. numero 1.

Chromatique. Voyez CHROMATICO, GENERE, DIESIS, SEGNO, SYSTEMA.

Chromatique-Diatonique, par Semi-Tons majeurs et par Semi-Tons mineurs. Voyez GENERE,

Chordes Cromatiques. Voyez cy-dessus CHORDE et CHROMATICO: Diatonique Chromatique. Voyez GENERE.

Dieze Chromatique. Voyez CHROMATICO, DIESIS, SEGNO et cetera.

Genre Chromatique. Voyez GENERE: Son Inventeur, son Origine et cetera Voyez SYSTEMA.

Musique Chromatique. Voyez MUSICA.

Son Chromatique. Voyez SUONO:

Chromorne, ou Chromhorne. Basse de Chromorne. Voyez BOMBARDO, FAGOTTO, et cetera.

Cinq. Composition à 5. Voix ou Parties. Voyez SYSYGIA.

Triple de 5. pour 2. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. Article 2. numero 5. sur la fin.

Cinquiéme Ton ou Mode. Voyez IONIO, et HYPO IONICO.

Cinquiéme Ton du Plainchant. Voyez TUONO. Paragraphe 1: Comment on le connoît, sa Finalle, sa Dominante et un Exemple. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

[-274-] Circonference, étenduë d'un Mode. Voyez MODO. numero 3.

Clairon et Trompette de l'Orgue. Voyez TROMBA.

Classes des Tons du Plainchant, combien il y en a, quelles elles sont et cetera. Voyez TUONO. Paragraphes 1. et 2.

Clavessin. Voyez CLAVE-CYMBALO.

Clavier, d'un Orgue, d'un Clavessin et cetera. Voyez TASTATURA.

Clef, et Clefs, ce que c'est, combien il y en a, pourquoy il y en a trois dans nôtre Musique Pratique et cetera. Voyez CHIAVE, NOTA, SYSTEMA et cetera.

Les sept premieres lettres de l'Alphabet Latin sont des Clefs et pourquoy. Voyez Ibidem.

       {Marquées,    } Voyez
Clefs. {Naturelles   } CHIAVE
       {Transposées. } NOTA
       {et cetera    } SYSTEMA et cetera

Petite Clef, c'est la Clef de F. sur la troisiéme ligne, ou du milieu. Quand elle est sur la quatriéme, on la nomme la grande Clef.

Des trois Clefs du Systeme Moderne celle de G, est affectée aux Dessus ou Voix aiguës: celle de F, aux Voix Graves ou Basses: celle de C, aux Voix, ou Parties du milieu. Voyez CHIAVE, NOTA, SYSTEMA.

Collateral. Mode Collateral. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 2. et 3.

Combiner les Sons Voyez MUSICA COMBINATORIA.

Comma. Voyez COMMA. Son origine ou sa forme. Voyez la Table du mot PROPORTIONE.

Comme cy-dessus. Voyez COME SOPRA.

Commodement, à son aise, Voyez ADAGIO.

Commun. Mode ou Ton commun, ou mixte. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 2. Taille commune. Voyez TENORE.

Compassion. Exciter de la compassion. Voyez PIETOSO.

Complies Voyez COMPIETA. Pseaumes de Complies. Voyez SALMO.

Composé, Redoublé, Figuré. Voyez COMPOSITO, FIORITO, FIGURATO, CONTRAPUNTO et cetera.

Accord composé. Voyez SYSYGIA.

Cadence composée. Voyez CADENZA.

Intervalle composé. Voyez INTERVALLO.

Triple composé. Voyez TRIPOLA. 2. Classe. numero 1. et suivants et cetera.

Composer, maniere de composer. Voyez STILO, et cy dessous Composition.

Compositeur. Voyez COMPONISTA.

Composition. Voyez COMPOSIZIONE, STILO, MUSICA et cetera.

Composition à 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. et cetera Parties. Voyez SYSYGIA. [-275-] et tous ces mots à la lettre A, ou chacun à leur Rang.

Concert. Voyez MUSICA, CONCERTANTE, USO sur la fin et cetera et CAMERA.

Conclure, fermer, finir et cetera. Voyez CHIUDENDO et cetera.

Concordant, ou Basse-Taille. Voyez BARITONO, et TENORE.

Condensé. Genre épais ou condensé. Voyez GENERE, SPISSUS, et SYSTEMA.

Conduite du mot Latin Deductio. Voyez DEDUTTIONE.

Confesseur. Pour un Saint Confesseur. Voyez PER.

Conjoint, ou ajusté et cetera. Voyez SYNEMENNON et cy-dessus Ajusté.

Conjoint, qui se suit immediatement. Par degrez conjoints. Voyez GRADO, SECONDA, USO. numero 1. et cetera. Tetrachorde conjoint. Voyez TRITE numero 2.

Conjonction. Voyez Voyez TETRACHORDO, et TRITE. numero 2.

Connoître, connoissance: Regles pour connoître de quel Ton est une Piece de chant. Voyez TUONO. Paragraphe 2. A quoy peut servir cette connoissance. Ibidem Paragraphe 3.

Consonance. Voyez CONSONANTE, BUONO et cetera.

            {Mixte. Voyez QUARTA.
            {Parfaite. Voyez CONSONANTE, OTTAVA, et QUINTA.
Consonance. {Imparfaite. Voyez CONSONANTE, TERZA, et SESTA.
            {Doublée, Triplée, et cetera. Voyez INTERVALLO.
            {  et cetera.
            {et cetera.

Consonances. Leurs Proportions. Voyez la Table du mot PROPORTIONE.

Continu. Voyez CONTINUO: Basse-Continuë. Voyez BASSO CONTINUO, PARTITURA, ORGANO et cetera.

Son continu. Voyez CONTINUO, SUONO, et USO numero 3.

Continuer. Voyez CONTINUO, CONTINUATO et cetera.

Contraint. Voyez LEGATO, OBLIGATO, et cetera.

Basse contrainte, ou obligée. Voyez Ibidem.

Contraire. Mouvement contraire. Voyez MOTTO.

Contre-Fugue. Voyez FUGHA.

Contre point. Voyez CONTRAPUNTO.

[-276-]      {Affecté. Voyez PERFIDIA, et PERFIDIATO.
             {à la tierce. la quarte. quinte. sixte.
             {  septiéme. octave. dixiéme. onziéme. douziéme.
             {  et cetera au dessus ou au dessous du Sujet.
             {  Voyez DOPPIO, et RIVOLTARE.
             {Au dessus, ou au dessous du Sujet. Voyez
             {  Ibidem.
             {Boiteux, ou à la Boiteuse. Voyez ZOPPO.
             {Composé. Voyez CONTRAPUNTO, et COMPOSTO.
             {Coloré. Voyez CONTRAPUNTO, et COLORATO.
             {Délié, ou libre. Voyez Ibidem et SCIOLTO.
             {Diminué. Voyez CONTRAPUNTO, et DIMINUTO.
             {Double. Voyez DOPPIO, RIVOLTARE, RIVOLGIMENTO
             {  et cetera.
             {Entrelacé. Voyez CONTRAPUNTO, et SYNCOPATO, ou
             {  LEGATO.
             {Fait sur le champ, ou Extemporanée. Voyez
             {  CONTRAPUNTO.
Contrepoint. {Figuré. Voyez CONTRAPUNTO.
             {Fleuri. Voyez Ibidem et FIORITO.
             {Fugué. Voyez CONTRAPUNTO, et FUGATO.
             {Libre, ou Délié. Voyez SCIOLTO, LIBERO et
             {  cetera.
             {Lié, ou obligé. Voyez LEGATO, OBLIGATO et
             {  cetera.
             {Lié, ou Syncopé. Voyez SYNCOPATO, LEGATO et
             {  cetera.
             {Note, contre-Note. Voyez CONTRAPUNTO et
             {  SEMPLICE.
             {Obligé, ou contraint. Voyez OBLIGATO et cetera.
             {Ostiné, ou affecté. Voyez PERFIDIA, OSTINATIONE
             {  et cetera.
             {Simple. Voyez SEMPLICE, et CONTRAPUNTO.
             {Sur le Livre. Voyez CONTRAPUNTO et FIORITO, et
             {  cy-dessous, Sur.
             {Syncopé. Voyez SYNCOPATO, SYNCOPE, TIRATA et
             {  cetera.
             {et cetera.

Contre-temps causé par la Syncope. Voyez SYNCOPÉ.

Corde. Voyez cy-dessus Chorde avec un H.

Corebus, nom d'Homme. Voyez LYRA.

Cornet, à Bouquin. Voyez CORNETTINO.

Corps, ou Assemblée de Musiciens. Voyez MUSICA.

Corps, ou Tête d'une Note. Voyez NOTA, ou VIRGULA.

Couleur, d'une Note. Voyez NOTA.

Couleur ou ornement et cetera. Voyez CHROMA.

Couper, trancher, ou coupé, tranché, barré et cetera. Voyez TAGLIATO.

Couper les Sons, ce que c'est, comment, et pourquoy cela se fait. Voyez TRONCO. Il y a bien des occasions où il ne faut pas couper les Sons. Voyez CONTINUATO.

[-277-] Couplet. Voyez STROFFA: Second Couplet ou Double d'un Air, ou Diminution et cetera. Voyez VARIATIO.

Courante espece de Dance dont l'Air se notte ordinairement, en Triple de Blanches, avec deux Reprises qu'on recommence chacune deux fois et cetera. Voyez SUONATA.

Courte Simphonie. Voyez RITORNELLO, et SUONATINA.

Coûtume, moeurs, affection, ou passion. Voyez USO.

Couvert. Parties couvertes, ou mytoyennes, ce sont celles qui tiennent le milieu entre le Dessus et la Basse. Voyez RELATIONE.

Craintif, d'une maniere craintive Voyez TIMOROSO.

Croche, ou Crochée. Voyez FUSA, NOTA, et TRIPOLA.

Croche Pointée. Voyez NOTA, PUNTO, TRIPOLA et cetera.

Double, et Triple Croche. Voyez NOTA, et SEMI.

Triple Croche. Voyez BISCHROMA, et QUATRICHROMA.

Triple de Croches, ou 3. pour 8. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 4. de Doubles Croches. Ibidem numero 5.

Nonuple de Croches et de Doubles Croches. Voyez TRIPOLA. 2. Classe.

Sextuple de Croches et de Doubles Croches. Voyez TRIPOLA. Classe 3. Article 1.

Dosduple de Croches et de Doubles Croches. Voyez TRIPOLA. Classe 3. Article 2.

Croix. Pour la Sainte Croix. Voyez PER.

Cromorne. Voyez cy-dessus. Chromorne.

Cy-dessus, comme cydessus. Voyez COME SOPRA.

Cy-devant. Voyez GIA.

D.

D. Voyez DISCANTO, Dessus et cetera.

Dans le, dans la, dans les et cetera. Voyez NEL.

Danse, et Danses. Voyez OPERA, GAVOTTA, MINUETTO, GIGA, FORLANA et cetera.

Danse Rustique. Voyez VILLANELLA.

De Voyez PER. De, du, des, de la. Voyez DEL.

Declamation (Declamatio) Voyez RECITATIVO, LARGO, ORATORIO et cetera.

Découvert. Partie découverte, c'est-à-dire dont les Sons sont les plus hauts ou les plus bas de toute la Composition. Voyez RELATIONE, et TRIAS HARMONICA.

Dedicace. Pour la Dedicace. Voyez PER.

Deffendu. Voyez INTERVALLO, PROHIBITO, VIETATO et cetera.

Deffuncts. Pour les deffuncts. Voyez PER.

Pseaumes des Deffuncts. Voyez SALMO.

[-278-] Degré. Voyez GRADO: Par degrez conjoints, Voyez DI GRADO: Par degrez disjoints, Voyez PER SALTO: Voyez aussi pour ces deux le mot USO.

Delié, ou Deslié. Voyez SCIOLTO.

Demi. Voyez MEZZO, ou MEZO, ou HEMI, ou SEMI.

      {Bâton. Voyez PAUSA, TRIPOLA, et SEMI.
      {Cercle. Voyez SEMI, LEGATO, PROLATIONE, et cetera.
      {Dessus. Voyez MEZZO SOPRANO.
Demi- {Soupir. Voyez SEMI, MEZZO SOSPIRO et cetera.
      {Ton majeur, et mineur. Voyez SEMI, HEMITUONO et cetera.
      {et cetera.

      {Mesure. Voyez MINIMA.
Demie {Pause. Voyez PAUSA.
      {Tirade. Voyez TIRATA. numero 1.
      {et cetera.

D'en bas. Voyez SOTTO, ou Di SOTTO.

Dependant. Ton dependant. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.

Derniere Voyez NETE, c'est la corde la plus haute ou la plus aiguë d'un Tetrachorde.

            {des Aiguës, ou Excellentes. Voyez NETE
            {  HYPERBOLEON, et SYSTEMA. Table 1.
La Derniere {des Ajustées, ou Apliquées. Voyez NETE
            {  SYNEMENNON et SYSTEMA. Table 1.
            {Des Disjointes, ou Separées. Voyez NETE
            {  DIESEUGMENON, et SYSTEMA. Table 1.

Des, du, de la et cetera. Voyez DEL.

Desja. Voyez GIA.

Deslié, libre. Voyez SCIOLTO, RISOLUTO et cetera.

Desmurs, (Jean) ou Demurs, ou Demuris, nom d'un Autheur. Voyez NOTA. et cy-dessous à la lettre M. des Murs.

Dessein, ou Intention. Voyez MOTIVO.

Dessous. Voyez HYPO, INFRA, SOTTO, SUB.

Dessus. Substantive et Partie de Musique. Voyez CANTO, DISCANTO, SOPRANO et cetera.

Dessus du Petit Choeur, ou Recitant. Voyez CANTO, CONCERTANTE.

Dessus du Grand Choeur. Voyez CANTO RIPIENO.

       {De Flûte. Voyez FLAUTO.
       {de Violle. Voyez VIOLETTA.
Dessus {de Violon. Voyez VIOLINO
       {de Hautbois. Voyez CORNETTINO. 1.
       {et cetera.

Bas-Dessus. Voyez DISCANTO, ou CANTO, SECONDO.

Demi-Dessus. Voyez MEZZO SOPRANO.

[-279-] Haut-dessus. Voyez SOPRANO, ou CANTO, PRIMO.

Premier Dessus. Voyez Ibidem et PRIMO.

Premier Dessus de Violle, de Violon et cetera. Voyez PRIMO, VIOLA, VIOLINO.

Second, Troisiéme et cetera Dessus. Voyez CANTO. 2, ou 3, et cetera.

Dessus. adverbe. Au dessus. Voyez EPI, HYPER, SUPRA, SUPER, SOPRA.

Sens dessus-dessous. Voyez ROVERSCIO.

Détourner, Détourné, Cadence détournée. Voyez SFUGGITO.

Deux. Voyez DOI, ou DUE: Composition à deux Parties. Voyez DUO, et SYSYGIA.

Devottement. Voyez DIVOTO.

Dez. Voyez DA.

Dialogue. Voyez DIALOGO.

Diapason des Facteurs d'Instruments. Voyez DIAPASON, et SYSTEMA Table 2. et sur la fin.

Diatonique. Voyez DIATONICO, GENERE, NATURALE, MODO numero 2. et 4. SYSTEMA, TRITE et cetera.

           {Chromatique. Voyez GENERE.
Diatonique {Naturel. Voyez SYNTONO.
           {Transposé. Voyez CHROMATICO.

Mode Diatonique, ou Naturel. Voyez MODO. numero 10.

Musique Diatonique. Voyez MUSICA.

Diatoniquement. Voyez MODO. numero 4.

Dies irae, Dies illa. Voyez SEQUENZA.

Dieze. Chromatique et Enharmonique. Voyez DIESIS, SEGNO, SYSTEMA et cetera.

Dimanche. Pseaumes du Dimanche. Voyez SALMO.

Diminué. Voyez DIMINUTO: Contrepoint Diminué. Voyez CONTRAPUNTO: Intervalle Diminué. Voyez INTERVALLO.

Seconde, Tierce, Quarte, Quinte, Sixte, Septiéme, et Octave et cetera Diminuée. Voyez tous ces mots chacun à leur rang.

Seconde Diminuée. Voyez SEMI-TUONO.

Diminuer, ou adoucir la force de la Voix. Voyez PIANO.

Diminution. Voyez DIMINUTIONE, et VARIATIO.

Discant. Voyez DISCANTO.

Discrettement. Voyez DISCRETO.

Discretion. Avec discretion. Voyez MODERATO.

Dis-joindre, détacher, separer. Voyez SPICCATO.

Disjoint. Degrez disjoints, ou conjoints. Voyez GRADO, et USO.

Par degrez disjoints. Voyez DI SALTO.

Tetrachordes conjoints et disjoints. Voyez TRITE. numero 2.

Disjointes, ou separées. Voyez DIESEUGMENON.

Tetrachorde des disjointes. Voyez TETRACHORDON, DIVISARUM et SYSTEMA. Table 1.

[-280-] Derniere des disjointes. Voyez NETE DIESEUGMENON, et SYSTEMA. Table 1.

Penultiéme des disjointes Voyez PARANETE DIESEUGMENON, et SYSTEMA. Table 1.

Troisiéme des disjointes. Voyez TRITE DIESEUGMENON, et SYSTEMA. Table 1.

Disjonction. Voyez TETRACHORDO, et TRITE. numero 2.

Dissonance. Voyez DISSONANTE, CATTIVO, et cetera.

Proportions, ou Formes des Dissonances. Voyez la Table du mot PROPORTIONE.

Comment on les prepare, comment on les sauve, Voyez SYNCOPE, Supposition et cetera.

Leur prattique tant dans la Melodie que dans l'Harmonie. Voyez Ibidem. Et chacun leur Titre en particulier, sçavoir, SECONDA, QUARTA, TRITONO, SETTIMA, NONA, et cetera.

Division Arithmetique, et Harmonique de l'Octave, de la quinte et de la tierce mineure. Voyez cy-dessus au mot Arithmetique.

Point de Division. Voyez PUNTO.

Dixiéme, ou tierce doublée. Voyez DECIMA, INTERVALLO, TERZ<A> et cetera.

Dixiéme doublée, ou tierce triplée. Voyez DECIMA SETTIMA.

Dix-huitiéme. Voyez DECIMA OTTAVA, et QUARTA.

Dix-neufviéme. Voyez DECIMA NONA, et QUINTA.

Dix-septiéme. Voyez DECIMA SETTIMA, et TERZA.

Dodecuple, de Rondes, de Blanches, de Noires, de Croches, et de Doubles Croches. Voyez TRIPOLA. Ibidem et en particulier pour le Dodecuple de Croches Voyez OTTUPLA.

Dominant. Ton ou Mode dominant. Voyez TUONO. Paragraphe 1.

Ton ou Son dominant, c'est le Ton du Choeur. Voyez TUONO.

DOMINANTE. La definition que je donne sous ce Titre est bonne, pour ce qu'on nomme Modes: Mais elle semble d'abord ne pas s'acorder avec les Dominantes des Tons du Plainchant. C'est pourquoy. Voyez ces Dominantes au mot Tuono. Paragraphe 2. numero 3.

Dominante. Voyez DOMINANTE, et MODO numero 1. et 7. et TUONO. Paragraphes 2. et 3.

Dominantes et Finalles de tous les Tons de l'Eglise en deux Vers. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Reduction des Dominantes de tous les Tons de l'Eglise à un même Son, pour entretenir le Ton du Choeur. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Table des Dominantes et Finalles des Tons de l'Eglise par raport à la Musique. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Donner le Ton du Choeur, ce que c'est Voyez TUONO. Paragraphe 3.

[-281-] Donner la Mesure. Voyez cy-dessus, Battre la Mesure.

Dorien, et Hypo-Dorien. Voyez DORIO, et HYPODORIO. Voyez aussi MODO, et TUONO. Paragraphe 1. et PROTOS. et cetera.

Double. Voyez DOPPIO et, et DUPLO.

Double d'un Air, ou Second Couplet en diminution. Voyez VARIATIO.

       {Basse, ou Basson. VIOLONE.
       {Cadence, ou Tour de gosier. Voyez RIBATTUTA DI GOLA,
       {  TRILLO, et cetera.
       {Croche, ou Crochée. Voyez NOTA, et SEMI.
Double {Fugue. Voyez FUGHA IN CONSEQUENZA et cetera.
       {Octave. Voyez DIS-DIAPASON, et DECIMA QUINTA.
       {Triple. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 2.
       {et cetera.

Contrepoint Double. Voyez DOPPIO, RIVOLGIMENTO, et RIVOLTARE.

Proportion Double. Voyez PROPORTIONE.

Triple. Doublement Triple. Voyez TRIPOLA. 2. Classe. numero 1. et sequentes.

Doublé. Voyez REPLICATO.

Seconde, tierce, quarte, quinte, sixte, septiéme, octave et cetera Doublée. Voyez NONA, DECIMA, UNDECIMA, DUODECIMA, DECIMA TERZA, DECIMA QUARTA, DECIMA QUINTA et cetera.

Intervalle Double. Voyez INTERVALLO.

Doucement. Voyez PIANO, DOLCE, SOAVE et cetera.

Plus doucement. Voyez PIU PIANO ou PP.

Très doucement. Voyez PIANISSIMO. ou PPP.

Douleur. Expression de la Douleur. Voyez SEXTA, SYNCOPE, TRONCO et cetera.

Doux. Voyez DOLCE, PIANO, SOAVE et cetera. Voyez cy-dessus Doucement.

Douze, ou 12. Pour un ou 1. 2. 4. 8. 16. Voyez DODECUPLA, OTTUPLA, SUB, SUPER, TRIPOLA. 3. classe. article 2. numero 1. et sequentes.

Mesure à douze Temps. Voyez TRIPOLA. 3. classe. article 2.

Douziéme. Voyez DUODECIMA, et QUINTA.

Drammatica. Voyez MUSICA, ENHARMONICO, RECITATIVO, et cetera STILO.

Drammatique. Voyez cy-dessus DRAMMATICA.

Droit, ou semblable, mouvement semblable et cetera. Voyez MOTTO. et RETTO.

Du Voyez DEL.

[-282-] Duo, Composition à deux Parties. Voyez DUO et SYSYGIA.

Petit Duo. Voyez DUETTO.

Du premier, du second, du troisiéme, quatriéme, cinquiéme, sixiéme, septiéme, et huitiéme, Ton. Voyez PROTOS, TUONO, et tous ces mots à leur Rang.

Dur. b Dur, ou [sqb] quarre. Voyez DURALE.

Durée des Sons, ses Signes ou marques. Voyez SEGNO, FIGURA, NOTA, SYSTEMA et cetera.

Dureté. C'est proprement Dissonance, et entre les Dissonances celles qui sont extraordinaires, comme les Intervalles diminuez, ou superflus et cetera.

Du Saint Esprit. Voyez PER.

Dydime, nom d'Homme. Voyez TEMPERAMENTO.

E.

ECho. Voyez ECHUS.

S'Efforcer, en s'efforçant, ou de toute sa force. Voyez STENTATO.

Egal, ou égallement. Voyez UGUALE. Aller, cheminer égallement, ou à Notes égales. Voyez ANDANTE.

Egalité. Proportion d'Egalité. PROPORTIONE.

Egalité reglée, et bien marquée de tous les temps de la Mesure. Voyez MOTTO.

Eglise. Voyez CHIESA. Musique d'Eglise. MUSICA ECCLESIASTICA, ou DA CHIESA. Sonates d'Eglise, ou pour l'Eglise. Voyez SUONATA. Modes, ou Tons de l'Eglise. Voyez MODO numero 5. et TUONO. Paragraphe 1. et sequentes.

Elevation, Voyez ELEVATIO et THESIS.

Eloigné. Accord éloigné. Voyez SYSYGIA.

Emboucher la Trompette, la Sonner. Voyez TROMBA.

Emphatique. Voyez MAESTOSO.

En baissant la main ou en frappant. Voyez THESIS et PER THESIN.

En bas. Voyez INFRA, SUB, SOTTO et cetera.

En cas que. Voyez SE.

Energie. Voyez PIENO, QUINTA et cetera.

En frappant. Voyez cy-dessus en baissant.

Enharmonique. Voyez ENHARMONICO, GENERE, SYSTEMA, TETRACHORDO. Genre Enharmonique, son Inventeur, son Origine, ses Cordes, ses Effets et cetera. Voyez SYSTEMA. Situation des Cordes Enharmoniques dans le Systeme des Anciens Grecs. Voyez Ibidem.

Diese Enharmonique. Voyez DIESIS, et SEGNO.

[-283-] Enjoüé. d'une maniere Enjoüée. Voyez ALLEGRO, VIVACE, BRILLANTE, SUEGLIATO et cetera. Stile Enjoüé. Voyez Ibidem et STILO.

En levant. Voyez THESIS, et PER ARSIN.

En pleurant. Voyez LACRIMOSO.

Entier. Voyez PIENO PERFETTO et cetera. Cercle Entier. Voyez CIRCOLO et TEMPO. Demi-Cercle Entier. Voyez SEMICIRCOLO, et TEMPO.

Entonner un Pseaume, une Antienne et cetera. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Entrée ou Prelude. Voyez INTRADA. Entrée de Ballet. Voyez Ibidem.

Entrelacé, ou Syncopé. Voyez SYNCOPE, et CONTRAPUNTO.

Entretenir, le Ton du Choeur, comment cela se doit faire. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Eolien. Mode, ou Ton des Anciens. Voyez EOLIO.

Sous-Eolien. Voyez HYPO-EOLIO, et MODO.

Epais, ou Condensé. Voyez GENERE SPISSUS, et SYSTEMA.

Eschelle, et Eschelon. Voyez SCHOLA, et SYSTEMA.

Espace. Voyez SPATIO. Espaces et lignes, leur Origine, leur Inventeur, leur utilité. Voyez SYSTEMA.

Espinette. Voyez SPINETTO.

Essentiel. Cordes, ou Sons Essentiels d'un Mode. Voyez MODO. numero 1. et 7.

Estenduë d'un Mode, d'un Chant et cetera. Voyez AMBITUS et MODO. numero 3. Des Tons de l'Eglise. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

Estroit, mouvement estroit, leger, vîte. Voyez STRETTO.

Etonnement, admiration, comment l'exprimer en Musique, Voyez TRONCO, SESTA et cetera.

Eveillé, d'une maniere éveillée. Voyez SUEGLIATO, VIVACE, ALLEGRO et cetera.

Eviter la Conclusion, Cadence évitée. Voyez SFUGGITO.

Exactitude, avec exactitude. Voyez SOLLECITO, CON DILIGENZA, OSSERVANZA et cetera.

Excellent Musicien. Voyez VIRTUOSO.

Excellentes, ou les plus aiguës. Voyez cy-dessus. Aigu. et SYSTEMA. Table 1.

Exciter de la Pitié, Voyez PIETOSO: Des Larmes, Voyez LACHRYMOSO: De la Tendresse, Voyez AFFETTUOSO: De la Joye, Voyez ALLEGRO: De la Colere, Voyez CON FURIA et cetera. Voyez aussi cy-dessous, Expression.

Exclamation, comment l'exprimer. Voyez SESTA MINORE.

Exemple, Patron, Modele et cetera. Voyez REGOLA.

Expressif. Voyez PATHETICO, RECITATIVO, RISENTITO.

Stile Expressif. Voyez STILO.

Expression triste et languissante. Voyez SYNCOPE LANGUENTE, LACRYMOSO et cetera. De Tristesse et de Douleur. Voyez SESTA [-284-] MINORE: de Sanglots, de Soûpirs, d'Admiration, d'Etonnement, Pour les ceremonies Infernalles, Magiques ou Terribles et cetera. Voyez TRONCO. Voyez aussi cy-dessus, au mot Exciter, et Expressif.

Extraordinaire, Signes extraordinaires. Voyez SEGNO.

Extrême. Parties extrêmes. Voyez cy-dessus Découvert, et RELATIONE, et TRIAS.

F.

FA. gros Fa. MUSICA PIANA SIMPLICE et cetera.

Facteurs d'Orgues, ou d'autres Instruments, leur Diapason. Voyez DIAPASON, et SYSTEMA sur la fin.

Fa feint, et Fa fictum. Voyez FA FINTO.

Fagot, ou Basson. Voyez FAGOTTO. Petit Fagot. Voyez FAGOTTINO. Quart Fagot. Voyez DULCINO et cetera.

Fantaisie. Voyez FANTASIA, RICERCATA, MOTETO, SYMPHONIA et cetera.

Favori, Favorisé, Choeur favori. Voyez FAVORITO.

Fausse Quarte, ou Diminuée. Voyez QUARTA, et SEMI-DIATESSARON.

Fausse-Quinte, ou Diminuée, sa proportion, ou forme. Voyez la Table du mot PROPORTIONE; Sa pratique, tant dans la Melodie, que dans l'Harmonie. Voyez QUINTA: Elle est bien differente du Triton. Voyez TRITONO et cetera.

Fausse Relation, tolerable, intolerable et cetera. Voyez RELATIONE et cetera.

Faut, Il faut. Voyez SI

Faux-Accord. Voyez SYSYGIA, DISSONANTE et cetera.

Faux Bourdon. Voyez FALSO BORDONE.

Faux-Ton. Voyez TUONO DISSONANTE et cetera.

Feint. Voyez FINTO. Fa feint. Voyez FA FINTO. Cadence feinte. Voyez FINTO et cetera.

Feinte, en Musique, c'est toute Note Diesée, ou b Mollée. Voyez CHROMATICO. C'est de là qu'on appelle Feintes, ces petites Touches Quarrées, et ordinairement Noires, qui sont élevées entre et au dessus des grandes Touches du Clavier, de l'Orgue, du Clavesin, et cetera.

Feste. Pseaumes pour les Vêpres des Festes. Voyez SALMO, ou SALMI FESTIVI.

Feüillet. Voyez CARTA.

Fiffre. Voyez PIFFARO, et FIFFARO.

Figuré, Composé, Redoublé. Voyez COMPOSTO: REDUPLICATO et cetera. Contrepoint figuré. Voyez CONTRAPUNTO: Musique [-285-] figurée. Voyez MUSICA: Cadence, Chant et cetera figuré. Voyez CADENSA, CANTO et cetera.

Figure. Voyez FIGURA: Figures muettes. Voyez FIGURE MUTE, et PAUSA.

Finalle. Voyez FINALE. Finalle d'un Mode ou Ton. Voyez MODO, numero 1. et 7. et TUONO Paragraphe 2 Finalles et Dominantes des Tons de l'Eglise en deux Vers. Voyez TUONO Paragraphe 2. numero 3. Quand est-ce que la Finalle demande la tierce, Majeure ou Mineure. Voyez cy-dessus FINALLE. et cetera.

Finir, Fermer, Conclurre. Voyez CHIUDENDO.

Fini. Voyez FINITO.

Flageollet. Voyez FIFFARO, FLAUTO, FLAUTINO, et ZUFOLO.

Fleuret, ou Fleurettes. Voyez FIORETTO.

Fleury. Voyez FIORITO. Stile Fleury. Voyez STILO. Cadence Fleurie. Voyez FIORITO.

Fleurtis. Voyez CONTRAPUNTO, et FIORITO.

Flûte. Voyez FLAUTO, FLAUTINO, ZAMPOGNA, et PIFFERO: Flûte à Bec. Voyez FLAUTO, et ZAMPOGNA: Flûte Traversiere. Voyez FIAUTO: Petite Flûte. Voyez ZUFOLO: Stile des Flûtes. Voyez STILO SIMPHONIACO: Loix, Nomes, ou Modes des Flûtes. Voyez cy-dessous. Loix. et cetera.

Fois, une fois, deux fois et cetera. Voyez VOLTA.

Force, Energie. Voyez PIENO.

Forlane de Venise, espece de Danse. Voyez SALTARELLA.

Formes, ou Origine des Intervalles, tant Consonants, que Dissonants. Voyez la Table du mot PROPORTIONE.

Fort, Fortement, avec vehemence. Voyez FORTE.

Fort, ou très-Lentement. Voyez LARGO, ADAGIO ADAGIO et cetera.

Fort, ou très-Doucement. Voyez PIANISSIMO.

Fort, ou très-Gayement. Voyez ALLEGRO ALLEGRO.

Fort, ou très-Vîte. Voyez PRESTISSIMO et cetera.

Frapper, en Frappant, ou baissant la main. Voyez THESIS, et PER. Un Frapper, ou Frappé, c'est-à-dire, un Temps, ou Partie de la Mesure qui se marque en frappant, ou baissant la main.

Frequent, c'est, selon le Pere Mersenne, le Condensé, ou l'Epais des Anciens. Voyez SPISSUS.

Fugue. Voyez FUGA, GUIDA, CANONE, IMITATIONE, et cetera.

[-286-]

       {Authentique, et Plagale. Voyez FUGA AUTHENTICA.
       {Double. Voyez FUGA DOPPIA.
       {Grave, Voyez FUGA GRAVE.
       {Pathetique. Voyez FUGA PATHETICA.
Fugue. {Liée ou Obligée, Libre ou Déliée, et cetera. Voyez FUGHA.
       {Perpetuelle. Voyez CANONE, et INFINITO
       {A l'Unisson, l'octave. la quinte, la quarte, au
       {  dessus, ou au dessous du Sujet. FUGHA.
       {Par Mouvements contraires. Voyez Ibidem et cetera.

Sujet de Fugue Voyez SOGGETTO. numero 4. et FUGHA.

Fuy, Evité. Voyez SFUGITO.

Fundement, ou Fundament. Voyez FUNDAMENTO. BASSO. CON ORGANO et cetera.

Fuse, ou Croche. Voyez FUSA, CHROMA et NOTA.

Semi-Fuse. Voyez SEMI-CHROMA et cetera.

G.

GAillarde. Voyez GAGLIARDA et VOLTA.

Gaillardement, Gayement, Legerement. Voyez LEGGIADRO, ALLEGRO, SUEGLIATO et cetera.

Galand. Voyez STILO. BRILLANTE, et Ibidem.

Gamme. Voyez GAMMA, MANO HARMONICA, et sur tout SYSTEMA, où l'on trouvera toute l'Histoire de la Gamme et des differents Changements qu'on y a faits.

Lettres de la Gamme; Pourquoy nommées Clefs. Voyez CHIAVE, et SYSTEMA.

Gardien, ou Guidon. Voyez MOSTRA.

Gavotte. Voyez GAVOTTA, MOTTO, et SUONATA.

Temps, ou Mouvement de Gavotte. Voyez GAVOTTA.

Gayement. Voyez ALLEGRO, LEGGIADRO, VIVACEMENTE, ou VIVACE, SUEGLIATO et cetera.

Plus Gayement. Voyez PIU ALLEGRO et cetera.

Fort Gayement. Voyez ALLEGRO ALLEGRO et cetera.

General, Generale. Voyez PROPORTIONE.

Silence general. Voyez PUNTO, et CORONA.

Genre. Voyez Genere.

[-287-]

       {Diatonique. Voyez DIATONICO.
       {Chromatique. Voyez CHROMATICO: Son Inventeur, son
       {  Origine, ses Cordes. Voyez SYSTEMA: leur situation,
       {  et leur nombre dans l'ancien Systéme. Voyez 
       {  TETRACHORDO et cetera.
Genre. {Enharmonique. Voyez ENHARMONICO; Son Origine, ses 
       {  Cordes et cetera. Voyez SYSTEMA: situation, et nom 
       {  de ses Cordes. Voyez TETRACHORDO et cetera.
       {Epais, ou Condensé, ou Frequent. Voyez SPISSUS.
       {Mêlé du Diatonique, et du Chromatique. Voyez 
       {  DIATONICO et GENERE.
       {et cetera.

Mutation par Genres. Voyez MUTATIONE.

Genres, ou diverses Especes generales des Proportions. Voyez PROPORTIONE.

Gigue, et Gicque. Voyez GIGA, SUONATA et cetera.

Gigues Angloises. Voyez SALTARELLA.

Gosier, Tour de Gosier. Voyez RIBATUTA DI GOLA.

Gracieux. Voyez SOAVE, et GRATIOSO.

Grand Choeur, ou Gros Choeur. Voyez TUTTI, CAPELLA, RIPIENO, et cetera.

Dessus, Haute-Contre, Taille, Basse du Grand Choeur. Voyez ces mots chacun à leur Rang.

Parties du Grand Choeur. Voyez PARTE, RIPIENO et cetera.

Grande Clef. Voyez cy dessus Clef.

Grande Reprise. Voyez RIPRESA.

Grand Triple. Voyez TRIPOLA. CLASSE 1. numero 1.

Grave. Voyez GRAVE: Fugue Grave. Voyez FUGHA: Sons Graves, ou Bas. Voyez SUONO et cetera.

Gravement. Voyez GRAVE, TARDO, LENTO, LARGO, MAESTOSO et cetera.

Gravité. Avec gravité. Voyez cy-dessus Gravement.

Gravité des Sons. Voyez SUONO, POSAUNE, TROMBONE et cetera.

Grec. Systeme des Anciens Grecs. Voyez SYSTEMA. Son Histoire, Noms des 15 Cordes qui le composoient, leur Rapport avec celles du Systeme Moderne et cetera. Voyez SYSTEMA. Tables 1. et 2. Les Lettres Grecques servoient de Notes. Voyez Ibidem.

Saint Gregoire le grand étoit Excellent Musicien. Voyez TUONO, NOTA, SYSTEMA. Il réduisit les 15 Lettres ou Notes des Latins, à sept. Voyez SYSTEMA. Il Introduisit les quatre Tons Plagaux dans les Chants de l'Eglise, et pourquoy. Voyez TUONO. Paragraphe 1. Rapport de ses sept Lettres avec les Notes Modernes. Voyez SYSTEMA. Table 2. et cetera.

Grez Contraire; ce sont deux mots formez des Latins, Gressus, [-288-] ou Progressus Contrarius, qui signifient en general, Mouvement Contraire. Voyez MOTTO. et en particulier, deux Passages fort défendus dans le Contre-point; Sçavoir de la quinte, à l'octave, et de la tierce, Majeure à la Quinte, par Mouvements contraires et cetera.

Gros Choeur. Voyez cy-dessus. Grand Choeur.

Grouppe. Voyez GROPPO.

Gui, ou Guy Aretin, ou d'Arezze. Voyez NOTA SYSTEMA et cy-dessus ARETINO, et les noms des six Notes de la Musique, ut, re, et cetera chacune à leur rang: Histoire, Explication, Commoditez, et Incommoditez de son Sisteme: Comment, et pourquoy il a appliqué les Lettres Latines, et le Gamma des Grecs à sa Gamme. Voyez sur tout cela SYSTEMA. qui en traitte amplement.

Syllabes de Guy Aretin. Voyez Ibidem et SILLABA.

Guide. Voyez GUIDA.

Guidon. Voyez CUSTOS, INDEX, MOSTRA.

Guitarre. Voyez GUITARRA.

H.

HAbitude. Voyez USO.

Hardiment. Voyez VIVACE, ANIMATO et cetera.

Harmonie. Voyez HARMONIA, GENERE, SUONO, TERZA, SYSYGIA, et cetera.

Harmonie naturelle. Voyez NATURALE.

Tout ce qui fait Harmonie. Voyez MUSICA.

Pratique, et Usage de toutes les Dissonances dans l'Harmonie. Voyez SUPPOSITION, et SYNCOPE; et les Titres de chaque Dis-sonance en particulier.

Harmonique. Division Harmonique de l'octave, de la quinte, et de la tierce, Mineure. Voyez cy-dessus Arithmetique.

Main Harmonique. Voyez MANO HARMONICA.

Milieu Harmonique. Voyez TRIAS HARMONICA.

Musique Harmonique. Voyez MUSICA.

Triade Harmonique. Voyez TRIAS HARMONICA, MODO, numero 7. QUINTA, et SYSYGIA.

Trio Harmonique, Voyez MODO. numero 7.

Harmoniquement. Voyez MODO. numero 4.

Harpegé. Voyez HARPEGIATO.

Haut, ou Aigu. Sons Hauts. Voyez SUONO.

Voix Hautes, ou Choeurs de Voix Aiguës ou Hautes; comment, et quel Ton leur donner. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Haut-Bois, que les Italiens nomment Piva. Voyez CORNETTINO: [-289-] Haute-Contre de Haut-Bois. Voyez PIFFARO: Taille ou Quinte de Haut-Bois. Voyez DULCINO.

Haut Dessus. Voyez SOPRANO, CANTO, ou DISCANTO PRIMO, ou 1. et cetera.

Haute-Contre. Voyez ALTO, et CONTRA-TENOR.

Haute-Contre Chantante; Recitante, du Grand, ou du Petit Choeur, du Premier, ou du Second Choeur, et cetera. Voyez ALTISTA, et ALTO.

Haute-Contre de Haut-Bois. Voyez PIFFARO: De Violle. Voyez VIOLA: De Violon. Voyez VIOLINO et cetera.

Premiere Haute-Contre. Voyez PRIMO.

Seconde Haute Contre. Voyez SECONDO et cetera.

Haute-Taille, ou Premiere Taille Chantante, Recitante; du Grand ou du Petit Choeur; du Premier, ou du Second Choeur et cetera. Voyez TENORE.

Hautes, Cordes les plus Hautes de l'Ancien Systeme. Voyez HIPERBOLEON. Voyez aussi cy-dessus, Aiguë, et cy-dessous, Sur-aiguës.

Hauteur, la Hauteur d'un Son: Ce terme me paroît bien impropre; et nôtre Langue n'en fournissant pas de plus propre, j'ay hazardé en quelques endroits celui d'Acuité, qui me paroît plus propre pour opposer à Gravité, que Hauteur.

Hexachorde Majeur, et Mineur. Voyez HEXACHORDO, et SESTA.

Heptachorde, et Heptachordon, Terme Grec. Majeur et Mineur. Voyez SETTIMA.

Hiagnis. Nom d'Homme. Voyez LYRA.

          {Des Lignes, et des Espaces de la Musique. Voyez
          {  RIGA, et SPAZIO.
          {Des Nottes de la Musique. Voyez FIGURA, NOTA, 
Histoire. {  SYSTEMA et cetera.
          {Des divers Systemes. Voyez SYSTEMA.
          {Des Tons de l'Eglise. Voyez TUONO.
          {De la Lyre des Anciens. Voyez LYRA.
          {et cetera.

Historique, Musique Historique. Voyez MUSICA.

Horizontale. Lignes Horizontales, qui servent à marquer les Sons. Voyez LINEA, RIGA et cetera.

Hotteman. Nom d'homme. Voyez THEORBA.

Huit. Composition à huit Voix, ou, à 8. Parties differentes. Voyez SYSYGIA.

Huitiéme Mode, ou Ton. Voyez MISSOLYDIO, et HYPOMIXOLYDIO.

Huitiéme Ton de l'Eglise, ou l'Octave. Voyez TUONO. Paragraphe 1. [-290-] Exemple du huitiéme, Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

Hymne, ou Hymnus. Voyez INNO.

Hymne de Saint Jean, Ut queant laxis et cetera d'où Guy l'Aretin a tiré les six noms des Notes de la Musique. Voyez SYSTEMA.

      {Dorien      } Voyez
Hypo- {Phrygien    } TUONO. Paragraphe 1.
      {Lydien      } et MODO.
      {Mixo Lydien }

I.

ILlegitime. Voyez NOTHO. Mode illegitime. Voyez PLAGALE, MODO, NOTHO et cetera.

Illustre Voyez VIRTUOSO.

Imitation, en quoy elle differe de la Fugue. Voyez FUGHA, et IMITATIONE.

Imitation Simple, Double, Renversée en Retrogradant, à la seconde, la tierce, la sixte, la septiéme, la neuviéme, et cetera au dessous ou au dessus, et cetera. Voyez IMITATIONE.

Immediat. Accord immediat. Voyez SYSYGIA.

Immediatement. Sauver une Dissonance. Immediatement. Voyez SYNCOPE.

Impair. Ton Impair, ou, Authentique. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.

Imparfait. Voyez IMPERFETTO.

Accord imparfait. Voyez SYSYGIA.

Cadence imparfaite. Voyez CADENZA, QUINTA. et cetera.

Cercle imparfait. Voyez CIRCOLO, et SEMI numero 3.

Consonance imparfaite. Voyez CONSONANZA, SESTA, TERZA et cetera.

Mode, ou Ton imparfait. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Mode, ou Moeuf majeur, imparfait.

Mode, ou Moeuf mineur, imparfait. Voyez MODO, TEMPO, PROLAZIONE.

Prolation imparfaite. Voyez PROLATIONE.

Signes imparfaits, ou d'Imperfectione. Voyez PUNTO.

Temps imparfait. Voyez TEMPO, et SEMI.

Imperfection. Point d'imperfection. Voyez PUNTO.

Incomplet. Mode, ou Ton incomplet, ou imparfait. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

L'Indice, ou la Monstre des Moyennes. Voyez LICHANOS-MESON, et SYSTEMA. Table 1.

L'Indice ou la Monstre des Principales, ou plus Basses. Voyez LYCHANOS-HYPATON, [-291-] et SYSTEMA. Ibidem.

Inégalité. Proportion d'Inégalité. Voyez PROPORTIONE.

Inferieur. Voyez SOTTO, SUB, HYPO et cetera.

Infini. Voyez INFINITO.

Instrument, diverses Especes d'Instruments. Voyez STROMENTO. Comment on en doit faire l'Accord, ou la Partition. Voyez QUINTA, et TEMPERAMENTO.

Instrumental. Musique Instrumentale. Voyez MUSICA.

Intention, Dessein de faire quelque chose. Voyez MOTIVO.

Intervalle. Ce que c'est, combien il y en a, comment on les connoît et cetera. Voyez DIASTEMA, et INTERVALLO.

            {Bon.     }
            {Composé. } Voyez INTERVALLO.
            {Doublé   }
            {Défendu. Voyez Ibidem et VIETATO.
            {Diminué. Voyez Ibidem et DIMINUTO.
            {Eloigné. C'est celuy qui passe, ou est plus 
            {  grand que l'Octave. Voyez Ibidem et SYSYGIA.
            {Faux. Voyez DISSONANTE, VIETATO et cetera.
            {Grand. C'est celuy qui est plus grand que le 
            {  Semi-Ton Mineur.
            {Juste. Voyez INTERVALLO, et les noms de chaque 
            {  Intervalle à leur Rang.
Intervalle. {Mauvais. Voyez DISSONANTE, VIETATO et cetera.
            {Permis. Voyez INTERVALLO, et VIETATO.
            {Petit. C'est le Semi-Ton Mineur, et tous les
            {  Intervalles plus Petits que luy. Voyez COMMA.
            {Quadriplé. Voyez INTERVALLO, et QUADRIPLICATO.
            {Repliqué. Voyez INTERVALLO, et REPLICATO.
            {Simple. Voyez INTERVALLO, et SEMPLICE.
            {Superflu. Voyez chaque Intervalle à son Rang.
            {Toleré. Voyez INTERVALLO, et VIETATO.
            {Triplé. Voyez INTERVALLO, et TRIPLICATO.
            {et cetera.

Intolerable. Voyez PROHIBITO, VIETATO et cetera.

Fausse Relation Intolerable. Voyez RELATIONE.

Intonation, des Pseaumes, des Cantiques, des Hymnes et cetera de l'Office Divin. Voyez SALMO, et TUONO.

Vers pour se souvenir de l'Intonation des Pseaumes. Voyez TUONO. Paragraphe 3. numero 3.

Introduction. Voyez INTRADA, et PRELUDIO.

Introit. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Joint. Notes Jointes ou Liées. Voyez NOTA, et LEGATURA,

[-292-] Jonien. Voyez JASTIO, JONIO, et MODO.

Irregulier. Voyez IRREGOLARE.

Cadences Irregulieres. Voyez MODO IRREGOLARE et cetera.

Saults Irreguliers. Voyez SALTO.

Modes, ou Tons Irreguliers. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3. et cetera.

Jugement, avec Jugement. Voyez CON DISCRETIONE.

Juste. Accord Juste. Voyez SYSYGIA.

Juste. Consonance, Corde, Ton, Intervalle, Son, Harmonie et cetera Juste. Voyez ces mots à leur rang.

Juste. Quarte, Quinte, Octave, et cetera Juste. Voyez Tous ces mots à leur rang.

Juste. Entonner, ou Intonation Juste. Voyez TUONO et cetera.

K.

KIrcher (Athanase.) Nom d'un Autheur. Voyez NOTA. QUARTA, STROMENTO, SYSTEMA et cetera.

L.

A La quinte, la tierce, l'octave, et cetera au dessus, ou au dessous. Voyez HYPER, ou HYPO.

Lamentation. Voyez LAMENTATIONE.

Languissant, Maniere, ou expressions languissantes. Voyez LANGUENTE, SYNCOPE et cetera.

Languissamment. Voyez LENTO, LARGO, ADAGIO et cetera.

Larmes, comme si on répandoit des larmes. Voyez LACHRYMOSO.

Latins. Leur Systéme. Voyez SYSTEMA: Boëce a substitué leurs Lettres à celles des Grecs, pour servir de Notes. Voyez Ibidem Table 2.

Leçons de Tenebres, ou de la Semaine Sainte. Voyez LAMENTATIONE.

Legerement. Voyez ALLEGRO, LEGGIADRO, BRILLANTE, VIVACE et cetera.

Lent, ou Lentement, Pesamment, D'une maniere lente, parresseuse, comme endormie. Voyez ADAGIO, GRAVE, LENTO, TARDO, LANGUENTE, LARGO et cetera.

Très, ou fort Lentement. Voyez LARGO; ADAGIO ADAGIO et cetera.

Lenteur, ou Vitesse des Notes, et de la Mesure. Voyez MOTTO.

[-293-] Lettre, ou Note de Musique. Voyez POTENZA.

Lettres des Grecs, des Latins, ou de Boëce, de Saint Gregoire, de Guy l'Aretin, et des Modernes et cetera. Voyez SYSTEMA en plusieurs endroits; mais sur tout à la derniere Table.

Lettres de la Gamme; Pourquoi nommées Clefs. Voyez CHIAVE, et SYSTEMA.

Levant, En levant. Voyez THESIS, et PER ARSIN. à la Lettre P. et BATTUTA et cetera.

Lever, ou Levé, un Levé, c'est un Temps de la Mesure, qui se fait en levant la main. Voyez THESIS, BATTUTA et cetera.

Liaison, Lien. Voyez Legatura, et LEGATO.

Libre. Voyez LIBERO, ou SCIOLTO.

Lidien. Voyez LYDIO. Lidien mêlé. Voyez MISSO-LYDIO, et TUONO. Paragraphe 1.

Lié, Contraint, Obligé. Voyez LEGATO, CONTRAPUNTO, OBLIGATO et cetera.

Lié, Joint avec quelque chose. Voyez NOTA.

Note Liée. Voyez NOTA, LEGATURA, SYNCOPE. et cetera.

Lignes Horizontales, ou l'on met les Notes; Leur Histoire, leur Nombre, leur Rang et cetera. Voyez LINEA et RIGA.

Lignes et Espaces; Leur utilité dans la Musique; Qui les a inventées et mises en usage et cetera. Voyez SYSTEMA.

Petites Lignes surnumeraires, ou hors d'oeuvre. Voyez LINEA. et RIGA: Il ne s'en faut servir que rarement, sur tout pour les Voix. Voyez VOCE.

Liste. Voyez Systema. numero 3.

Litanies. Voyez LITANIA.

Livre, chanter sur le Livre. Voyez CONTRAPUNTO.

Loix, Nomes, ou Tropes. C'est ce que les Anciens appelloient en general Modes, ou Tons; et en particulier, les differentes Manieres ou Chants des Flûtes, dont parle Plutarque dans son Traité de la Musique, et dont nous parlerons quelque jour plus amplement.

Longue. Voyez LONGA, NOTA, MODO, PROLATIONE, TEMPO et cetera.

Note longue, Syllabe longue, TEMPO DI LONGA, ou Tems propre à placer une Syllabe longue, et cetera. Voyez Ibidem.

Loure, Espece de Musette. Voyez CONTINUO, et ZAMPOGNA. C'est aussi souvent le nom d'un Air et d'une Danse qu'on écrit ordinairement sous la Mesure de 6. pour 4. et qu'on Bat lentement ou gravement, et en marquant plus sensiblement le premier temps de chaque Mesure, que le second et cetera.

Lourer. C'est une maniere de Chanter, qui consiste à donner [-294-] un peu plus de temps et de force à la premiere de deux Nottes de pareille valeur, comme deux Noires, deux Croches et cetera qu'à la seconde, sans cependant la pointer ou la piquer.

Loy. Voyez cy-dessus, Loix et Regola.

Lozange, Note noire, en Lozange. Voyez HEMIOLIA, et TRIPOLA 1. Classe. numero 1.

Luth. Voyez LEUTO, ou LIUTO.

Lycaon, Nom d'Homme. Voyez LYRA.

Lydien. Voyez cy-dessus Lidien.

Lyre. Voyez LYRA, et VIOLA.

M.

MAdrigal. Voyez MADRIGALE.

Majesté, Majestueux, avec Majesté, Majestueusement. Voyez GRAVE, MAESTOSO et cetera.

Majeur, Majeure. Voyez MAGGIORE.

Ton Majeur. Voyez SYSTEMA, TETRACHORDO, PROPORTIONE. et cetera.

Demi-Ton Majeur. Voyez HEMITUONO. SECONDA et cetera.

Seconde, tierce, Sixte, septiéme, Majeure. Voyez tous ces Noms à leur Rang.

Moeuf, ou Mode, Temps, Prolation, Majeur parfait et imparfait. Voyez ces mots à leur Rang.

Modes, ou Tons Majeurs. Voyez MODO numero 8.

Prolation Majeure. Voyez PROLATIONE et TRIPOLA.

Temps Majeur. Voyez TEMPO.

Triple Majeur. Voyez TRIPOLA numero 1. 1. Classe.

Main. En baissant la main. Voyez THESIS. En levant la main. Voyez Ibidem et PER et BATTUTA.

Main Harmonique, ou Gamme. Voyez MANO HARMONICA.

Le Maire, nom d'Homme. Voyez SY.

Maître de Musique. Voyez MAESTRO DI CAPELLA.

Ton Maître, Seigneur, ou Dominant. Voyez TUONO. Paragraphe 1.

[-295-]  {Affligée, Triste et cetera. Voyez SOLLECITO,
         {  LUGUBRE et cetera.
         {Craintive. Voyez TIMOROSO.
         {Emphatique. Voyez MAESTOSO.
         {Expressive. Voyez RISENTITO.
         {Gaye. Voyez ALLEGRO, SUEGLIATO.
         {Grave. Voyez GRAVE, MAESTOSO.
Maniere. {Languissante. Voyez LANGUENTE.
         {Lente. Voyez LENTO, TARDO, LARGO et cetera.
         {Majestueuse. Voyez MAESTOSO.
         {Plaintive. Voyez LAMENTATIONE.
         {Comme en pleurant. Voyez LACHRYMOSO.
         {Pompeuse. Voyez MAESTOSO.
         {Vive et Expressive. Voyez VIVACE RISENTITO.
         {et cetera.

Maniere, ou Stile de Composer, d'Ecrire, de Chanter. Voyez MUSICA, et STILO.

Marche, ou Touche de l'Orgue, du Clavessin et cetera. Voyez TASTO.

Marque. Voyez SEGNO: Marques de Silence. Voyez SEGNO, et PAUSA: Marque de Repetition. Voyez RIPRESA: Marques pour connoître les Tons de l'Eglise. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

Marqué, Clefs marquées. Voyez CHIAVE, et SYSTEMA.

Marquer également tous les Temps de la Mesure. Voyez MOTTO.

Martyr. Pour un Martyr. Voyez PER.

Mascarade. Voyez MASCHARADA.

Mauvais Temps de la Mesure. Voyez CATTIVO.

Mediante. Voyez MEDIANTE, et MODO. numero 1. et 7.

Mediation d'un Pseaume. Voyez SALMO, et TUONO. Paragraphe 3. numero 3.

Mediattement. Sauver mediattement une Dissonance. Voyez SYNCOPE.

Melodie. Voyez MELODIA, GENERE, USO et cetera.

Pratique des Dissonances dans la Melodie. Voyez le Nom de chaque Dissonance à son Rang.

Musique Melodique. Voyez MUSICA.

Melopée. Voyez MELOPEIA, et USO.

Mutation par Melopée. Voyez MUTATIONE.

Menüet. Voyez MINUETTO, MOTTO, et SUONATA.

Mercure. Voyez LYRA: Ordine di Mercurio. Voyez ORDINE: Ordre, ou Systeme de Mercure. Voyez SYSTEMA. numero 3.

Meslé. Voyez MISTO: Ton mêlé, ou mixte, Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 2. Lydien mêlé. Voyez MISSOLYDIO.

Le même, ou la même chose. Voyez ISTESSO, ou L'ISTESSO.

Messe. Voyez MESSA. Messe au plurier Voyez MESSA: Messe concertée, courte, pour les Défuncts et cetera. Voyez MESSA.

[-296-] Mesure. Voyez BATTUTA, METRON TATTO et cetera.

Mesure Binaire. Voyez Ibidem PERFETTO et TEMPO: Triple, Voyez Ibidem. PERFETTO TEMPO et TRIPOLA: Triple Binaire. Voyez TRIPOLA. 3. Classe: Comment on doit donner ou marquer la Mesure pour le Triple Binaire. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. article 1. numero 5.

Mesure à 4. Temps, Voyez BATTUTA, TATTO, et cetera et OTTUPLA: a 6. Temps, Voyez SESTUPLA: à 9. Temps. Voyez NONUPLA: à 12. Temps, Voyez DODECUPLA et cetera et pour ces trois dernieres, TRIPOLA.

Demie Mesure, Voyez MINIMA.

Bon temps de la Mesure. Voyez BUONO: Mauvais Temps de la Mesure. Voyez CATTIVO. Comme aussi pour tous les deux, LONGA et cetera.

Musique Mesurée. Voyez MUSICA.

Metrique, Musique Metrique. Voyez MUSICA.

Milieu Harmonique. Voyez TRIAS HARMONICA.

Parties du milieu. Voyez TRIAS, SYSYGIA et cetera.

Ligne du Milieu, c'est la troisiéme, des Cinq dont on se sert pour placer les Notes de la Musique, ainsi nommée, parce qu'elle est au milieu et cetera.

Mineur, Moindre, ou plus Petit. Voyez MINORE.

Demi-Ton, ou Semi-Ton Mineur; seconde, tierce, sixte, septiéme, Mineure. Voyez Tous ces mots à leur rang.

Modes, ou Tons Mineurs. Voyez MODO. numero 8. et PASSACAGLIA.

Mode, ou Moeuf Mineur, Parfait et Imparfait. Voyez MODO, TEMPO, PROLATIONE et cetera.

Temps Mineur. Voyez TEMPO.

Ton, (pris comme Intervalle) Mineur. Voyez TETRACHORDO, SYSTEMA, et PROPORTIONE, à la Table.

Minime, ou Blanche, Voyez MINIMA, MODO, TEMPO, et cetera.

Minorité. La quarte, la quinte, et l'octave, ne souffrent ni Majorité, ni Minorité, et pourquoy. Voyez QUARTA, QUINTA, OTTAVA et cetera.

Mixolydien. Mode, ou Ton. Voyez MISSOLYDIO, MODO, et TUONO. Paragraphe 1.

Mixte. Mode Mixte. Voyez MODO et TUONO. Paragraphe 2. numero 2. Triples Mixtes. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. numero 1.

Mobile. Chevalet Mobile. Voyez MAGAS, et MONOCHORDO.

Mode, ou Ton, Voyez MODO, TUONO. Paragraphe 2. numero 2. SYSTEMA et cetera. Le terme Mode n'est par fort ancien, il a été introduit par Glarean. Voyez TUONO, troisiéme, Signification.

[-297-]

       {Anciens. Voyez MODO. numero 1. et Sequentes.
       {Autentiques. Voyez MODO. numero 4. et 6. et TUONO.
       {  Paragraphe 1.
       {Diatoniques, ou Naturels. Voyez MODO. numero 10.
       {Dorien, Eolien, Lydien, Phrygien, Ionien et cetera.
       {  Voyez tous ces mots à leur Rang et MODO. numero 5.
       {  et TUONO. Paragraphe 1.
       {Incomplets, ou Imparfaits, Voyez TUONO. Paragraphe 2.
       {  numero 3.
       {Majeurs } Voyez MODO. numero 8. et PASSACAGLIO.
       {Mineurs }
Modes. {Mêlez, ou Mixtes. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero
       {  2.
       {Modernes. Voyez MODO. numero 6.
       {Naturels, ou Diatoniques. Voyez MODO. numero 10.
       {Plagaux. Voyez MODO. numero 4. et 6. et TUONO
       {  Paragraphe 1.
       {Premier, Second, troisiéme, quatriéme, et cetera.
       {  Voyez MODO, PROTOS et cetera et ces mots à leur
       {  Rang.
       {Transposez. Voyez MODO. numero 10. et TRANSPOSITIONE.
       {Ou Tons de l'Eglise, ou du Plain-Chant. Voyez TUONO.
       {  troisiéme, Signification et cetera.

Modes, Cordes Essentielles des Modes. Voyez MODO. numero 1. et 7.

Modes, Cordes naturelles et necessaires des Modes. Voyez MODO. numero 9.

Modes, Maniere Ancienne d'expliquer les Modes. Voyez MODO. numero 1. et Sequentes. Maniere Moderne. Voyez Ibidem numero 6. et sequentes.

Mutation par Mode, ou Ton. Voyez MUTATIONE.

Ordre Ancien et Moderne des Modes entr'eux. Voyez la Syllabe UT.

Portion de Mode, ou Morceau de Chant qui ne remplit pas toute l'étenduë d'un Mode. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Sons Essentiels d'un Mode. Voyez MODO. numero 1.

Sortir, hors du Mode, Rentrer dans le Mode. Voyez MODO. numero 11. MUTATIONE, et MUSICA, METABOLICA. et cetera.

Mode, ou Moeuf, Majeur, Mineur, Parfait, Imparfait et cetera. Voyez MODO, TEMPO, PROLATIONE et cetera.

Moderation. Avec Moderation. Voyez MODERATO, DISCRETO et cetera.

Moderne. Lettres Modernes de la Musique. Voyez SYSTEMA. Table 2.

[-298-] Modes Modernes. Voyez MODO. numero 6. et Sequentes.

Musique Moderne. Voyez MUSICA.

Signes, ou Marques Modernes des Sons de la Musique. Voyez SEGNO, POTENZA et SYSTEMA.

Systeme Moderne de la Musique. Voyez SYSTEMA.

Plus Moderne. Voyez PIU MODERNO.

Modulation. Voyez MELOPEIA, MODULAZZIONE, ou MODULATIONE, et MODO. numero 3.

Moduler selon les Anciens. Voyez MODO. numero 3. Selon les Modernes. Voyez Ibidem et MODULAZZIONE.

Musique qui aprend à Moduler. Voyez MUSICA, MODULATORIA.

Moeuf, ou Mode. Voyez MODO, TEMPO, PROLATIONE.

Moindre. Voyez MINORE, et cy-dessus MINEUR.

Moins. Voyez MEN. Moins vîte, Moins fort et cetera. Voyez MEN PRESTO, MEN FORTE et cetera. Voyez aussi PRESTO, FORTE. et cetera.

Un peu moins. Voyez UN POCO MENO.

Mol. Voyez MOLLE: Diatonico Molle. Voyez DIATONO DIATONICO: b mol. Voyez TONDO-ROTONDO et cetera. Tierce Mineure, Molle, ou Arithmetique. Voyez TRITE. numero 4. et la Table de cet Article, et TERZA.

Monochorde. Voyez MONOCHORDO, MAGAS, TEMPERAMENTO.

Monochorde épaissy, condensé, ou remply de Cordes Enharharmoniques et Chromatiques. Voyez SPISSUS.

Monstre. La Monstre, ou l'Indice des Moyennes. Voyez LYCHANOS-MESON. et la premiere Table du Mot Systema.

La Monstre, ou l'Indice des Principales, ou plus basses. Voyez LYCHANOS-HYPATON, SYSTEMA Ibidem.

Mors. Office, Messe, Mottet, Pseaume des Morts. Voyez SALMO, MESSA, PER et cetera.

Motif de Cadence. Voyez MOTIVO.

Mouvement. Voyez MOTTO: Mouvement droit, ou semblable, contraire, et oblique. Voyez MOTTO: De Mouvement, aller Chanter, Joüer de Mouvement, un Air de Mouvement, Voyez A BATUTTA et MOTTO: Par Mouvements contraires. Voyez FUGHA: Mouvement, ou Temps de Gavotte, de Menuet et cetera. Voyez TEMPO, GAVOTTA, MINUETTO et cetera.

Moyenne. La Moyenne. Voyez MESE et SYSTEMA. Tables 1. et 2.

Tetrachorde des Moyennes. Voyez TETRACHORDON MESON, SYSTEMA. Ibidem et TETRACHORDO.

L'Indice, ou la Monstre des Moyennes. Voyez LYCHANOS-MESON et SYSTEMA. Ibidem.

[-299-] La Sous-principale des Moyennes. Voyez PARHYPATE MESON et SYSTEMA. Ibidem.

La Principale, ou plus Basse des Moyennes. Voyez HYPATE-MESON et SYSTEMA. Ibidem.

Muances. Voyez MUTATIONE, SYSTEMA, MANO HARMONICA, la Syllabe SY et cetera.

Muet. Figures Muettes. Voyez FIGURA, PAUSA et cetera.

Multiple. Voyez PROPORTIONE, et QUADRUPLA, QUINTUPLA et cetera.

Murs (Jean des) ou de Murs ou de Muris, Docteur de Paris inventa (vers l'an 1330. ou 1333.) des Figures des Nottes de la Musique. Voyez NOTA, FIGURA, SYSTEMA et cetera.

Musette. Voyez ZAMPOGNA.

Musicien. Voyez MUSICO: Excellent Musicien. Voyez VIRTUOSO et cetera.

Musique. Voyez MUSICA: Musique Ancienne, Choraïque, Chorale, Chromatique, Diatonique, Enharmonique, Harmonique, Melodique, Mesurée, Métrique, Moderne, Naturelle, Prattique, Speculative, et cetera. Voyez MUSICA. Et tous ces mots chacun à leur rang, et rangez en Italien par ordre Alphabetique sous le Titre de Musica.

Maître de Musique. Voyez MAESTRO. Les Italiens se servent aussi du Mot Professore di Musica, pour marquer celuy qui montre, ou qui enseigne la Musique.

Mutation, ou Changement, par Genre, par Ton, ou Mode, par Melopée, ou Modulation, par Systeme et cetera. Voyez MUTATIONE.

Mytoyen. Corde Mytoyenne, ou Moyenne, Voyez MESE, et TRITE. numero 1. et cy-dessus, MOYENNE.

Choeur de Voix Mytoyennes, comment leur donner un Ton convenable. Voyez TUONO Paragraphe 3.

Parties Mytoyennes, ou du Milieu. Voyez cy-dessus Milieu, et RELATIONE, TRIAS et cetera.

Taille Mytoyenne. Voyez TENORE.

N.

NAture, Partie de l'Ancienne Gamme. Voyez SYSTEMA.

Naturel. Voyez NATURALE.

Cordes Naturelles d'un Mode. Voyez MODO. numero. 9.

Clefs Naturelles. CHIAVE.

Diatonique Naturel. Voyez SYNTONO.

Mode Naturel. Voyez MODO. numero 1.

Musique Naturelle. Voyez MUSICA.

[-300-] Réduire du transposé au Naturel. Voyez TRANSPOSITIONE.

Stile Naturel. Voyez STILO.

Taille Naturelle. Voyez TENORE.

Tierce Mineure Naturelle. Voyez TERZA et TRITE. numero 4 et la Table de Trite.

Necessaire. Voyez NECESSARIO.

Negligent. Maniere negligente. Voyez TARDO.

Neud. Voyez GROPPO.

Neuf. Mesure à Neuf Temps. Voyez NONUPLA, et TRIPOLA. 2 Classe. numero 1.

Neuf Un: Neuf-Deux: Neuf-Huit: Neuf-Seize. Voyez TRIPOLA. 2 Classe. Neuf-Quatre. Voyez Ibidem numero 1. et DUPLA SESQUI QUARTA.

Neuviéme. Intervalle composé. Voyez NONA et SECONDA: Neuviéme Doublée. Voyez DECIMA SESTA: Triplée. Voyez VIGESIMA TERZA et cetera.

Neuviéme Mode. Voyez MISSOLYDIO.

Nexus. Voyez USO.

Noël. Pour le Jour de Noël. Voyez PER. On nomme ainsi vulgairement en François certains Cantiques à l'honneur de la Naissance de JESUS CHRIST, sur des Vaux de Villes, ou des Airs communs, et que tout le monde sçait.

Noir. Voyez OSCURO: Noire, Voyez NOTA et SEMI-MINIMA: Noire sans Queüe, Quarrée, et Lozangée. Voyez HEMIOLIA et TRIPOLA. 1. Classe. Noire à Queüe. Voyez SEMI-MINIMA, Noire Pointée. Voyez PUNTO et TRIPOLA dans toutes les Classes: Triple de Noires. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 3. et HEMIOLIA.

Nombre. Voyez NUMERO: Nombres de Deux et de Trois. Voyez PERFETTO: Noms des Nombres. Voyez POTENZA et cetera.

Nonuple. Voyez TRIPOLA. 2. Classe et NONUPLA.

Note, Contre, Note. Voyez CONTRAPUNTO, SEMPLICE, FALSO BORDONE et cetera.

Note Quarrée, Simple, ou sans Queüe, et avec une Queüe. Voyez LEGATURA.

Corps, ou Tête d'une Note. Voyez NOTA, ou VIRGULA.

Queüe d'une Note. Voyez VIRGULA.

Notes. Voyez NOTA, FIGURA, POTENZA, VIRGULA, LEGATURA, SYSTEMA et cetera.

Les Lettres de l'Aphabet servoient chez les Anciens, Grecs et Latins de Notes de Musique. Voyez SYSTEMA, Sur tout Table 2.

Nottes, ou Sons. Voyez CHORDA, SUONO et cetera.

Notes égales. Voyez E, ou ED, et UGUALE, ANDANTE, et cetera.

[-301-] Notes liées, ou jointes. Voyez LEGATURA, NOTA, SYNCOPE et cetera.

Notes deliées, ou séparées. Voyez NOTA, SCIOLTO, LIBERO et cetera.

Triple de Notes toutes noires. Voyez HEMIOLIA et TRIPOLA. 1. Classe. numero 3.

O.

O ou O verò. Disjonction Italienne qui veut dire Ou.

Obligé. Voyez OBLIGATO.

Oblique. Voyez OBLIQUO: Mouvement Oblique, Voyez MOTTO

Note Oblique, Voyez NOTA, LEGATURA, OBLIQUO. et cetera.

Obscur, ou Noir, Voyez OSCURO.

Ostiné. Voyez OSTINATO, et PERFIDIA.

Octave. Voyez DIAPASON, MODO numero 3. OTTAVA et cetera. Quelle est sa Forme Radicale, ou sa Proportion. Voyez PROPORTIONE.

Octave Juste et Superfluë. Voyez OTTAVA.

Octave Diminuée. Voyez OTTAVA et SEMI.

Octave Redoublée, ou Double Octave. Voyez DECIMA-QUINTA, DISDIAPASON, INTERVALLO et cetera.

Octave Triplée. Voyez VIGESIMA SECONDA: Quadriplée. Voyez VIGESIMA NONA, et INTERVALLO.

A l'Octave au dessus, ou au dessous de quelque Sujet. Voyez EPI. ou HYPER, ou HYPODIAPASON.

Sept Especes d'Octaves. Voyez MODO. numero 3. Entre ces sept Especes, il n'y en a que six qui puissent être divisées Harmoniquement. et six qui le puissent être Arithmetiquement. Voyez HARMONICA DIVISIONE, OTTAVA, MODO. numero 3.

De l'Octave, c'est à dire du huitiéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2. et Sequentes.

Octavine. Voyez OCTAVINA.

Olympe, Nom d'homme. Voyez SYSTEMA.

On, On doit, on Sonne et cetera. Voyez SI.

Onde, comme par Ondes. Voyez ONDEGGIARE.

Onziéme, Intervalle composé. Voyez UNDECIMA et QUARTA.

Opera, terme Italien, mais Francisé. Voyez OPERA: Opera spirituel. Voyez ORATORIO.

Opposition. Voyez OPPOSITIONE.

Oratoire. Voyez ORATORIO.

[-302-] Orchestre. Voyez ORCHESTRA.

Ordinaire. Voyez ORDINARIO.

Ordre. Voyez ORDINE: Ordre, ou Rang de cinq Cordes. Voyez PENTA CHORDO: De six Cordes. Voyez ESSACHORDO: De sept Cordes. Voyez EPTACHORDO et cetera.

Ordre, ou Systeme de Mercure. Voyez ORDINE, et SYSTEMA: De Philolaus, Pythagore et Terpandre. Voyez ORDINE.

Organiste, c'est celuy qui touche l'Orgue. Voyez ORGANO: Comment il doit donner le Ton du Choeur. Voyez TUONO. Paragraphe 3. et ce qui suit.

Orgue. Voyez ORGANO: Petit Orgue, Voyez ORGANO PICCIOLO: Point d'Orgue. Voyez CORONA, et PUNTO: Trompette et Clairon de l'Orgue, Voyez TROMBA: C'est de tous les Instruments celuy qui est le plus propre pour entretenir l'Harmonie, et joüer la Basse-Continuë. Voyez BASSO CONTINUO. Comme aussi à donner, à fixer, et à entretenir le Ton du Choeur, Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Ornement, ou Couleur. Voyez CHROMA, et COLORATURA: Ornement du Chant. Voyez COLORATURA, DIMINUTIONE, FIGURA, SUPPOSITION et cetera.

Ostination, ou Affectation de faire toûjours la même chose. Voyez PERFIDIA.

Ottuple, espece de Mesure. Voyez OTTUPLA, et TRIPOLA. 3. Classe. article 2.

Ouvrage. Voyez OPERA: Ouvrage par Excellence. Voyez Ibidem. Ouvrages d'un Autheur en Musique. Voyez MUSICA.

P.

PAir. Mode, ou Ton Pair. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.

Papier, et Feüillet, ou Page. Voyez CARTA.

Par. Terme Latin MODUS PAR. Voyez, TUONO. Paragraphe 1. numero 3.

Par. Preposition. Voyez DA, et PER.

Par Degrez Conjoints. Voyez DI GRADO et USO: Par Degrez Disjoints. Voyez DI SALTO: Par Ondes, Voyez ONDEGGIARE et cetera.

Paresseux. Maniere Paresseuse. Voyez LENTO, TARDO et cetera.

Parfait. Voyez PERFETTO.

Accord Parfait. Voyez SYSYGIA.

Cadence Parfaite. Voyez QUINTA: Où l'on la peut faire. Voyez MODO. numero 11.

Cercle Parfait. Voyez CIRCOLO, SEMI, PERFETTO et cetera.

Mode Majeur et Mineur Parfait. Voyez MODO, TEMPO et cetera.

[-303-] Prolation Parfaite. Voyez PROLATIONE. Signe Parfait. Voyez PROLATIONE.

Temps Parfait et Imparfait Voyez TEMPO.

Parole. Voyez PAROLA. Les Paroles. Voyez LE PAROLE, TESTO et cetera.

Partiale. Note Partiale. Voyez NOTA.

Particulier, Systemes Particuliers. Voyez SYSTEMA numero 1.

Partie de Musique. Voyez PARTE, VOCE et cetera.

Parties Recitantes. Voyez FAVORITO, SOLO et cetera.

Partie du Grand et du Petit Choeur. Voyez RIPIENO, TUTTI et cetera.

Partie Superieure. Voyez PARTE SUPERIORE.

Partie Inferieure. Voyez PARTE INFERIORE.

Parties Découvertes, ou Extremes. Voyez RELATIONE TRIAS, et SYSYGIA.

Parties Couvertes, ou Mytoyennes, ou Parties du Milieu. Voyez Ibidem.

Partition. Voyez PARTE, CANONE IN PARTITO, PARTITURA.

Partition, ou Accord des Instruments. Voyez TEMPERAMENTO. Il faut pour qu'elle soit bonne et juste, que les Quintes soient un peu foibles et cetera. Voyez Ibidem et QUINTA.

Pâques. Pour le jour de Pâques. Voyez PER.

Passacaille. Voyez PASSACAGLIO, et SUONATA.

Passage, Morceau de Chant. Voyez PASSAGIO: Passage d'un Son à un autre Son. Voyez MOTTO et USO.

Passe-pied. C'est un Menuet dont le Mouvement est fort-vîte et fort gay, ainsi. Voyez MINUETTO.

Passion, Affection. Voyez USO.

Passionné. Voyez PATHETICO: D'une Maniere Passionnée. Voyez AFFECTUOSO, VIVACE, PASSIONATO.

Pastorale. Voyez PASTORALE et OPERA.

Pathetique Voyez MUTATIONE, PATHETICO, USO, et cetera.

Fugue Pathetique. Voyez FUGHA PATHETICA: Musique. Pathetique. Voyez MUSICA, RECITATIVO et cetera.

Patron, ou Exemple, Voyez REGOLA.

Pavane, Piece grave et serieuse, qu'on bat ordinairement à deux Temps et cetera. Voyez SUONATA.

Pavillon d'une Trompette. Voyez TROMBA.

Pause, ou Silence. Voyez PAUSA, NOTA, FIGURA, FIGURE MUTE. et cetera.

Pause Generale. Voyez PUNTO et CORONA.

Pause Initiale. Voyez MODO, TEMPO et cetera.

Demie Pause. Voyez PAUSA et MEZZA-PAUSA.

[-304-] Signes, ou Marques des Pauses. Voyez FIGURA, NOTA, PAUSA et cetera.

Pedale. Voyez PEDALE.

Pené, D'une Maniere Penée, Etudieé, Travaillée, Forcée et cetera. Voyez STENTATO.

PENNA Lorenzo, Nom d'un Autheur. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. article 2. numero 5. sur la fin.

Pentachorde. Voyez QUINTA.

Pentecôte. Pour le Jour de la Pentecôte. Voyez PER.

Penultiéme. Voyez PARANETE.

            {Des Aiguës, ou Excellentes. Voyez PARANETE
            {  HYPERBOLEON.
            {Des Disjointes, ou Séparées. Voyez PARANETE,
Penultiéme. {  DIESEUGMENON.
            {Des Appliquées, ou Ajustées. Voyez PARANETE
            {  SYNEMENNON, et TRITE.
            {et cetera.

Perfection des Notes. Voyez PROLATIONE PERFETTO, PUNTO et cetera.

Perfidie, ou Obstination. Voyez PERFIDIA.

Perpetuel. Bourdonnement Perpetuel. Voyez CONTINUO: Fugue Perpetuelle. Voyez CANONE, FUGHA IN CONSEQUENZA et cetera.

Pesamment. Voyez LENTO, TARDO et cetera.

Pesant. Musique Pesante, c'est à dire dont les Mouvements sont lents, et consequemment les Notes, lentes et d'une longue durée.

Petit. On joint en François cet Adjectif à plusieurs choses qui regardent la Musique. Exemple.

       {Choeur. Voyez FAVORITO: Parties du Petit Choeur,
       {  Voyez Ibidem et RIPIENO.
       {Duo. Voyez DUETTO.
Petit. {Orgue. Voyez ORGANO PICCIOLO.
       {Retour, ou Petite Repetition. Voyez RITORNELLO.
       {Trio, ou Triolet. Voyez TRIO.
       {et cetera.

        {Clef. Voyez cy-dessus, Clef.
        {Flûte. Voyez ZUFOLO, et FLAUTINO.
        {Reprise. Voyez RIPRESA.
Petite. {Ritournelle. Voyez RITORNELLO.
        {Trompette. TROMBETTA.
        {Violle. Voyez VIOLETTA.
        {et cetera.

Peu. Un Peu plus, Voyez UN POCO PIU: Un Peu moins. Voyez UN POCO MENO.

[-305-] Philolaus, en Italien Philolao, Nom d'Homme; Ordine di Philolao. Voyez ORDINE.

Phrygien. Mode, ou Ton. Voyez FRIGIO, MODO, et TUONO. Paragraphe 1.

Physique. Voyez NATURALE.

Picquant. Stile picquant. Voyez STILO.

Picqué. Voyez STACCATO, SPICCATO et cetera.

Pithagore. Nom d'un Philosophe. Voyez LYRA, TEMPERAMENTO et cetera.

Pitié, Exciter de la Pitié. Voyez PIETOSO.

Plain-Chant. Voyez CANTO, TUONO. et cetera.

Tons, ou Modes du Plain-Chant. Voyez TUONO troisiéme, Signification, et Paragraphe 1. et Sequentes.

Plaintif, Maniere Plaintive, comme en pleurant. Voyez LAMENTATIONE, LACHRYMOSO et cetera.

Plagal. Modes, ou Tons Plagaux. Voyez MODO. numero 4. et 6. et TUONO. Paragraphe 1.

Plein. Voyez PIENO, et SPISSUS: Plein Choeur. Voyez PIENO: Notes Pleines. Voyez NOTA et cetera.

Pleurer, comme en pleurant. Voyez LACHRYMOSO.

Plus. Voyez PIU: Plus doux, plus doucement. Voyez PIU PIANO: Plus gayement. Voyez PIU ALLEGRO: Plus vîte. Voyez PIU PRESTO, et PRESTO: Un peu plus. Voyez UN POCO et cetera.

Poëtique. Musique Poëtique. Voyez MUSICA.

Point. Voyez PUNTO, et SEGNO: Les Points ont autres fois servy de Notes. Voyez CONTRAPUNTO, NOTA, et SYSTEMA. et cetera. Le Point est la marque de la Prolation. Voyez PROLATIONE.

Point d'Alteration, d'Acroissement, d'Imperfection, de Perfection, de Translation et cetera. Voyez PUNTO, et tous ces Mots chacun à leur rang.

Point d'Orgue. Voyez PUNTO, et CORONA.

Point à Queüe. Voyez PUNTO.

Pointé. Voyez STACCATO, et SPICCATO.

Breve, Ronde, Blanche, Noire, Croche et cetera Pointée. Voyez PUNTO, et TRIPOLA dans toutes les Classes, et PROLATIONE, MODO, TEMPO et cetera.

Pompeux. D'une maniere Pompeuse. Voyez MAESTOSO.

Portion de Mode, c'est à dire un Chant qui n'a pas toute l'étendüe d'un Mode. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Posément. Voyez GRAVE, LENTO, ADAGIO et cetera.

Positif. Voyez ORGANO PICCIOLO.

Pour. Voyez DA, ou PER: Pourvû que, Voyez SE.

Pousser la voix. Voyez STENTATO.

Prétorius. Nom d'un Autheur. Voyez STROMENTO.

[-306-] Pratique. Voyez PRATTICA: Musique Prattique. Voyez MUSICA: Prattique des Dissonances, tant dans la Melodie, que dans l'Harmonie. Voyez SYNCOPE, SUPPOSITION, et leurs Noms chacun à leur rang: Prattique des Consonances. Voyez SESTA, TERZA, QUINTA, OTTAVA, et cetera.

Préface. Voyez TUONO Paragraphe 2. numero 3.

Prélude. Voyez PRELUDIO, FANTASIA, INTRADA, RICERCATA, SYMPHONIA, TASTATURA et cetera.

Premier. Voyez PRIMO et PROTOS.

        {Choeur. Voyez PRIMO et CHORO.
        {Dessus de Voix. Voyez SOPRANO, CANTO et cetera. De
        {  Viole. Voyez VIOLA: De Violon Voyez VIOLINO: De
        {  Haut-Bois. Voyez CORNETTINO et cetera.
        {Mode. Voyez DORIO et IONIO et cetera.
        {Temps de la Mesure, Voyez THESIS: C'est le bon
Premier {  Temps. Voyez BUONO: C'est le Temps des Syllabes
        {  longues. Voyez LONGA et cetera.
        {Ton, Voyez DORIO, PROTOS, et TUONO. Paragraphe 1.
        {  Marques pour le connoître, et un Exemple. Voyez
        {  TUONO. Paragraphe 2.
        {Violon. Voyez PRIMO, et VIOLINO.
        {et cetera.

          {Basse. Voyez PRIMO et BASSO.
          {Haute-Contre. Voyez PRIMO et ALTO.
          {Taille. Voyez PRIMO et TENORE.
Premiere. {Viole. Voyez PRIMO et VIOLA.
          {Voix. Voyez GUIDA.
          {Classe des Tons du Plain Chant. Voyez TUONO.
          {  Paragraphes 1. et 2.
          {et cetera.

Préparation. Voyez INTRADA, PRELUDIO, SUONATA et cetera.

Préparer une Dissonance. Voyez SYNCOPE.

Principale, ou plus basse. Voyez HYPATE.

Tetrachorde des Principales. Voyez TETRACHORDO et SYSTEMA. Table 1.

Principale des Moyennes. Voyez HYPATE-MESON, et SYSTEMA. Table 1.

La Sous-principale des Moyennes. Voyez PARHYPATE-MESON et SYSTEMA Table 1.

L'Indice, ou la Monstre des Principales. Voyez LYCHANOS-HYPATON, et SYSTEMA. Table 1.

La Sous-principale des Principales. Voyez PARHYPATE-HYPATON et SYSTEMA. Table 1.

La Principale des Principales. Voyez HYPATE-HYPATON, et SYSTEMA Table 1.

[-307-] Cordes Principales d'un Mode. Voyez MODO numero 1.

Prise. Voyez PRESA, et USO.

Proceder par Degrez, soit conjoints, ou disjoints. Voyez USO: Par degrez conjoints, Voyez GRADO: Par Degrez disjoints, Voyez SALTO.

Proche, en Grec Para, en Latin Prope. Termes qui servent à composer le nom de plusieurs des Cordes du Systeme Ancien.

Proche la Moyenne. Voyez PARAMESE et SYSTEMA. Table 1.

Proche la Principale des Moyennes. Voyez PAR-HYPATE-MESON, et SYSTEMA. Table 1.

Proche la premiere des Principales. Voyez PAR HYPATE-HYPATON, et SYSTEMA. Table 1.

et cetera.

Prolation. Voyez PROLATIONE, LEGATO, SEGNO, MODO, TEMPO et cetera. Prolation, ou Traînée de plusieurs Notes sur une même Voyelle, ou Syllabe. Voyez PROLATIONE: Prolation Majeure, Mineure, Parfaite et cetera. Voyez Ibidem.

Promptement. Voyez PRESTO, PRONTO, SOLLECITO, VISTAMENTE, VIVACE et cetera.

Proportion. Voyez PROPORTIONE, et TRIPOLA 1. Classe. numero 1.

            {Double.                 }
            {D'égalité               }
            {D'inégalité             }
Proportion. {Sur-particuliére        } Voyez PROPORTIONE.
            {Sur-partiente           }
            {Sesqui-Altere           }
            {Sesqui-Tierce et cetera }

Proportion Triple. Voyez PROPORTIONE et TRIPOLA.

Proportion Quadruple. Voyez Ibidem et QUADRIPLICATO. Voyez aussi tous ces mots et autres semblables à leur rang.

Proportion des Consonances et des Dissonances. Voyez La Table du mot PROPORTIONE.

Prose Rimée et Cadencée. Voyez SEQUENZA.

Psalmodie. Voyez PSALMODIA.

Pseaume. Voyez PSALMUS, SALMO, et TUONO: Comment on doit chanter les Pseaumes; Leur Intonation, Mediation, et Terminaison; Vers pour faciliter leur Intonation. Voyez TUONO. Paragraphe 3. numero 3.

Entonner les Pseaumes; Ce que c'est Voyez Ibidem.

Pseaumes de Tierce, de Vêpres, de Complies, des Fêtes, des Saints, du Dimanche, des Morts et cetera. Voyez SALMO.

Ptolomée. Nom d'Homme. Voyez TEMPERAMENTO.

Pythagora, et Pythagore, nom d'un Philosophe, Voyez MONOCHORDO, [-308-] ORDINE, SYSTEMA, et TEMPERAMENTO

Pythagoriciens. Secte de Philosophes qui reconnoissoient Pythagore pour leur Chef. Voyez TEMPERAMENTO.

Q.

QUadriplé. Voyez QUADRIPLICATO, et INTERVALLO.

Quadruple. Proportion Quadruple. Voyez QUADRIPLICATO, PROPORTIONE.

Qualité d'une Note. Voyez NOTA.

Quantité d'une Note. Voyez NOTA.

Quarré, Voyez QUADRO, et QUADRATO.

b Quarré, Voyez QUADRATO, TONDO, et SYSTEMA.

Quarrée. Note Quarrée Voyez BREVE, PROLATIONE, LEGATURA, TRIPOLA. Classe 1. numero 1. et cetera.

Quart de Soupir. Voyez PAUSA DI SEMICHROMA au mot PAUSA.

Quart de Ton. Voyez ENHARMONICO.

Du Quart, C'est à dire du Quatriéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphes 1. et 2.

Quarte. Voyez DIATESSARON, PROPORTIONE, QUARTA, SYNCOPE, TETRACHORDO et cetera.

Quarte Majeure et Mineure ne se doit pas dire, et pourquoy. Voyez QUARTA et TRITONO: Elle est quelques fois Consonance, quelques fois Dissonance, et quand Voyez QUARTA. Sa Prattique, tant dans la Melodie, que dans l'Harmonie. Voyez Ibidem.

        {Diminuée. Voyez QUARTA, et SEMI.
        {Doublée. Voyez UNDECIMA.
        {Fausse. Voyez QUARTA, et SEMI.
        {Juste. Voyez QUARTA. Elle est composée
Quarte. {  essentiellement de 2. Tons, et un Semi-Ton Majeur.
        {  Voyez TRITE numero 4.
        {Quadriplee. Voyez VIGESIMA QUINTA.
        {Superfluë, ou Triton. Voyez QUARTA et TRITONO.
        {Triplée. Voyez DECIMA OTTAVA.
        {et cetera.

A la Quarte au dessus. Voyez EPI, ou HYPER, DIATESSARON.

A la Quarte au dessous. Voyez HYPO DIATESSARON.

Quatorziéme. Voyez DECIMA QUARTA, et SETTIMA.

Quatre. Voyez QUATRO; A Quatre Parties. Voyez SYSYGIA; Mesure à Quatre Temps, Voyez TEMPO, et OTTUPLA: [-309-] Triples à Quatre Temps. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. article 2.

A Quatre Voix seules. Voyez QUATUOR, et à QUATRO SOLI et cetera.

Quatre Classes des Tons. Voyez PROTOS et TUONO. Paragraphes 1. et 2.

Quatriéme. Voyez QUARTO, et PROTOS.

Quatriéme Classe des Tons. Voyez TUONO Paragraphes 1. et 2.

Quatriéme Ton. Voyez HYPOPHRYGIO, et TUONO. Paragraphe 1. Exemple du quatriéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

Queuë, Voyez CODA, NOTA, PROPRIETA, VIRGULA.

Blanche à Queuë. Voyez MINIMA.

Noire à Queuë. Voyez SEMI et SEMI-MINIMA.

Quarrée avec une Queuë. Voyez LONGA.

Quarrée sans Queuë, ou Simple. Voyez LEGATURA.

Queuë, Ascendante, c'est à dire dont l'extremité est, ou monte en haut. Voyez LEGATURA, et VIRGULA.

Queuë Pendante, ou Descendante, dont l'extremité est en bas, Voyez Ibidem.

Du Quint. C'est à dire du Cinquiéme Ton. Voyez TUONO.

Quinte. Voyez DIAPENTE, PENTACHORDO, QUINTA, PROPORTIONE et cetera.

        {Juste. Voyez QUINTA et cetera. Sa Proportion. Voyez
        {  PROPORTIONE: Souvent elle n'est pas si bonne que
        {  la sixte, ny même que la quinte, Superfluë. Voyez
        {  MODO numero 12. dans les Contre-Points Doubles à
        {  l'octave; Il faut l'éviter, ou la traiter comme
        {  une Dissonance et cetera.
        {Diminuée, ou Fausse. Voyez QUINTA et cetera. Sa
        {  Proportion, ou sa Forme. Voyez PROPORTIONE.
        {Il ne faut pas la confondre avec le Triton. Voyez
        {  Leurs differences au mot TRITONO.
        {Dans la Melodie, elle est défenduë en montant, et
Quinte. {  passable en descendant. Voyez INTERVALLO, VIETATO
        {  et cetera.
        {Son usage dans l'Harmonie. Voyez QUINTA et SYNCOPE.
        {Superfluë. Voyez QUINTA et cetera UT SUPRA. Souvent
        {  elle est meilleure dans l'Harmonie, que la quinte,
        {  juste. Voyez MODO. numero 12. Elle est défenduë
        {  tant en montant, qu'en descendant dans la Melodie.
        {Doublée. Voyez DUODECIMA.
        {Triplée. Voyez DECIMA NONA.
        {Quadriplée. Voyez VIGESIMA SESTA.
        {De Haut-Bois. Voyez DULCINO.
        {De Violon. Voyez VIOLA, et VIOLONCELLO.
        {et cetera.

[-310-] La Quinte se partage naturellement en deux Tierces; c'est ce qui la rend Harmonieuse, et Piena. Voyez TRIAS HARMONICA: Cette Division est Harmonique, ou Arithmetique. Voyez Ibidem.

Dans l'Acord, ou la Partition des Instruments, il faut que la quinte soit un peu foible. Voyez QUINTA, et TEMPERAMENTO.

A la Quinte au dessus. Voyez EPI, ou HYPER-DIAPENTE.

A la Quinte au dessous. Voyez HYPO DIAPENTE.

Quintuple. Voyez QUINTUPLA et PROPORTIONE.

R.

RAcines, ou Formes des Consonances, et des Dissonances. Voyez la Table du mot PROPORTIONE.

Raison. Voyez PROPORTIONE, et RAGIONE.

Raisonnable, ou Rationel. Voyez RATIONALE.

Rampant. Voyez STILO.

Rang. Voyez ORDINE. Rang de 5. Cordes. Voyez PENTACHORDO; De six Cordes, Voyez ESSACHORDO: De sept Cordes, Voyez EPTACHORDO et cetera. Rangs, ou Classes des Tons de l'Eglise. Voyez TUONO. Paragraphes 1. et 2.

Raport. Voyez PROPORTIONE.

Rationel. Voyez RATIONALE.

Raye. Ligne, Trait de Plume. Voyez RIGHA.

Rabattement, Rebattre et cetera. Voyez RIBATTUTA, REPERCUSSIO et cetera.

Recherché, Travaillé et cetera. Voyez MOTETTO, ORATORIO et cetera.

Recherche, Prélude, Fantaisie. Voyez RICERCATA.

Recit. Voyez SOLO, RECITATIVO, CONCERTANTE et cetera.

Recitant. Dessus Recitant; Haute-Contre, Taille, Basse, Partie et cetera. Recitante, ou, du Petit Choeur. Voyez ces mots chacun à leur Rang, et SOLO, CONCERTANTE et cetera.

Choeur de Parties Recitantes. Voyez FAVORITO.

Recitatif. Voyez RECITATIVO, MOTTO, TEMPO. et cetera.

Redoublé, Composé, Figuré. Voyez COMPOSTO.

Redoublement. Voyez RADOPIAMENTO.

Reduction. Voyez DEDUTTIONE.

Réduction des Dominantes des Tons de l'Eglise à un même Ton. Voyez TUONO Paragraphe 3.

Réduction d'un Ton transposé au Naturel. Voyez TRANSPOSITIONE.

Réduire. Voyez cy-dessus Reduction.

Réformé. Systeme Réformé. Voyez TEMPERAMENTO.

Regle. Voyez CANONE, et REGOLA.

[-311-] Reglé. Egalité bien reglée de tous les Temps de la Mesure. Voyez MOTTO.

Regulier. Voyez REGOLARE: Cadence Reguliere. Voyez REGOLARE, et MODO: Sault Regulier. Voyez SALTO: Ton Regulier et Irregulier. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Relation. Voyez RELATIONE: Relations non Harmoniques; Fausses Relations Tolerables, et Intolerables; Fausse Relation du Triton, comment se peut éviter ou sauver et cetera. Voyez RELATIONE. Fausses Relations ne se peuvent et ne se doivent souvent pas éviter. Voyez Ibidem.

Rempli. Voyez PIENO, RIPIENO, SPISSUS et cetera.

Remplissage. Voyez RIPIENO, et TUTTI.

Rentrer dans le Mode. Voyez MODO. numero 11.

Renverse. A la Renverse, ou, à l'Envers, Sens dessus dessous et cetera. Voyez PER, et ROVERSCIO, RIVOLTARE, RIVOLGIMENTO. et cetera.

Renversé. Imitation, Fugue renversée. Voyez IMITATIONE, FUGHA et cetera.

Renversement. Voyez RIVOLGIMENTO, ROVERSCIO et cetera.

Renverser. Voyez RIVOLTARE.

Repercussion. Voyez REPERCUSSIO, et MODO numero 1.

Repeter, ou, Repetez. Voyez REPLICA, SI REPLICA et cetera.

Repetition frequente des mêmes Sons. Voyez REPERCUSSIO: Repetition d'un Chant, ou d'une Partie, d'un morceau considerable d'un Chant et cetera. Voyez REPLICA, RIPRESA et cetera. Petite Repetition, ou Reprise. Voyez Ibidem et RITORNELLO: Signe de Repetition, ou Signum Repetitionis. Voyez RIPRESA, SEGNO, PUNTO et cetera.

Replique, ou Repetition. Voyez REPLICA. Ce mot signifie aussi le Doublement, le Triplement et cetera d'un Intervalle; Ainsi on dit l'octave, et ses repliques et cetera.

Repliqué. Intervalle repliqué, ou Doublé, Triplé et cetera. Voyez INTERVALLO.

Répons. Voyez RESPONSORIO, et TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Reprise, grande et petite. Voyez RIPRESA.

Resolu. Voyez RISOLUTO: Canon Resolu. Voyez CANONE IN PARTITO.

Respectueux, d'une maniere respectueuse, ou Timorée. Voyez TIMOROSO.

Resurrection. Pour la Fête de la Resurrection. Voyez PER.

Retour, Petit Retour, ou Repetition. Voyez RITORNELLO.

Retrograder, en Retrogradant. Voyez IMITATIONE CANCHERIZANTE.

Reveillé. Voyez RISUEGLIATO.

Rime et Rimé. Prose rimée et cadencée. Voyez SEQUENZA.

[-312-] Rithmique. Musique Rithmique. Voyez MUSICA.

Ritournelle. Voyez RITORNELLO, PRELUDIO et cetera.

Romanesque. Voyez GAGLIARDA.

Rond. Voyez ROTONDO, et TONDO: b Rond, ou b Mol. Voyez Ibidem et MOLLE, B MOLLE, SYSTEMA, TRITE et cetera.

Ronde. Voyez NOTA, MINIMA, LEGATURA, SEMI-BREVE, TRIPOLA et cetera. Ronde Pointée et non Pointée. Voyez PROLATIONE, TRIPOLA. et cetera. Triple de Rondes. Voyez TRIPOLA, 1. Classe. numero 1. et cetera.

Rondeau. Voyez ARIETTA, MINUETTO, GAVOTTA, RIPRESA et cetera et sur tout DA CAPO, et COME SOPRA.

Roulades, ou Roulements. Voyez TIRATA numero 4.

Rustique. Danse Rustique. Voyez VILANELLA.

S.

SA. ou Za. Voyez SY.

Sacqueboute. Voyez POSAUNE, et TROMBONE.

Sacrement, Pour le Saint Sacrement, ou du Saint Sacrement. Voyez PER et IL VENERABILE. à la Lettre. V.

Sagesse, avec Sagesse. Voyez MODERATO, et DISCRETO.

       {Pour quelque Saint?                      }
       {Du Saint Esprit                          }
Saint. {Pour quelque Saint ou Sainte qu'on voudra} Voyez PER.
       {Pour le Saint Sacrement                  }
       {Pour la Sainte Vierge                    }
       {et cetera.                               }

Sanglot. Expression de Sanglots et de Soupirs, Voyez SYNCOPE, et TRONCO.

Sans. Voyez SENZA: Sans traîner la Voix ny la Mesure. Voyez VISTAMENTO, PRESTO, STACCATO et cetera.

Sarabande. Voyez MOTTO, et MINUETTO. La Sarabande, n'étant à la bien prendre qu'un Menuet, dont le mouvement est grave, lent, serieux et cetera.

Sault, par Sault, en Sautant, c'est à dire autrement par Degrez Disjoints. Voyez SALTO, GRADO, USO et cetera.

Saults Reguliers et Permis; Saults Irreguliers, et Tolerez; Saults défendus et mauvais et cetera. Voyez SALTO, INTERVALLO, VIETATO.

Sautillant. Mouvement Sautillant. Voyez GIGA, SALTARELLA, SYNCOPE et cetera.

Sauver une Dissonance, ce que c'est Voyez RISOLUTO: Comment [-313-] cela se doit faire. Voyez SYNCOPE, et le nom de chaque Dissonance à son rang.

Science des Sons et des Proportions. Voyez MUSICA.

Sec, coup d'Archet sec. Voyez SPICCATO, et STACCATO.

Second. Voyez PROTOS, et PRIMO.

        {Choeur. Voyez PRIMO.
        {Couplet d'un air en diminution. Voyez VARIATIO.
        {Dessus. Voyez CANTO, DISCANTO et cetera.
        {Fagot. Voyez FAGOTTO 2.
Second. {Hau-Bois. Voyez CORNETTINO. 2.
        {Mode. Voyez HYPO-IONICO.
        {Ton. Voyez HYPO-DORIO, PROTOS, et TUONO, Paragraphe
        {  1. et un Exemple Paragraphe 2.
        {Violon, Voyez VIOLINO et cetera.
        {et cetera.

Seconde. Intervalle de la Musique. Voyez SECONDA, TUONO, INTERVALLO, DISSONANTE et cetera. Sa Proportion. Voyez La Table du mot PROPORTIONE: Sa Pratique dans la Melodie. Voyez SECONDA, et USO: Dans l'Harmonie. Voyez SECONDA, SYNCOPE Supposition et cetera.

         {Doublée Voyez NONA, et SECONDA.
         {Diminuée, Voyez SEMI et SECONDA.
         {Majeure. Voyez SECONDA, PROPORTIONE, TUONO et
         {  cetera.
Seconde. {Mineure. Voyez SECONDA, SEMI, PROPORTIONE, HEMI-
         {  TUONO et cetera.
         {Quadriplée. Voyez VIGESIMA TERTIA.
         {Superflüe. Voyez SECONDA.
         {Triplée. Voyez DECIMA SESTA.
         {et cetera.

          {Basse. Voyez BASSO.
          {Classe des Tons de l'Eglise. Voyez PROTOS, et
Seconde   {  TUONO. Paragraphes 1. et 2.
comme     {Haute-Contre. Voyez ALTO.
Adjectif. {Taille. Voyez TENORE.
          {Viole. Voyez VIOLA.
          {et cetera.

Section. Voyez TUONO, CATTIVO, LONGA et cetera.

Seigneur. Voyez KYRIE: Tons Seigneurs, Maîtres, ou Principaux et cetera. Voyez TUONO. Paragraphe 1.

Seize. Mesure de trois, de six, de neuf, de douze pour seize. Voyez TRIPOLA dans toutes les Classes.

Seiziéme. Triplique de la Seconde. Voyez DECIMA SESTA, SECONDA, INTERVALLO.

[-314-] Semaine Sainte. Voyez RESPONSORIO, LAMENTATIONE, et cetera.

      {Breve, ou Ronde. Voyez MODO, TEMPO, PROLATIONE,
      {  TRIPOLA et cetera.
Semi. {Ton Majeur. Voyez SEMI-TUONO, et PROPORTIONE.
      {Ton mineur. Voyez Ibidem.
      {et cetera.

Sens dessus dessous. Voyez ROVERSCIO.

Separé. Parties Separées. Voyez PARTITO, PARTITURA et cetera.

Separées. Voyez DIESEUGMENON, NOTA, TETRACHORDO, SYSTEMA Table 1. et cy-dessus. Disjoint.

Separer les Sons. Voyez SPICCATO, STACCATO, TRONCO et cetera.

Sept. Composition à sept Parties. Voyez SYSYGIA sur la fin.

Triple de sept pour deux, ou 7. 2. Voyez TRIPOLA. Classe. 3. article 2. numero 5. vers la fin.

Septiéme. Voyez DIAPENTE COL DITONO et cetera. EPTACHORDO, HEPTACHORDON, SEPTIMA, SETTIMA et cetera. Prattique de la Septiéme dans la Mélodie. Voyez SETTIMA, USO, INTERVALLO, VIETATO et cetera. Dans l'Harmonie. Voyez SETTIMA, SUPOSITION, SYNCOPE et cetera.

          {Diminuée. Voyez SETTIMA: Sa Prattique, ou son
          {  usage, tant dans la Melodie, que dans
          {  l'Harmonie. Voyez Ibidem.
          {Doublée. Voyez DECIMA QUARTA.
          {Majeure. Voyez DIAPENTE COL DITONO, ou DITONUS CUM
          {  DIAPENTE, EPTACHORDO, SETTIMA et cetera. Sa
          {  Proportion. Voyez la Table du mot PROPORTIONE:
          {  Sa Prattique dans l'Harmonie par Syncope et par
          {  Supposition. Voyez SYNCOPE, et SUPPOSITION; Par
Septiéme. {  tenüe. Voyez SETTIMA.
          {Mineure. Voyez SETTIMA, DIAPENTE COL SEMI-DITONO,
          {  EPTACHORDO et cetera. Sa Proportion. Voyez La
          {  Table du mot PROPORTIONE: Sa Prattique dans la
          {  Melodie. Voyez USO, INTERVALLO, VIETATO; Dans
          {  l'Harmonie. Voyez SYNCOPE, SUPPOSITION, SETTIMA
          {  et cetera.
          {Quadriplée. Voyez VIGESIMA OTTAVA.
          {Superflüe. Voyez SETTIMA.
          {Triplée. VIGESIMA PRIMA.
          {et cetera.

A la Septiéme au dessus. Voyez EPI, et HYPER: Au dessous. Voyez HYPO.

[-315-]   {Mode. Voyez LYDIO.
Septiéme  {Syllabe. Voyez SY, et SYSTEMA.
comme     {Ton. Voyez MODO, et TUONO. Paragraphe 1. Exemple
Adjectif. {  du septiéme, Ton. Ibidem Paragraphe 2.
          {et cetera.

Serenade. Voyez SERENATA.

Serré. Mouvement, ou Mesure serrée. Voyez STRETTO. C'est l'oposé de Largo.

Serf. Tons Serfs, ou Serviles. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.

Sesqui-Altere: Sesqui-Tierce: Sesqui-Quarte, et cetera. Voyez PROPORTIONE.

Sestuple. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. Article 1.

Seul. Voyez SOLO: Voix seule. Voyez VOCE.

A 2. à 3. à 4. à 5. Voix Seules et cetera se marque ordinairement ainsi. à 2. Soli, à 3. Soli, à 4. Soli, à 3. Soli et cetera.

Sexte. Voyez SEXTA, et SESTA.

Si. Voyez SE: Si Nom d'une des Notes. Voyez SY.

Sicilienne. Espece d'Air et de Dance. Voyez SALTARELLA, on la marque ordinairement avec les Signes 6/8 ou 12/8.

Sifflet, et Sifflement. Voyez ZUFOLO.

Signe. Voyez SEGNO.

        {Accidentels. Voyez SEGNO, DIESIS, SUONI ALTERATI et
        {  cetera.
        {Des Agréments. Voyez NOTA, LONGA et cetera.
        {Extraordinaires. Voyez SEGNO.
Signes. {Imparfaits, ou d'Imperfettione. Voyez PUNTO.
        {Parfaits, ou di perfettione. Voyez PUNTO.
        {Du Temps parfait et imparfait. Voyez TEMPO.
        {Usitez dans la Musique. Voyez SEGNO, FIGURA, NOTA et
        {  cetera. Dans la Musique moderne. Voyez POTENZA.
        {et cetera.

Silence. Voyez PAUSA, et TACET: Se taire, garder le silence. Voyez TACE.

Silence general. Voyez CORONA.

Marques ou Signes de Silence. Voyez SEGNO, et PAUSA.

Sillabe, et Sillabe. Sillabe di Guido Aretino. Voyez SILLABA.

Septiéme Sillabe, adjoutée par les Modernes. Voyez SY. Sa necessité et son utilité. Voyez SYSTEMA: On la doit souvent changer en Za, ou Sa, ou Fa, et pourquoy. Voyez TRITE.

Simple. Substantive. Simple d'un Air, ou le premier Couplet sans diminutions, ny variations. Voyez VARIATIO.

Simple. Adjective. Voyez SEMPLICE.

[-316-] Accord Simple. Voyez SYSYGIA.

C Simple. Voyez TEMPO.

Cadence Simple. Voyez SEMPLICE.

Contre-point Simple. Voyez CONTRA-PUNTO.

Imitation, ou Fugue simple. Voyez IMITATIONE.

Intervalle Simple, Voyez INTERVALLO.

Notes Quarrées Simples, ou sans Queüe. Voyez LEGATURA.

Triples Simples. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 3. et cetera.

Sincopé, ou Entrelacé. Voyez CONTRA-PUNTO, et SYNCOPE.

Six. Composition à 6. Voix, ou Parties. Voyez SYSYGIA.

Six, pour un, et pour deux. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. Article 1.

Six, pour Quatre, ou Six Quatre. Voyez SESTUPLA, DI SEMIMINIME, ou SUPER-BI-PARZIENTE QUARTA, ou SESQUI-ALTERA, et TRIPOLA. 3. Classe. article 1. numero 3.

Six pour Huit, ou Six-Huit. Voyez SESTUPLA DI CROME, ou SUB-SUPER-BI-PARZIENTE SESTA, ou SESQUI-TERZA, ou TRIPOLA, troisiéme, Classe. article 1. numero 4.

Six pour Seize, ou Six-Seize. Voyez SESTUPLA DI SEMICROME, et TRIPOLA. troisiéme, Classe. article 1. numero 4.

Six Temps. Mesure à Six Temps, ou Triple Binaire. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. article 1. Comment on en doit donner la Mesure. Voyez Ibidem sur la fin du 1. article.

Sixiéme Intervalle de Musique. Voyez cy-dessous, Sixte.

Sixiéme Mode, ou Ton. Voyez HYPO-LYDIO, MODO, et TUONO.

Sixiéme Ton de l'Eglise. Voyez LYDIO, et TUONO. Paragraphe 1. Exemple du sixiéme, Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

Sixte. Voyez HEXACHORDO, ESSACHORDO, SESTA et cetera.

[-317-]

       {Diminuée. Voyez SESTA.
       {Doublée. Voyez DECIMA TERZA.
       {Majeure. Voyez ESSACHORDO, et SESTA: Sa Proportion.
       {  Voyez la Table du mot Proportione: Elle est
       {  défenduë par Sault dans la Melodie, ou dans la
       {  suite d'un Chant. Voyez INTERVALLO, VIETATO, USO,
       {  SESTA et cetera.
       {Mineure. Voyez ESSACHORDO, et SESTA: Sa Forme, ou
Sixte. {  Proportion. Voyez la Table du mot Proportione: Elle
       {  est permise, et même souvent très-excellente, tant
       {  en descendant, qu'en montant, dans la Melodie.
       {  Voyez SESTA, INTERVALLO, USO et cetera.
       {Quadruplée. Voyez VIGESIMA SETTIMA.
       {Superfluë. Voyez SESTA. Elle est absolument défenduë,
       {  tant en montant, qu'en descendant dans la Melodie.
       {  Voyez INTERVALLO, et VIETATO.
       {Triplée. Voyez VIGESIMA.
       {et cetera.

La Sixte est souvent meilleure dans l'Harmonie, que la quinte. Voyez MODO. numero 12. et SESTA.

A la Sixte au dessus. Voyez EPI, ou HYPER.

A la Sixte au dessous. Voyez HYPO.

Soigneusement. Voyez SOLLECITO.

Solfier, ou Solmifier. Voyez SOLFEGGIARE et SOLFEGGIAMENTO.

Sombre. D'une maniere sombre, triste, lugubre et cetera. Voyez LUGUBRE.

Son en general Voyez SUONO: Son en particulier pour une Note. Voyez NOTA, CHORDA, POTENZA, TUONO et cetera.

Sons Graves, Aigus, Mytoyens, et beaucoup d'autres especes, Voyez SUONO.

Signes, ou Marques des Sons. Voyez FIGURA, NOTA et cetera.

Science des Sons. Voyez MUSICA.

Passage d'un Son à un autre Son. Voyez MOTTO et USO.

Sonate, de feminin genre. Sonates Da Camera, Sonates Da Chiesa. et cetera. Voyez SUONATA.

Sonner de la Trompette. Voyez TROMBA.

Sonometre. Voyez TEMPERAMENTO.

Sortir. Il faut quelques fois sortir hors du Mode, et y rentrer à propos. Voyez MODO. numero 11.

Souffrir. S'efforcer. Faire quelque chose avec peine. Voyez STENTATO.

Soumis, ou Inferieur. Tons soumis, serviles, inferieurs et cetera. Voyez TUONO Paragraphe 1.

Soupir. Voyez SOSPIRO et PAUSA.

[-318-] Demi-Soupir. Voyez PAUSA et MEZZO SOSPIRO.

Quart de Soupir. Voyez PAUSA DI SEMI-CHROME, au mot PAUSA.

Expression de Soupirs et de Sanglots. Voyez SYNCOPE et TRONCO.

      {Adjoûtée. Voyez SYSTEMA, et dans la seconde Table de
      {  ce même mot, le mot HYPO-PROSLAMBANOMENOS.
      {Moyenne. Voyez PARAMESE, et SYSTEMA Table 1.
Sous- {Principale des Moyennes. Voyez PARHYPATE-MESON et
      {  SYSTEMA Table 1.
      {Principale des Principales. Voyez PARHYPATE-HYPATON,
      {  et SYSTEMA. Table 1.

Soûtenir, Soûtenu, en Soûtenant. Voyez SOSTENUTO, et CONTINUATO.

Spectacle. Voyez OPERA.

Spirituel. Opera Spirituel. Voyez ORATORIO.

Stentor, nom d'un homme dont Homere fait mention. Voyez STENTATO.

Stile. Voyez STILO. Stile, ou Maniere de Chanter, ou de Composer. Voyez MUSICA.

Strophe. Voyez STROFFA.

Subitement. Voyez SUBITO, PRESTO et cetera.

Subjugal. Ton-Subjugal. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.

Sublime. Voyez STILO.

Sub-ordonné. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.

Sujet. Voyez SOGETTO. numero 1. Sujet de Fugue. Voyez Ibidem numero 4.

Suivre. Venir après. Voyez SEGUE.

Superflu. Seconde, tierce, quarte, quinte, sixte, septiéme, et octave, Superfluë. Voyez Tous ces mots chacun à leur rang: Tous les intervalles superflus sont défendus, tant en montant, qu'en descendant par saults, ou par degrez disjoints dans la Melodie, ou dans la Suite d'un Chant. Voyez INTERVALLO et VIETATO.

Supposition. Voyez SUPPOSITION dans le Dictionaire Italien.

Sur-aigu. Tetrachorde des Sur-aiguës. Voyez SYSTEMA. Table 2. par qui adjoûté à l'Ancien Systeme. Voyez SYSTEMA.

Sur le Livre; Chanter sur le Livre. Voyez CONTRAPUNTO. Je croy que l'origine en vient pour les Eglises, d'une Decretale du Pape Jean XXII. qui commence Docta Sanctorum Patrum decrevit authoritas et cetera. Et qu'on peut trouver dans le Corps du Droit Canon. Libro 3. Extravagantes Communes de vita et honestate Clericorum. Titulo 1.

Sur quelque sujet. Voyez PER: Sur, ou au dessus. Voyez SOPRA.

Sur-numeraire. Voyez PROSLAMBANOMENOS.

[-319-] Sur-particuliere. Voyez PROPORTIONE.

Sur-partiente. Voyez Ibidem.

Sy. Septiéme Syllabe inventée par les Modernes. Voyez SY et SYSTEMA, et cy-dessus Sillabe.

Syllabes, ut, re, mi, fa, sol, la, comment, pourquoi, quand, et par qui inventées. Voyez SYSTEMA.

Symphonie. Voyez SYMPHONIA, PRELUDIO, RITORNELLO, SUONATA, TOCCATA et cetera.

Syncope. Voyez SYNCOPE et LEGATO: Usage de la Syncope, tant dans la Melodie, que dans l'Harmonie. Voyez SYNCOPE.

Systeme. Voyez SYSTEMA: Systeme, ou Ordre de Mercure, de Terpandre et cetera. Voyez ORDINE.

Systeme des Grecs, des Latins, de Guy Aretin, des Modernes; Leur Histoire, leurs Notes, leurs differences et cetera. Voyez Sur tout cela fort amplement au mot SYSTEMA.

Systemes particuliers. Voyez SYSTEMA numero 1.

Systeme general Voyez Ibidem.

Systeme Reformé. Voyez TEMPERAMENTO.

Systeme Temperé. Voyez Ibidem.

T.

TAblature. Voyez TABULATURA.

Table de l'Ancien Systeme des Grecs. Voyez SYSTEMA. Table 1.

Table des quatre Systemes de la Musique. Voyez SYSTEMA. Table 2.

Table, et Exemple des huit Tons de l'Eglise, par raport au Plain-Chant. Voyez TUONO. Paragraphe 2. par raport à la Musique. Voyez Ibidem. Paragraphe 3.

Tables des Triples, Simples, Composez, Nonuples, Sestuples, Dosduples et cetera. Voyez TRIPOLA, dans toutes les Classes.

Taille. Partie de Musique. Voyez TENORE.

Taille, ou celui qui chante cette Partie. Voyez TENORISTA.

        {Basse              }
        {Commune.           }
        {Du Grand Choeur.   }
        {Haute.             }
        {Mytoyenne.         }
Taille. {Naturelle.         } Voyez TENORE.
        {Du Petit Choeur.   }
        {Du Premier Choeur. }
        {Recitante.         }
        {Du Second Choeur.  }
        {Simplement Taille. }
        {et cetera.         }

[-320-] Taille de Violon, ou de Viole. Voyez TENORE, et VIOLINO, ou VIOLA et cetera.

Taillé. C Taillé, Coupé, Tranché, Barré et cetera. Voyez TAGLIATO TEMPO.

Taire, Se taire, Garder le silence. Voyez TACET.

Tambour. Voyez TYMPANO.

Temperament. Voyez TEMPERAMENTO.

Temps. Voyez PROLATIONE et TEMPO.

Temps, ou Mouvement de Gavotte. Voyez GAVOTTA, de Menuet. Voyez MINUETTO et cetera.

Temps Imparfait. Voyez la lettre C. SEMI et TEMPO.

Temps Majeur, Mineur, Parfait et cetera. Voyez TEMPO.

Signes des Temps Parfaits, Imparfaits et cetera. Voyez la lettre C. et la lettre O. SEGNO, TEMPO et cetera.

Temps de la Mesure. Voyez BATTUTA, METRON et cetera. Bon Temps de la Mesure. Voyez BUONO, LONGA et cetera. Mauvais Temps de la Mesure. Voyez BREVE, CATTIVO et cetera. Premier et troisiéme Temps de la Mesure. Voyez THESIS BUONO, LONGO et cetera. Second ou quatriéme Temps de la Mesure. Voyez CATTIVO, BREVE et cetera.

Mesure à deux Temps, ou Binaire. Voyez FIGURA, NOTA, VALORE et cetera. A Trois Temps. Voyez TRIPOLA: A Quatre Temps. Voyez OTTUPLA, TEMPO et cetera. A Six Temps. Voyez SESTUPLA: A Huit Temps. Voyez OTTUPLA: A Neuf Temps. Voyez NONUPLA: A Douze Temps. Voyez DODECUPLA.

Pour toutes sortes de Temps. Voyez PER OGNI TEMPO.

Tendre. Voyez STILO.

Tendrement. Voyez CON AFFETTO, AFFETTUOSO et cetera.

Tenebres. Leçons de Tenebres. Voyez LAMENTATIONE.

Teneur, ou Taille. Voyez TENORE.

Tenuë. Voyez USO: Tenües. Voyez SOSTENUTO: Pratique de la septiéme Majeure par tenüe. Voyez SETTIMA.

Terminaison des Pseaumes. Voyez SALMO et TUONO.

Ternaire. Mesure Ternaire, ou Triple. Voyez HEMIOLIA et TRIPOLA et cetera. Pourquoy marquée par un Cercle ainsi O Voyez PERFETTO.

Nombre Ternaire est plus parfait que le Binaire. Voyez la lettre O. et PERFETTO et cetera.

Terpandre, ou Terpandro. Nom d'homme. Voyez ORDINE et LYRA.

Terrible, Expressions Terribles. Voyez TRONCO.

Tête d'une Note, Voyez NOTA et VIRGULA.

Tetrachorde des Aiguës, ou plus hautes, des Disjointes, des Moyennes, des Principales et cetera. Voyez SYSTEMA. Table 1.

[-321-] Tetrachorde des Sur-aigües. Voyez SYSTEMA. Table 2.

Tetrachorde des Conjointes. Voyez TRITE. numero 4. et SYNEMENNON.

Texte. Voyez TESTO, et SOGETTO.

Theoricien. Voyez THEORICO.

Theorie. Voyez THEORIA.

Tierce. Ce que c'est, sa forme, sa division, ses usages ou Pratique, tant dans la Melodie, que dans l'Harmonie et cetera. Voyez TERZA.

        {Diminuée. Voyez TERZA.
        {Doublée. Voyez DECIMA et TERZA.
        {Majeure. Voyez DITONO et TERZA: Sa forme ou
        {  proportion. Voyez PROPORTIONE.
        {Mineure. Voyez SEMI-DITONO, ou HEMI-TUONO et TERZA:
        {  Sa forme ou proportion. Voyez PROPORTIONE: Elle
Tierce. {  peut être divisée harmoniquement et
        {  Arithmetiquement. Voyez TERZA, et TRITE. numero.
        {  4.
        {Quadriplée. Voyez VIGESIMA QUARTA, et TERZA.
        {Superflüe. Voyez TERZA.
        {Triplée, ou Dixiéme doublée. Voyez DECIMA SETTIMA,
        {  et TERZA.

A la Tierce au dessus. Voyez EPI, ou HYPER: Au dessous. Voyez HYPO.

Tierce. Partie de l'Office Divin. Voyez TERZA: Pseaumes de Tierce. Voyez SALMO.

Tiers. Un Tiers. Voyez TERZO: Du Tiers, mauvaise maniere de nommer le troisiéme, Ton. Voyez TUONO.

Timbale. Voyez TYMPANO.

Timoré. D'une maniere Timorée. Voyez TIMOROSO.

Timothée le Milesien. Nom d'homme. Voyez LYRA et SYSTEMA.

Tirade parfaite, ou veritable; Defectueuse, ou demi Tirade; De Nottes liées ou Syncopées et cetera. Voyez TIRATA.

Toccate. Voyez TOCCATA, SYMPHONIA, RICERCATA et cetera.

Tollerable. Fausses Relations Tollerables et même Excellentes quelques fois. Voyez RELATIONE: Passages d'un Son à un autre Son, Tollerables. Voyez INTERVALLO et VIETATO.

Ton, ou Son. Voyez SUONO, et TUONO, dans sa premiere Signification.

Ton pris pour un des Intervalles de la Musique. Voyez TUONO, INTERVALLO, SECONDA et cetera.

Ton Majeur, et Ton Mineur. Voyez TUONO, dans sa seconde, signification, [-322-] Voyez SYSTEMA et TETRACHORDO: Leur forme ou proportion. Voyez la Table du mot PROPORTIONE. Le Ton Majeur se divise en demi Tons, et en quart de Tons; Mais non le Mineur. Voyez TETRACHORDO, et SYSTEMA: Lequel des deux Tons qui forment le Tetrachorde, est le Majeur. Voyez TETRACHORDO et Ibidem.

Demi-Ton Majeur. Voyez HEMI-TUONO, ou SECONDA:

Demi-Ton Mineur. Voyez SECONDA: et pour leurs Proportions. Voyez PROPORTIONE.

Quart de Ton. Voyez ENHARMONICO.

Ton du Choeur, ce que c'est. Voyez TUONO. dans sa troisiéme, Signification: Comment il faut donner le Ton aux Voix hautes et aux Voix mitoyennes; et comment il faut l'entretenir. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Ton ou, Mode. Voyez MODO; Et plus particulierement pour ce qui regarde les Tons de l'Eglise, ou du Plain-Chant. Voyez TUONO. Histoire, et origine des Tons du Plain-Chant, et qui les a introduits dans l'Eglise. Voyez TUONO. Paragraphe 1. Regles pour connoître et discerner les huit Tons de l'Eglise les uns d'avec les autres. Voyez TUONO. Paragraphe 2. Il y en a quatre Rangs, ou Classes. Voyez PROTOS, et TUONO. Paragraphes 1. et 2. Transposition de ces Tons, et Reduction de toutes leurs Dominantes à un même Son, ou au Ton du Choeur. Voyez TUONO. Paragraphe 3. Table de ces 8. Tons par raport à la Musique. Voyez Ibidem.

[-323-]

     {Authentique. Voyez AUTHENTICO, MODO, et TUONO.
     {Dorien. Voyez DORIO, MODO, TUONO et cetera.
     {Hypo Dorien. Voyez HYPO DORIO, MODO, TUONO et cetera.
     {Hypo Lydien. Voyez HYPO-LYDIO, MODO, TUONO et cetera.
     {Hypo-Mixo-Lydien. Voyez HYPO-MIXO-LYDIO, MODO, et
     {  TUONO.
     {Hypo-Frigien. Voyez HYPO-FRIGIO, MODO, et TUONO.
     {Incomplet, ou Imparfait. Voyez TUONO. Paragraphe 2.
     {  numero 3.
     {Impair. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.
Ton. {Irregulier. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.
     {Lydien. Voyez LYDIO, MODO, TUONO et cetera.
     {Mêlé, ou Mixte. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 2.
     {Mixo-Lydien. Voyez MIXO-LYDIO, MODO, TUONO.
     {Pair. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.
     {Phrygien. Voyez PHRYGIO, MODO, TUONO.
     {Plagal. Voyez PLAGALE, MODO, et TUONO.
     {Regulier. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.
     {Transposé, de la Musique. Voyez TRANSPOSITIONE. Du
     {  Plain Chant. Voyez TUONO. Paragraphe 2.
     {et cetera.

      {Collateraux. Voyez PLAGALE, MODO, et TUONO.
      {Dépendants. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.
      {Dominants. Voyez Ibidem.
Tons. {Seigneurs, ou Maîtres. Voyez Ibidem.
      {Sers, ou Serviles. Voyez Ibidem.
      {Soûmis, Subjugaux, Subordonnez. Voyez Ibidem.
      {Superieurs. Voyez TUONO. Paragraphe 1. numero 3.
      {et cetera.

          {Premier Ton. Voyez PROTOS, DORIO, et TUONO.
          {  Paragraphe 1. Exemple du premier Ton. Voyez
          {  TUONO. Paragraphe 2.
          {Second Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 1. Exemple du
          {  second Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2.
          {Troisiéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 1. Exemple
          {  du troisiéme, Ton. Voyez Ibidem. Paragraphe 2.
          {Quatriéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 1. Exemple
Les Huit  {  du quatriéme, Ton. Voyez Ibidem. Paragraphe 2.
Tons de   {Cinquiéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 1. Exemple
l'Eglise. {  du cinquiéme, Ton. Voyez Ibidem. Paragraphe 2.
          {Sixiéme Ton. Voyez LYDIO, et TUONO. Paragraphe 1.
          {  Exemple du sixiéme, Ton. Voyez Ibidem.
          {  Paragraphe 2.
          {Septiéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 1. Exemple
          {  du septiéme, Ton. Voyez Ibidem. Paragraphe 2.
          {Huitiéme Ton. Voyez MISSO-LYDIO, et HYPO-MIXO-
          {  LYDIO, et TUONO. Paragraphe 1. Exemple du
          {  huitiéme, Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

[-324-] Classes differentes des Tons. Voyez PROTOS, et TUONO. Paragraphe 1. numero 2.

Dominantes des Tons. Voyez DOMINANTE, MODO, TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Etenduë des Tons. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

Finalles des Tons. Voyez TUONO. Paragraphe 2. Vers qui contiennent celles du Plain-Chant. Voyez Ibidem. Paragraphe 2. numero 3.

Intonations, Mediations, et Terminaisons des Tons du Plain-Chant, par raport aux Pseaumes et aux Cantiques. Voyez TUONO. Paragraphe 3. Par qui elles ont esté reglées et introduites dans l'Eglise. Voyez SALMO.

Portion d'un Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3.

Transposition des Tons du Plain-Chant. Voyez TUONO Paragraphe 2. numero 1. et Paragraphe 3. numero 2.

Total. Totale. Note Totale. Voyez NOTA.

Touchant, Pathetique, Passionné. Voyez PATHETICO.

Touche, ou Marche de l'Orgue, du Clavecin et cetera. Voyez TASTATURA, et TASTO.

Tour de Gosier, ou Double Cadence. Voyez RIBATTUTA DI GOLA et TRILLO.

Tourner. Voyez VOLTARE. Tournez vîte. Voyez VERTE SUBITO, ou VOLTI SUBITO et cetera.

Tous. Voyez OMNES et TUTTI, RIPIENO, DA CAPELLA et cetera.

Tout, un Tout, ou Total. Voyez SESQUI.

Tout ce qui fait Harmonie. Voyez MUSICA.

Tragedies. Voyez OPERA.

Trainée de plusieurs Notes sur une même Voyelle, ou Syllabe. Voyez PROLATIONE.

Traîner, en Traînant le Chant et la Mesure. Voyez LANGUENTE, TARDO, LENTO et cetera. Sans Traîner. Voyez VISTAMENTE, ou PRESTO, ou STACCATO.

Trait de Plume, ou Ligne. Voyez RIGHA. Quel en est l'Inventeur, l'usage et l'utilité dans la Musique. Voyez SYSTEMA.

Trancher, couper, barrer et cetera. Voyez TAGLIATO: Cercle, ou C Tranché. Voyez TAGLIATO, TEMPO et cetera.

Translation. Point de Translation, ou Punto di Translatione. Voyez PUNTO.

Transposer, et Transposition. Voyez TRANSPOSITIONE: Clefs Transposées, et Naturelles. Voyez CHIAVE: Diatonique Transposé. Voyez MODO numero 10. ou TUONO: Transposition des Tons du Plain-Chant. Voyez TUONO. Paragraphe 2. Musique Transposée. Voyez MUSICA: Reduire du Transposé au Naturel. Voyez TRANSPOSIZIONE.

Travaillé, Inquieté. Voyez SOLLECITO.

[-325-] Travailler, et Travail, à 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Parties. Voyez SYSYGIA.

Traversiere, Flûte Traversiere. Voyez FIAUTO.

La Treiziéme. Voyez DECIMA TERZA et SESTA.

Tremblant de l'Orgue. Voyez TREMOLO.

Tremblement, ou Cadence à la Françoise. Voyez TRILLO.

Trembleurs de l'Opera d'Isis. Voyez TREMOLO.

Très, ou Fort Voyez ASSAI: Très-Douz. Voyez PIANISSIMO. Très-vîte. Voyez PRESTO PRESTO, PRESTISSIMO, VELOCISSIMO, VELOCISSIMAMENTE et cetera: Très-lentement. Voyez ADAGIO ADAGIO, LARGO, ou MOLTO LARGO, ou LARGO ASSAI et cetera.

Triade Harmonique. Voyez TRIAS, MODO, numero 7. QUINTA, et SYSYGIA.

Trio, Composition à 3. Parties. Voyez TERZA, TRIA, TRIO, MODO. numero 7: Regles pour faire un bon Trio. Voyez TRIO et TERZA: Trio Harmonique. Voyez MODO numero 7: Petit Trio. Voyez TERZETTO et cetera.

Triplat. Voyez TRIPOLA 1. Classe. numero 1.

Triplé. Voyez TRIPLICATO, TRIPLA, PROPORTIONE, INTERVALLO et cetera.

Seconde  }                {DECIMA SESTA.
Tierce   }                {DECIMA SETTIMA.
Quarte   }                {DECIMA OTTAVA.
Quinte   } Triplée. Voyez {DECIMA NONA.
Sixte    }                {VIGESIMA.
Septiéme }                {VIGESIMA PRIMA.
Octave   }                {VIGESIMA SECONDA.

Triple. Voyez les lettres O, C. et [signum]. TRIPOLA, PROPORTIONE, HEMIOLIA, PERFETTO, MODO, TEMPO, PROLATIONE et cetera.

[-326-] {A deux Temps. Voyez TRIPOLA troisiéme Classe.
        {  article 1. A trois Temps. Voyez Ibidem. c. 1. et
        {  2. Classe. A quatre Temps. Voyez Ibidem. 3.
        {  Classe. article 2.
        {Binaire. Voyez TRIPOLA 3. Classe. article 1. numero.
        {  1. Comment on en doit donner, ou battre la Mesure.
        {  Voyez Ibidem numero 5.
        {De Blanches, ou de 3. de 6. de 12. pour deux. Voyez
        {  TRIPOLA dans toutes les Classes.
        {De cinq, et de sept pour deux Voyez TRIPOLA
        {  troisiéme Classe. article 2. numero 5. sur la fin.
        {Composé. Voyez TRIPOLA 2. Classe.
        {Croche Voyez BIS CHROMA, NOTA, et QUATRI-CHROMA.
        {De Croches, ou de 3. pour 8. Voyez TRIPOLA 1.
        {  Classe. numero 4.
        {De doubles Croches, ou 3. pour 16. Voyez Ibidem.
        {  numero 5.
        {Double, ou Double Triple, ou de 3. pour 2. Voyez
        {  TRIPOLA 1 Classe. numero 2.
        {Doublement Triple. Voyez TRIPOLA. 2. Classe. numero
        {  1. et Sequentes.
        {De Douze pour 1. 2. 4. 8. 16. Voyez TRIPOLA. 3.
        {  Classe.
Triple. {De Douze pour 8. Voyez SUPER-QUADRI-PARZIENTE-
        {  DUODECIMA et TRIPOLA troisiéme Classe. article 2.
        {  numero 4.
        {Imparfait Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 1.
        {Majeur. Voyez TRIPOLA 1. Classe. numero. 1.
        {Mineur. Voyez Ibidem. numero 2.
        {Mixte. Voyez TRIPOLA. Troisiéme Classe. articles 1.
        {  et 2.
        {De Neuf pour 1. 2. 4. 8. 16. Voyez TRIPOLA 2.
        {  Classe.
        {De Neuf Noires. Voyez DUPLA SESQUI-QUARTA et Ibidem.
        {De Neuf Temps. Voyez TRIPOLA seconde Classe. numero
        {  1.
        {De Notes toutes noires. Voyez HEMIOLIA, et TRIPOLA.
        {  1. Classe. numero 3.
        {Parfait. Voyez TRIPOLA.
        {De Rondes. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 1.
        {Simple. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 3.
        {De Six pour 1. et pour 2. Voyez TRIPOLA 3. Classe.
        {  article 1. numero 1. De six pour 4. Voyez Ibidem
        {  et SUPER-BI-PARZIENTE QUARTA: De six pour 8. et
        {  pour 16. Voyez TRIPOLA. 3. Classe. article 1.
        {  numero 4. et 5.
        {De Trois pour 1. 2. 4. 8. 16. Voyez TRIPOLA 1.
        {  Classe.

[-327-] Grand Triple. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 1.

Mesure Triple. Voyez PERFETTO.

Proportion Triple. Voyez PROPORTIONE.

Triplique. Voyez INTERVALLO, et les noms de chaque Intervalle en particulier.

Triste, Sombre, Affligé, Languissant et cetera. Voyez LUGUBRE, SOLLECITO, LANGUENTE, SYNCOPE et cetera.

Tristesse. Expressions de Tristesse. Voyez SESTA et SYNCOPE.

Tristement. Voyez TARDO, LENTO, LUGUBRE et cetera.

Triton. Voyez QUARTA, TRITONO et cetera. Sa Forme ou Proportion. Voyez PROPORTIONE: Il ne faut pas le confondre avec la Fausse quinte. Voyez leurs differences au mot TRITONO: Fausse Relation du Triton, comment et pourquoy doit être évitée. Voyez RELATIONE.

Trois. Voyez TRIA, et TRE: A Trois, Composition à 3. Parties différentes. Voyez TRIO et SYSYGIA: Trois pour 1. 2. 4. 8. 16. Voyez TRIPOLA. 1. Classe. numero 1. et Sequentes. Trois pour 8. Voyez SUB.

Troisiéme au Masculin. Voyez TERZO, au Feminin. Voyez TERZA, et TRITE.

Troisiéme Ton. Voyez HYPO-EOLIO: Du Troisiéme Ton, ou du Tiers. Voyez PROTOS et TUONO. Paragraphe 1. Exemple du Troisiéme Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 2.

Troisiéme Rang, ou Classe des Tons de l'Eglise. Voyez TUONO. Paragraphes 1. et 2.

La Troisiéme des Disjointes, ou la Troisiéme du Tetrachorde des Separées. Voyez TRITE DIESEUGMENON, et SYSTEMA.

La Troisiéme des Excellentes, ou plus aiguës. Voyez TRITE HYPERBOLEON et SYSTEMA. Table 1.

La Troisiéme des Adjoûtées, ou Appliquées. Voyez TRITE.

Trombon. Voyez TROMBONE.

Trompeur, Tromperie, Cadence Trompeuse Voyez INGANNO.

Trompette. Voyez CLARINO, et TROMBA: Premiere, seconde, troisiéme, Trompette. Voyez CLARINO. 1. 2. 3. et cetera.

Petite Trompette. Voyez TROMBETTA.

Trompette et Clairon de l'Orgue. Voyez TROMBA.

Emboucher, Sonner la Trompette. Voyez TROMBA.

Stile des Trompettes. Voyez STILO SYMPHONIACO.

Trope, ou Tropos Terme Grec. Voyez MODO.

Trop. Voyez TROPPO: Troppo. Voyez NON.

Tuorbe. Voyez THEORBA.

V

VAleur. Voyez VALORE.

Variation. Voyez VARIATIO.

[-328-] Varié. Voyez VARIATO et VARIATIO.

Varieté. Voyez VARIATIO.

Vaudevilles. Voyez STILO. Ce sont aussi des especes de Vilanelles, ainsi Voyez aussi VILANELLA.

Vehemence. Avec vehemence. Voyez FORTE.

Venir après. Voyez SEGUE.

Vers Latins qui comprennent les Dominantes et les Finalles des Tons du Plain-Chant. Voyez TUONO. Paragraphe 2. numero 3. Vers pour faciliter l'Intonation des Pseaumes. Voyez Ibidem.

Verset. Voyez VERSO.

Vertu, Vertueux. Voyez VIRTU.

Vêpres. Pseaumes de Vêpres. Voyez SALMO.

Vielle. Voyez CONTINUO.

Vierge. La Sainte Vierge. Voyez VERGINE: Pour une Vierge. Voyez PER.

Vif, ou Animé. Voyez VIVACEMENTE, VIVACE et cetera.

Vigoureusement, c'est à dire en poussant, et soûtenant le plus fortement qu'on le peut, le Son de la Voix. Voyez VIGOROSAMENTE.

Villanelle. Voyez VILANELLA.

Vingtiéme. La Vingtiéme Intervalle de Musique. Voyez VIGESIMA, INTERVALLO et SESTA.

La Vingt- et uniéme. Voyez VIGESIMA PRIMA, INTERVALLO et SETTIMA.

La Vingt-deuxiéme. Voyez VIGESIMA SECONDA, INTERVALLO et OTTAVA.

La Vingt-troisiéme. Voyez VIGESIMA TERZA, INTERVALLO et SECONDA.

La Vingt-quatriéme. Voyez VIGESIMA QUARTA, INTERVALLO et TERZA.

La Vingt-cinquiéme. Voyez VIGESIMA QUINTA, INTERVALLO et QUARTA.

La Vingt-sixiéme. Voyez VIGESIMA SESTA, INTERVALLO et QUINTA.

La Vingt-septiéme. Voyez VIGESIMA SETTIMA: INTERVALLO et SESTA.

La Vingt-huitiéme. Voyez VIGESIMA OTTAVA, INTERVALLO et SETTIMA.

La Vingt-neuviéme. Voyez VIGESIMA NONA, INTERVALLO et OTTAVA.

Viole. Premiere, seconde, troisiéme, et cetera Viole. Voyez VIOLA: Dessus de Viole. Voyez VIOLETTA: Taille de Viole. Voyez VIOLA et TENORE: Basse de Viole. Voyez VIOLA.

Violon, Instrument de Musique. Voyez VIOLINO: Premier second, troisiéme, Violon et cetera. Voyez Ibidem. Dessus, Haute-Contre de Violon. Voyez VIOLINO: Taille de Violon. Voyez VIOLINO, VIOLA et TENORE: Basse de Violon. Voyez VIOLONE et cetera. Stile des Violons. Voyez STILO SIMPHONIACO.

[-329-] Violon. Homme qui joüe, ou sçait joüer du Violon. Voyez VIOLINISTA.

Virgule. Voyez NOTA et VIRGULA.

Vîte, ou Vîte. Voyez PRESTO, VISTAMENTE, VELOCE.

Moins vîte. Voyez PRESTO et MEN.

Plus vîte. Voyez PRESTO et PIU.

Tournez vîte. Voyez VERTE SUBITO, ou VOLTI PRESTO.

Vitesse, ou Lenteur, des Notes et de la Mesure. Voyez MOTTO.

Vive. Maniere et Expression vive, brillante, animée et cetera. Voyez BRILLANTE, ANIMATO, RISENTITO, VIVACE et cetera.

Une fois. Voyez VOLTA.

Unisson. Voyez, HOMOPHONO, et UNISSONO.

Vocale. Voyez VOCALE: Musique Vocale. Voyez MUSICA.

Voix. Voyez VOCE et SUONO: Voix seule. Voyez VOCE SOLA: A deux, à trois, à quatre, à cinq Voix et cetera. Voyez VOCE numero 4. Premiere Voix. Voyez GUIDA: Chausser les Voix à leur point. Voyez VOCE. numero 5. Pousser la Voix. Voyez STENTATO: Choeur de Voix Hautes, ou Mytoyennes, ou Basses; Comment leur donner le Ton. Voyez TUONO. Paragraphe 3.

Volte, Espece de Danse. Voyez VOLTA.

Usage. Voyez USO: Usage de la connoissance des Tons ou Modes du Plain-Chant. Voyez TUONO. Troisiéme, Signification. Usages differents des Eglises. Voyez TUONO. Paragraphe 3. et cetera.

Vuide, Note. Vuide. Voyez NOTA.

Z.

ZA, ou Sa. Voyez SY.

Zarlin, nom d'un Autheur qui a écrit en Italien de la Musique, et qu'on peut appeller aussi justement le Prince des Musiciens Modernes, que l'on appelle Aristoxene le Prince des Musiciens Grecs. Voyez CANONE, QUARTA, RE, et UT et cetera.

Fin de la Table du Dictionnaire.

[-330-] [blank]

[-331-] TRAITÉ

De la maniere de bien prononcer les Mots Italiens; Avec quantité d'Observations qui ne sont pas moins necessaires pour la bonne Prononciation des autres Langues, sur tout de la Latine et de la Françoise, pour l'usage des Personnes qui chantent.

AVERTISSEMENT.

JAmais on n'a eu plus de goût, ny plus de passion pour la Musique Italienne, que l'on en a maintenant en France. Il y a cependant peu de personnes qui entendent bien les Termes dont l'intelligence est necessaire pour la bien executer; et encore moins, qui prononcent ces Termes comme il faut. J'ay donc cru faire plaisir aux premiers, en mettant au jour le Dictionnaire cy-dessus, et j'espere que les autres me sçauront quelque gré d'y ajoûter le Traité suivant, où ils trouveront, non-seulement [-332-] ce qu'il faut observer pour prononcer avec l'accent et la delicatesse requise, la Langue Italienne; Mais aussi quantité d'Observations qui ne sont pas moins necessaires pour la bonne Prononciation des autres Langues, sur tout de la Latine et de la Françoise. Cet ouvrage n'est à la verité qu'une compilation de ce que j'ay trouvé de meilleur et de plus conforme au bel usage, dans le celebre Dictionnaire de la CRUSCA, et dans les meilleures Grammaires qui ayent paru jusques icy pour la Langue Italienne, telles que sont les Grammaires d'OUDIN, du PORT-ROYAL, de LANFREDINI, de VENERONI et cetera. Ainsi il n'y a de moy que l'ordre et l'arrangement d'une matiere que j'ay trouvé toute disposée. Je me sers de l'ordre Alphabetique, comme le plus commode, pour s'éclaircir en un moment des difficultez qu'on peut trouver dans la Prononciation d'une Langue que les Musiciens, sur tout doivent d'autant plus cultiver, qu'elle fournit à la Republique Musicale une infinité d'excellentes Pieces.

[-333-] A.

A. Premiere Lettre et premiere Voyelle de presque tous les Alphabets, se prononce en Italien tout comme en François et en Latin, c'est à dire, la Bouche bien ouverte, les Lévres bien separées, et sur tout les Dents bien desserrées, c'est-à-dire, qu'il faut que la Machoire d'en bas soit tellement baissée, ou separée de celle d'en haut, que du moins la Langue puisse passer librement entre les Dents. Je dis du moins, car si on la peut separer davantage, ce ne sera que tant mieux. En un mot, on ne peut trop desserrer les Dents, ny separer les deux Machoires l'une de l'autre, puisque c'est le vray moyen de bien faire entendre la Voyelle A, de faire sortir librement la Voix, de la rendre naturelle, éclatante et cetera.

Remarquez cependant, que quelque exactitude qu'on apporte à bien observer ce que dessus, on peut encore tomber dans deux deffauts, ou deux manieres de prononcer l'A, qu'il faut éviter soigneusement.

La premiere arrive à ceux qui poussent leur Voix du creux de l'estomach, ou du fond du Gosier; Ce qui fait qu'au lieu de prononcer l'A tout pur, ils supposent une Aspiration, ou une H, devant, ce qui leur fait prononcer Ha, au lieu d'A. Or rien n'est de plus desagreable, sur tout dans les Diminutions, ou Roulades, que ces Ha, Ha et cetera. Sans parler de la fatigue inutile que cette maniere de prononcer donne à ceux qui en ont l'habitude, et qui ruine tôt ou tard leur Voix et leur Estomach.

La seconde arrive à ceux qui portent indifferemment leur Voix dans le Nez pour toutes sortes de Lettres; Ce qui fait qu'ils supposent une N, ou une M, après l'A, et qu'au lieu d'un A, on entend des An, an et cetera ou Am, am et cetera qui ne sont pas moins desagreables que les Ha ha et cetera cy-dessus. Or ce deffaut est d'autant plus contraire au bel usage; que même, lorsqu'après un A, il suit effectivement une N, ou une M, en une seule syllabe, et qu'on fait quelque Passage, ou quelque Roulade, ou une Cadence ou un Tremblement sur cette syllabe, il faut bien prendre garde de prononcer, ou faire entendre l'N, ou l'M, pendant ce passage. Il faut d'abord prononcer purement et simplement la Voyelle A, continuer ce même Son pendant [-334-] tout le passage, et ne donner que sur la derniere Note, ou à l'extrémité de ce passage, ce coup de Nez qui fait entendre l'N, ou l'M.

Remarquez que ces deux Observations sont communes aux quatre autres Voyelles e, i, o, et u, qu'il n'est pas moins desagreable de prononcer du Nez, ou de l'Estomach, que la voyelle A. Voila pourquoy nous renverrons souvent dans la suite à cet article.

Remarquez encore que ces deux Observations sont communes à toutes les Langues, mais sur tout à la Latine à l'Italienne et à la Françoise. J'adjoûte quelques observations particulieres à la Langue Italienne, pour la prononciation de l'A.

I. L'A se prononce en Italien devant toutes les Consonnes generalement comme on le prononce en François. Il faut seulement observer, selon le Dictionaire de la CRUSCA, que très-souvent l'A a la force de faire doubler dans la prononciation la Consonne qui le suit, quand même elle ne seroit pas doublée dans l'écriture. Ainsi on prononce Ammé, Allui et cetera quoique l'on écrive à me, à lui et cetera. Le plus seur cependant est de suivre la-dessus l'usage et la pratique.

II. L'A devant une H, ainsi Ah! ou ainsi Ahi! est une Interjection qui marque dans plusieurs Langues diverses passions ou affections de l'âme, et qui se prononce comme une espece d'Aspiration, c'est-à-dire, comme une double aa, après laquelle on donne ce coup d'Estomach qui marque l'Aspiration. Mais il faut éviter soigneusement de ne pas donner ce coup d'Estomach devant l'A, et faire, par Exemple, Ha, au lieu de Ah. Il faut observer, à l'égard du mot Ahi qu'on trouve très souvent dans les Airs Italiens. 1. Que Messieurs les Compositeurs doivent bien prendre garde de ne le placer que sur des Notes longues, et jamais sur des Notes breves. 2. Qu'il faut prononcer sur la fin la Voyelle i qui termine ce mot, mais si legerement, et d'une maniere si coupée, qu'à peine on la puisse entendre.

III. Devant les Voyelles e, i, o, u, l'A se prononce en Italien separément de ces Voyelles, et ne fait pas de Diphtongue, comme dans la plupart des mots Latins et François. Ainsi on dit. Aëroso, et non aeroso; A-ità, et non aità; A-oudace, et non audace et cetera. On devroit par consequent donner dans la Composition des Chants une Nôte à chacune de ces Voyelles, et plusieurs l'observent regulierement. Mais il y en a aussi plusieurs qui n'y mettent qu'une Note, supposant que l'on sçaura bien la separer en deux de moindre valeur, dans l'execution.

Les Italiens étendent cette maniere de separer l'A d'avec la Voyelle qui le suit, jusques aux mots Latins, sur tout pour la Voyelle U, ou Ou. Ainsi par Exemple, ils prononcent A-oura, A-oudé [-335-] et cetera au lieu de Aura, Audi et cetera. Souvent même, s'ils ont quelque Roulade à faire sur la premiere Syllabe de ces mots, on n'entendra pendant toute cette Roulade que la Voyelle a, et sur la fin ou la derniere Note, ils passent legerement la Voyelle u, ou ou. On trouve même souvent dans leurs Motets imprimez, ces Voyelles ainsi separées. Sçavoir s'ils ont raison, ou non, c'est ce que je n'examine point icy, où il me doit suffire de rapporter simplement, quelle est leur pratique.

IV. Quand l'article à se trouve devant un mot qui commence par une Voyelle: Pour lors on doit supposer un d après l'a, selon le Dictionnaire de la CRUSCA, afin d'éviter la rencontre de deux Voyelles. Ainsi on prononce, et on écrit même souvent ad udire, au lieu de à udire; ad amore, au lieu de à amore et cetera.

V. On trouve dans l'Italien quantité de mots terminez par un à avec un Accent Grave, comme Età, Bontà, Carità, Libertà et cetera. Cet Accent marque qu'il faut beaucoup appuyer sur cet à, par consequent ouvrir bien la Bouche, pour en faire sortir le Son bien purement et plainement, et s'arrêter (dit LANFREDINI) sur cette Voyelle, plus que sur les precedentes. C'est sans doute ce qui donne la facilité aux Compositeurs Italiens de faire de si belles et de si longues Roulades sur ces dernieres Syllabes. Il en est à peu près de même des quatre autres Voyelles, lorsqu'elles terminent un mot avec un parail Accent, comme Credè, Amò, Sentì, Virtù et cetera.

VI. Enfin cette maniere d'accentuer les dernieres Syllabes des mots, me donne occasion de faire encore icy quelques reflexions sur une autre espece d'Accent, qu'on trouve souvent marqué sur les Syllabes des mots Italiens, et qu'on nomme Aigu. On le trouve souvent sur la Penultiéme, et quelquefois sur l'Antepenultiéme, il sert à marquer qu'il faut étendre, ou allonger le Son de la Voyelle de cette Syllabe. On l'obmet souvent en écrivant, et même dans l'Impression; parce que ceux, à qui un long usage fait aisément discerner les Syllabes breves d'avec les longues, negligent de le mettre; Cependant, comme il est d'une très-grande consequence, sur tout pour Messieurs les Compositeurs, de bien connoître les Longues et les Breves: Il seroit bon qu'on fût plus exact, même dans toutes les autres Langues, à marquer ces sortes d'Accents, d'autant plus qu'ils servent très-souvent à empêcher quantité d'équivoques. A l'égard de la Langue Italienne je n'ay trouvé qu'une seule Regle pour la position de l'Accent aigu, qui est, que toutes les Voyelles qui se trouvent devant deux Consonnes, sur tout dans les Verbes, doivent être accentuées, et par consequent longues, comme Ameranno, Sentirebbe, Amasse et cetera. Pour toutes les autres occasions, il n'y a que l'Usage, l'Exemple et la Prattique des bons Compositeurs d'Italie, et sur tout les Instructions de vive Voix d'un bon Maître, qui puisse les bien apprendre.

[-336-] B.

CEtte Lettre se prononce en Italien devant toutes les Voyelles et les Consonnes, tout de même qu'en François, c'est-à-dire en approchant d'abord les deux Levres l'une de l'autre, et les ouvrant sans violence dans le moment que le Son de la Voix sort de la Bouche. Or comme cette maniere de prononcer cette Lettre, en rend la prononciation fort approchante de la prononciation du P et de l'U consonne, il faut bien prendre garde de confondre le B avec ces deux Lettres, et dire, par Exemple, comme quelques Allemands, Passo, ou Pattuta, au lieu de Basso, ou Battuta; et comme les Gascons Vene, ou Vianco et cetera au lieu de Bene, ou Bianco et cetera. Voyez cy-dessous aux Lettres P. et V.

C.

C Troisiéme Lettre de l'Alphapet, dit le Dictionnaire de la CRUSCA, a beaucoup de rapport avec la Lettre G. Nous parlerons à son rang de cette derniere, à l'égard de la premiere, il faut remarquer.

I. Que devant les Voyelles a, o, u, on le doit toûjours prononcer en Italien, ferme et aussi durement que le K, ou comme on le prononce en François dans les mots Capitaine, Corps, Courage, Cupidon et cetera. Ainsi se prononcent en Italien Capo, Conca, Cura et cetera comme s'il y avoit Kapo, Konka, Kura et cetera.

II. Devant les Voyelles e, et i, comme ce, ci, on le prononce d'une maniere un peu plus douce, et avec quelque espece d'Aspiration. C'est ce qui oblige les Italiens à supposer un t, devant le c, et une h après, comme si l'on disoit en François tche, ou tchi, ainsi on prononce

Cera,   Cibo,   Cecita,     Cicerone et cetera
comme s'il y avoit.
Tchera, Tchibo, Tchetchita, Tchitcherone et cetera.

Cette maniere de prononcer le c, est d'autant plus à remarquer, qu'elle fait d'abord le plus de peine à ceux qui n'y sont pas accoutumez, et sur tout aux François.

LANFREDINI remarque, que lorsque le ce, ou le ci commence un mot, comme Cena; ou bien, lorsqu'au milieu d'un mot il est précedé d'une Consonne, comme dans le mot Prencipe, on doit alors faire sonner le t avec un peu plus d'effort et de dureté, que dans les autres occasions, et dire durement Tchena, Prentchipe et cetera. Mais comme LANFREDINI étoit Florentin, et que les Toscans [-337-] ne sont pas en reputation de prononcer delicatement une Langue qu'ils parlent cependant, et qu'ils écrivent plus correctement et plus purement qu'aucun autre Peuple d'Italie: Je crois qu'il vaudroit mieux, sur tout pour le Chant, s'en tenir à l'observation de VENERONI, qui veut qu'on suive en cela le Proverbe Lingua Toscana in Boca Romana, et qu'on prononce comme les Habitants de Rome le t, qu'on suppose devant le ch, si legerement, et si delicatement, qu'on aye de la peine à distinguer si c'est un t, ou un d.

III. Quand le c se trouve au milieu d'un mot devant un autre c, suivy des Voyelles a, o, u: Pour lors on prononce ces deux cc durement, comme si c'étoient deux kk, ainsi on prononce Bocca, Fiocco et cetera comme s'il y avoit Bokka, Fiokko et cetera.

Mais si ces deux cc sont suivis des Voyelles e, ou i, pour lors le premier c se prononce comme un t, et le second, comme le ch François, dont on a parlé cy-dessus. Ainsi on prononce Accento, Braccio, et cetera comme s'il y avoit en François Atchento, Bratchio et cetera.

IV. Quand le c se trouve devant une h effective (et non pas supposée comme dans l'article 2. cy-dessus:) Ces deux Lettres se prononcent durement devant quelque Voyelle que ce soit, comme on prononce en François Qu, ou K, et cela sans supposer devant ny un t, ny un d. C'est ce que nos François doivent bien observer, sur tout pour les Voyelles e, et i, et ne pas prononcer, par Exemple Che, ou Chi, comme dans les mots Chevalier, Chimere et cetera mais comme s'il y avoit Qué, ou Qui, ou encore mieux Ké, ou Ki, Il faut donc prononcer.

Cheto, Chiaro, Chiatarra et cetera

comme s'il y avoit

Quéto, Quiaro, Quitarra et cetera
 ou      ou       ou
Kéto,  Kiaro,  Kitarra et cetera

V. Le c devant les Consonnes l, q, r, (Remarquez qu'on ne le trouve en bon Italien, que devant ces trois Consonnes) se prononce durement, comme cy-dessus numero 1. Ainsi on prononce, comme en François, les mots clero, crine, acqua et cetera.

VI. Quand la Lettre s, est devant le c, et que ces deux Lettres sont suivies des Voyelles a, o, u, on les prononce assez durement, et de maniere qu'on distingue aisément le Son de toutes les deux, ainsi on prononce scandalo, scanello, scopo, scudo et cetera tout comme en François.

Mais si ces deux Lettres sont suivies d'un e, ou d'un i, pour lors on supprime le Son de l's, et l'on prononce ce, ou ci, comme les François prononcent Ché, ou chi dans les mots Chevalier, chimere [-338-] et cetera sans supposer de t, ny de d devant, la Lettre S, ne servant alors que pour empêcher cette supposition, ainsi on lit

Scemare, Lasciare et cetera

comme s'il y avoit

Chémare, Lachiare et cetera

Il y a cependant quelques mots où il est bon de faire entendre, ou sonner un peu la Lettre s, et dire par Exemple conoschére, pour conoscere; uschire, pour uscire et cetera mais il faut que cela se fasse fort legerement, et que l'usage en donne la veritable pratique.

D.

LA Lettre D, se prononce devant toutes les Voyelles, comme en François, en appuyant legerement le bout de la Langue contre les Dents, et la retirant tout à coup dans le moment que la Voix commence à sortir. J'ay dit en appuyant legerement et cetera car il faut bien prendre garde à ne pas prononcer le D, comme quelques Allemands, qui disent, par exemple, Tecima, Tio et cetera au lieu de Decima, ou Dio et cetera ce qui ne vient que de ce qu'appuyant trop fortement la Langue contre les Dents, ils luy donnent le Son du T, comme nous verrons cy-dessous.

Il faut remarquer pour le mot Deh! qu'on trouve fort souvent dans les Airs Italiens, que c'est une Interjection, qui signifie à peu près, comme Ah! ou Ahi! et qui se prononce aussi à proportion de même, en allongeant, ou doublant la Voyelle é, et donnant sur la fin ce coup d'Estomach, ou du fond du Gosier, qui fait et qui marque l'aspiration.

E.

LEs Italiens n'ont point cet e muet, qui fait les rimes feminines de la Poësie Françoise, tel qu'il est par Exemple à la fin des mots homme, femme, j'aime et cetera. Et ils prononcent toûjours cette Voyelle, tant au commencement, qu'au milieu, et à la fin des mots, d'une maniere du moins aussi ouverte que les François la prononcent, lorsqu'il y a un accent aigu au dessus. Ainsi, quoique l'e ne soit pas, par Exemple, accentué dans les mots Italiens, fiume, nume, parole, Remo, Eremo et cetera il faut que les François sur tout, ne manquent pas de supposer un accent aigu sur tous ces é, en quelques endroits des mots qu'ils soient placez, et prononcer par Exemple fiumé, numé, érémo et cetera comme ils prononcent les mots, aimé, donné et cetera.

[-339-] Les Italiens ont encore une autre prononciation de l'e, beaucoup plus ouverte, qui le rend long, et qui a beaucoup de rapport à la Difftongue ai, des mots François, aise, braise, chaire et cetera. C'est ainsi qu'il le faut ordinairement prononcer au milieu des mots, quand il est précedé d'un i voyelle, comme chiesa, prononcez chiaisa et cetera. On le doit aussi prononcer ainsi selon plusieurs, quand il est suivy de deux ss ou de deux tt, ou de deux zz, ainsi on dit etchaisso, etchaitto, duraizza et cetera dans les mots eccesso, eccetto, durezza et cetera. Ces Regles sont bonnes, mais elles ne manquent pas d'exceptions, que l'usage seul peut bien apprendre.

A l'égard des mauvaises prononciations de l'e, et des accents qu'on trouve quelques fois dessus, sur tout à la fin des mots; voyez ce que nous avons remarqué cy-dessus à la Voyelle A.

F.

LA Lettre F n'a rien de particulier, les Italiens la prononcent toûjours comme les François.

G.

G. Compagne de la Lettre C, dit le Dictionnaire de la CRUSCA, a comme elle plusieurs sortes de Sons, que les François sur tout doivent bien observer.

I. Devant les Voyelles a, o, u, et plusieurs Consonnes, le Son, en est un peu plus dur et plus rond que devant les autres, et tout semblable à celuy qu'il a dans les mots François, gamme, garçon, gosier, grand et cetera ou dans les mots Latins galea, gula et cetera. C'est ainsi que se prononce le g dans les mots Italiens, gamba, gobbo, grido, gusto et cetera.

II. Mais devant les Voyelles e, et i, il a le Son plus subtil et un peu plus aspiré. C'est ce qui le fait prononcer, comme s'il y avoit un d devant, et de même qu'on prononceroit en François les Syllabes dgé, dgi. Ainsi gelo, giro et cetera par Exemple, se prononcent, comme s'il y avoit dgelo, dgiro et cetera.

III. Quand on trouve deux gg devant les Voyelles e, et i, le premier g se prononce comme un d, et le second, comme un g en François; ainsi par Exemple, oggetto, oggi et cetera se prononcent comme s'il y avoit odgetto, odgi et cetera.

IV. Quand le g est devant une h, ainsi gh, et qu'ensuite il y a un e ou un i, comme ghe, ou ghi: Pour lors on prononce ces deux Syllabes, comme on prononce en François gué, ou gui dans les mots guerir, guidon et cetera. Ainsi ghezzo, ghirlanda et cetera se prononcent [-340-] comme s'il y avoit en François guezzo, guirlanda et cetera.

V. Quand le g se trouve devant une l, ainsi gl, il a deux sortes de Sons selon le Dictionnaire de la CRUSCA; le premier est dur, et semblable à peu près à celuy du numero 1. cy-dessus. On le prononce comme dans les mots François, gland, glebe, glissant, glorieux et cetera. Ainsi se doivent prononcer negletto, negligente, gloria et cetera. Mais à dire le vray, cette prononciation ayant quelque chose de dur, ne se trouve que rarement dans l'Italien, et seulement pour les mots dérivez ou formez du Latin.

La seconde, maniere de prononcer gl', très-ordinaire, et pour ainsi dire tellement propre à la Langue Italienne, qu'on ne le fait presque jamais autrement, est de prononcer gl, comme les deux ll, qu'on nomme moüillées, des mots François, fille, moüiller, piller et cetera. Ainsi on prononce les mots pigliare, giglio, foglio, oglio et cetera comme s'il y avoit pilliare, dgillio, follio, ollio et cetera. Mais il faut principalement bien observer cette regle dans l'article, plurier gli, qu'on ne doit jamais prononcer autrement que s'il y avoit lli; Et même lorsqu'il arrive, que pour éviter la rencontre de deux Voyelles, on en retranche l'i, pour mettre en sa plaee un apostrophe, ainsi gl': Cela ne doit pas empêcher qu'on ne prononce gl', comme lli; en glissant si subtilement l'i, que les lettres lli, ne fassent qu'une syllabe avec la voyelle qui commence le mot suivant. Ainsi on prononce gl'occhi, gl'amori, bégl'occi, gl'amanti et cetera comme s'il y avoit llioc-qui, llia-mori, bellioc-chi; llia-manti et cetera.

VI. G devant n dans les syllabes gna, gne, gni, gno, gnu, se prononce comme s'il y avoit un i après l'n, supprimant presqu'entierement le son du g, pour mettre en sa place un peu du son de l'n; Et faisant de ces quatre lettres une seule syllabe, où l'on glisse si subtilement cet i, supposé qu'à peine on l'entend. Ou pour mieux dire, on prononce en Italien les syllabes gna, gné et cetera comme on les prononce dans les mots François, campagnard, campagne, magnifique, compagnon et cetera. Ainsi on prononce les mots gaudagnare, agnello, incognito, guigno, igaudo et cetera comme s'il y avoit goüadanniare, anniello, inconnito, dgiounnio, inniaudo et cetera.

VII. S. devant le G. se doit prononcer doucement, comme on prononce en François le z ou l's entre deux Voyelles, comme dans les mots accuser, causer et cetera. Ainsi sgombrare se pronce comme s'il y avoit zgombrare.

H.

CEtte Lettre, qui dans le Latin et le François est souvent une marque d'Aspiration, et par consequent passe souvent, sur tout au commencement des mots pour une Consonne, n'a aucun Son particulier [-341-] dans l'Italien. Ainsi quand on la trouve au commencement d'un mot, on ne doit y avoir aucun égard, et prononcer, par exemple, honore, hora, humano et cetera sans aucune Aspiration; et comme s'il y avoit simplement onore, ora, oumano et cetera par consequent tous ces mots et tous ceux qui commencent par un h, sont censez commencer par une Voyelle.

Les Italiens se servent cependant assez souvent de cette Lettre en écrivant pour plusieurs raisons.

La premiere est, lorsqu'ils veulent marquer qu'il faut donner aux Lettres g et c devant l'e et l'i, le même Son qu'elles ont devant les Voyelles a, o, u, comme nous l'avons expliqué cy-dessus, en parlant des Lettres c et g; Car comme ils n'ont point de caractere particulier pour marquer ces Sons, ils ajoûtent après le c, ou le g, une h, qui les marque suffisamment.

La seconde, est pour ôter quelque équivoque, comme pour distinguer le Substantif anno, d'avec le mot hanno, qui est la troisiéme personne du plurier du Present du Verbe havere. Mais cette difference n'est que pour les yeux, car l'h ne s'aspire et ne se prononce point dans le mot hanno, qu'on prononce, comme s'il y avoit simplement anno.

La troisiéme, est pour distinguer l'u voyelle, d'avec l'v consonne, comme dans les mots hvomo, hvopo et cetera car ils se servent de ce caractere v pour l'un et pour l'autre, et la lettre h mise devant, le rend Voyelle.

La quatriéme, est afin de marquer l'éthimologie des mots derivez du Latin, comme honore, hora et cetera.

Quand la Lettre h est à la fin d'un mot, et sur tout de certains monossyllabes qui marquent quelques passions ou affections de l'Ame, comme ah! eh! deh! oh! et cetera. Pour lors on l'aspire en donnant un coup d'Estomach, ou du fond du Gosier, sur la fin, comme nous l'avons marqué au numero 2. de la Lettre A.

I.

LA Voyelle i se prononce en Italien, comme en François, en desserrant bien les Dents, et pressant fortement celles d'en bas avec le bout de la Langue. Car si on retire le bout de la Langue dans le creux de la Bouche, au lieu d'un i, on prononcera un é, ou même un ai très-desagréablement.

Il faut outre cela remarquer, 1. Que dans les Syllabes cio, cia; gio, gia; glio, glia; On ne doit point prononcer l'i, ou du moins qu'il faut le prononcer si legerement, qu'on ne le distingue presque pas. Cette Voyelle n'étant mise après le c, le g, et le gl, que pour marquer qu'on les doit prononcer comme tchi, ou dgi, ou lli, [-342-] comme on l'a remarqué cy-dessus. Ainsi baccio, Francia, sadgio, seraglio et cetera se doivent prononcer, comme si l'on prononçoit à la Françoise batcho, Frantcha, sadjo, serallio et cetera.

Remarquez 2. Que fort souvent la Voyelle i, ne fait qu'une Syllabe, avec la Voyelle qui la suit, comme dans les mots Piano, Pioggia, Fiume et cetera. Et que fort souvent aussi ces deux Voyelles se séparent, et font deux Syllabes, comme dans les mots Chiunque, Fiata, Chiesa, Viola et cetera. Je n'ay point trouvé de regle bien seure là-dessus; ainsi je croy qu'il n'y a que l'usage et les Dictionnaires qui le puissent bien apprendre Dans ce cas, si l'i est suivy d'un e; on prononce cet e, comme en François ai. Voyez à la Lettre E.

Remarquez 3. Que l'i, suivy d'une apostrophe, ainsi i', est proprement le pronom io, dont on a retranché l'o final, soit par une licence Poëtique, ou pour en adoucir la prononciation.

Remarquez enfin, 4. Que l'i n'est jamais, ou du moins très-rarement Consonne en Italien. Ainsi on doit toûjours faire entendre le Son de l'i, et celuy de la Voyelle qui le suit, sur tout au commencement des mots; Et si quelques fois on est obligé de prononcer dans de certains mots dérivez des autres Langues, la Lettre i, comme Consonne: Pour lors on y met un g, devant, ce qui luy donne à peu près le même Son, que l'j consonne a dans la Langue Françoise; c'est ainsi qu'ils disent, par Exemple, Giacomo, au lieu de Jacomo et cetera.

5. Il faut bien se donner de garde de l'aspirer, en supposant une h devant, ou d'en porter le Son dans le Nez, comme s'il y avoit une n après. Voyez là-dessus ce que nous avons remarqué à la Lettre A. On ne voit gueres de Roulades ou de Passages sur cette Voyelle, si ce n'est aux mots Riso, Rideo et cetera.

K.

VOyez sur cette Lettre nôtre Dictionnaire, elle n'est d'aucune usage dans la Langue Italienne.

L.

LA Lettre L se prononce en Italien, tout comme en François, en appuyant fortement le bout de la Langue contre la Gencive d'en haut, ou le commencement du Palais, et la retirant tout à coup dans le moment que le Son de la Voix commence à se faire entendre. Mais il faut remarquer.

1. Que lorsqu'elle est suivie, dans le milieu d'un mot de quelque Consonne, elle termine une Syllabe differente de celle qui suit, [-343-] comme dans les mots alba, salma, salto, selva, selvaggio et cetera.

2 Lorsqu'au contraire elle est précedée d'une Consonne dans le milieu d'un mot, elle ne fait qu'une Syllabe avec cette Consonnance, comme dans les mots obligo, concludere, conflitto et cetera. Il n'y a que la Lettre R qui ne fasse pas une Syllabe avec L quand elle se trouve devant, comme dans les mots parlare, parlamento et cetera.

M.

LA Lettre M. a une si grande conformité avec la Lettre N, que le Dictionnaire de la CRUSCA, les nomme soeurs, tant parce qu'elles se prononcent toutes deux du Nez, que parce que souvent on prononce l'm, sur tout devant les Consonnes B et P, comme une n, ainsi on prononce Lembo, Empio et cetera comme s'il y avoit Lenbo, Enpio et cetera.

Dans toutes les autres occasions, on la prononce comme en François, en fermant d'abord les deux Lévres, et les pressant legerement l'une contre l'autre, puis faisant sortir un peu la Voix Du Nez, dans le moment qu'on ouvre les Lévres, pour faire sortir le Son de la Voix.

N.

LA Lettre N se prononce en Italien, tout comme dans le François, en mettant d'abord le bout de Langue contre les Dents d'en haut, et la retirant tout à coup dans le moment que la Voix sort du Nez. Car c'est une necessité pour cette Lettre, aussi bien que pour la Lettre M, d'en faire sortir le Son du Nez. Mais c'est un très-grand deffaut pour toutes les autres Lettres, et sur tout pour toutes les Voyelles, comme nous l'avons remarqué cy-dessus à la Lettre A.

Quand la Lettre n se trouve après un g, elle perd beaucoup de sa force, selon la bonne prononciation Italienne, voyez là-dessus la sixiéme, observation de la Lettre g numero VI.

La Lettre s, se doit prononcer devant l'n, à peu près aussi doucement que l'on prononce en François la Lettre z. Ainsi on prononce snello, snodare et cetera comme les François prononceroient znello, znodare et cetera.

[-344-] O.

CEtte Voyelle, selon le Dictionnaire de la CRUSCA, a beaucoup de rapport avec la Voyelle u. C'est peut-être par cette raison, que selon la remarque de VENERONI, on prononce le mot Italien Cosi, comme s'il y avoit Cousi. Au reste il se prononce en Italien, comme en François, en allongeant un peu les Lévres, et formant avec elles, comme une espece de Cercle ou de Rond.

C'est une des Voyelles sur lesquelles il est permis en composant de faire des Roulades ou Diminutions: Mais il faut prendre garde en les chantant, plus qu'en aucune autre occasion, de supposer une h devant l'o, ou une n après, selon ce que nous avons remarqué à la Lettre A.

Souvent cette Voyelle est suivie d'une h, ainsi oh! et souvent on la trouve aussi seule, et sans h, ainsi o! Pour lors c'est une Interjection propre à exprimer diverses passions de l'Ame, comme l'étonnement, la joye, la douleur, l'épouvante, le desir, la compassion et cetera. En ce cas, il est bon de supposer ensuite une h que l'on aspirera, selon la remarque de la Lettre A. numero II.

Souvent aussi cette Voyelle toute seule est une Particule disjonctive qui répond à l'aut, ou au vel des Latins, et à notre ou. En ce cas, il faut la prononcer purement et sans aspiration.

P.

P. Se prononce en Italien, comme en François, en serrant les deux Lévres fortement l'une contre l'autre, et les ouvrant comme par force dans le temps que la Voix sort de la Bouche. C'est ainsi qu'on s'empêchera de confondre la prononciation de cette Lettre avec celles du B, et de l'V Consonne, qui n'en sont differentes, qu'en serrant plus ou moins les Lévres. Voyez à la Lettre B.

Q.

LA Lettre Q. en Italien, n'est rien autre chose, à proprement parler, que la Lettre c, accompagnée, ou suivie de la Voyelle u. C'est pourquoy cette Lettre se prononce toûjours, comme on prononce en François la premiere syllabe des mots courir, couper, courante et cetera.

C'est aussi pour cette raison, que selon le Dictionaire de la CRUSCA, on ne doit jamais écrire cette Lettre sans mettre après [-345-] un u, lequel u est toûjours Voyelle après le q, et jamais Consonne.

Lorsqu'après les Lettres Qu, il suit une Voyelle, ces deux Voyelles sont toûjours une Diphtongue, et se doivent prononcer dans une seule Syllabe, comme dans les mots Questo, Quatro et cetera qu'il faut prononcer en deux Syllabes, et comme s'il y avoit en François coües-to, coüa-tro et cetera.

Voila proprement à quoy sert la Lettre Q dans la Langue Italienne, car sans cela on pourroit luy substituer la Lettre c; Mais comme au contraire, quand la Lettre c est devant un u suivy d'une autre Voyelle, cela marque qu'il faut prononcer le ou, separément de la Voyelle qui le suit, comme dans le mot cui, qu'on doit prononcer, comme s'il y avoit cou-i en deux syllabes, c'est ce qui oblige les Italiens de mettre le Q. au lieu du c dans les mots, où l'u et la voyelle qui le suit, ne doivent faire qu'une syllabe, comme dans le mot Qui qu'on doit prononcer, comme s'il y avoit coüi en une seule syllabe.

R.

LA Lettre R se prononce toûjours rudement en Italien et dans toutes les Langues, tant au commencement, qu'au milieu des mots, sur tout lorsqu'elle se trouve redoublée. Il faut seulement prendre garde de ne pas substituer en sa place une h, et dire par Exemple, ghatia, au lieu de gratia, ghato, au lieu de grato et cetera comme il arrive à ceux qui ont la Lange grasse, c'est à dire si épaisse, ou si lourde, que le bout ne peut faire avec assez de vivacité, ou de vitesse les petits Tremblements necessaires pour former le Son de cette Lettre. Remarquez que c'est le bout de la Langue qui doit faire ces petits Tremblements; car si on les fait du fond du Gosier, on forme à la verité le Son de la Lettre R, mais ce Son est si rude et si desagréable, que le graceyement seroit plus supportable.

S.

CEtte Lettre, dit le Dictionnaire de la CRUSCA, a un Son naturellement rude, aussi bien que l'R, et souvent elle en a aussi un fort doux. On la prononce rudement en mettant d'abord la Langue contre les Dents d'en bas, après les avoir un peu separées de celles d'en haut, puis poussant avec force le souffle de la Voix, sans cependant remuer la Langue, en sorte qu'il fasse en sortant, comme un sifflement. C'est ainsi qu'il faut prononcer l's en Italien, au commencement de tous les mots, comme Salute, sole, sale, servo, sopra [-346-] et cetera comme l'a très-bien remarqué VENERONI, et comme on la prononce en pareil cas dans le Latin et dans le François. On la prononce aussi rudement, (c'est à dire, dit le même VENERONI, comme s'il y avoit deux ss) au milieu des mots, lorsqu'elle est précedée d'une Consonne. Ainsi falso, perso, arso et cetera se prononcent, comme s'il y avoit falsso, persso, arsso et cetera. On prononce aussi l's rudement dans le mot cosa, et dans celuy de rosa, lorsqu'il signifie rongée. Cette Regle de VENERONI est generale pour toutes les Consonnes, mais le Dictionnaire de la CRUSCA ne donne cette prononciation rude à l's, que lorsqu'elle est précedée des Consonnes l, n, r, comme dans les mots, falso, mensa, arso, et cetera. Pour moy j'aimerois mieux m'en tenir à la Regle de VENERONI, quelque respect que j'aye d'ailleurs pour le celebre Dictionnaire de la CRUSCA, d'autant plus que c'est l'usage de toutes les autres Langues, sur tout du Latin, et du François.

On prononce doucement la Lettre s, en observant tout ce que dessus, pour la situation et l'immobilité de la Langue; mais il faut pousser le souffle si legerement, qu'à peine on en puisse entendre le sifflement, en sortant; De sorte que la Lettre s a pour lors le même Son qu'on donne en François à la Lettre z dans les mots Lazare, Zacharie, Zenon, Zone et cetera. Sçavoir maintenant, en quelles occasions on doit donner ce Son doux à la Lettre s dans la Langue Italienne; c'est ce qu'il est assez difficile de bien decider, les Auteurs étant fort partagez là-dessus.

Le Dictionnaire de la CRUSCA veut qu'on prononce l's doucement. 1. Lorsqu'elle est entre deux Voyelles, comme dans les mots Sposa, Rosa, quand il signifie Rose et cetera qu'il faut prononcer, comme s'il y avoit en François, Spoza, Roza et cetera. 2. Lorsqu'elle se trouve devant les Lettres ou Consonnes B, D, G, L, M, N, R, V, comme dans les mots Sbarra, sdegno, sguardo, slegare, smania, snello, sradicare, sventura et cetera qu'il faut prononcer, comme s'il y avoit en François Zbarra, zdegno, zguardo et cetera. Pour toutes les autres Consonnes, sçavoir C, F, P, Q, T, il est sans difficulté qu'on la doit prononcer rudement, J'y joindrois même volontiers les Consonnes m, et R, quoiqu'en dise le Dictionnaire de la CRUSCA. A l'égard de la Consonne C. voyez cy-dessus à la Lettre C. numero VI.

VENERONI convient de la verité de la premiere Regle cy-dessus: mais il l'étend un peu davantage, quand il dit. 1. Que dans les Adjectifs et dans les Participes qui se terminent en esa, ese, esi, eso; osa, ose, osi, oso; uso, usa et cetera on doit prononcer l's doucement, comme on prononce le z, en François. Exemple presa, prese, preso: virtuoso, virtuosa, virtuose; uso, confusa et cetera lisez preza, preze et cetera. Et 2. Que dans les autres mots, la Syllabe sa doit être prononcée comme la premiere Syllabe du mot François [-347-] Zacharie; Exemple, spesa, casa, causa et cetera lisez speza, caza, cauza et cetera à la reserve du mot cosa chose, et du mot rosa rongée, comme on l'a dêja remarqué cy-dessus.

Enfin LANFREDINI, après avoir insinué qu'on ne peut bien apprendre toutes ces differences, que par le commerce avec les Naturels du Pais, ou les instructions de vive Voix d'un bon Maître; jugeant que c'est une des choses les plus delicates que les Italiens ayent dans leur prononciation, adjoûte qu'il a remarqué que tous les Adjectifs terminez en oso, ou osa, se prononcent avec l's rude, comme sdegnoso, odioso, scandaloso et cetera et de même leurs pluriers, (cette opinion est bien differente de VENERONI) Mais s'ils se terminent en ese, et uso, comme palese, cortese, confuso, deluso et cetera leur prononciation sera douce, et celle-cy, adjoûte-t-il, est une regle sans exception. Cette diversité d'opinions ne vient sans doute que de la diversité des accents qu'ont les Habitants des diverses Provinces ou Contrées de l'Italie. Mais comme l'Accent Toscan, qui est l'Accent naturel de LANFREDINI, ne passe pas pour le plus delicat: J'aimerois mieux m'en tenir à celuy de VENERONI qui est le Romain.

T.

LA Lettre T, a beaucoup de rapport avec la Lettre D, puisqu'on prononce ces deux Lettres, en appuyant le bout de la Langue contre les Dents d'en haut. Toute la difference ne consiste qu'à presser fortement la Langue contre les Dents, pour la Lettre T, au lieu qu'on ne la doit presser que legerement pour la Lettre D. (Voyez cy dessus à la Lettre D.) C'est ce qui fait qu'elle a toûjours dans toutes les Langues un Son dur et ferme, tant au milieu, qu'au commencement des mots, tant devant qu'après les Voyelles et les Consonnes et cetera. Voicy quelques observations qui regardent en particulier la Langue Italienne.

1. La Lettre T, ne reçoit gueres après soy, que les Consonnes L, et R, Et l'on ne voit même l'L après le T, que dans les mots dérivez du Grec, ou du Latin, comme Attleta, Atlante et cetera maison la trouve très-souvent devant une R.

2. La Syllabe Ti, a deux prononciations differentes. 1. Dans les mots dérivez du Latin, et dans lesquels la Syllabe Ti se prononce comme s'il y avoit Si, ou ci (ce qui arrive ordinairement quand la Syllabe ti est entre deux Voyelles;) Il faut la prononcer de même en Italien, mais afin de rendre le Son de l's plus dur, il faut faire glisser devant un t, ainsi natione, gratia et cetera se doivent prononcer, comme s'il y avoit natsione, gratsia et cetera. 2. Dans tous les autres mots qui ne viennent point du Latin, ou bien dans lesquels on [-348-] ne dit point si en Latin, au lieu de ti; ou bien qui sont originalement Italiens et cetera. Il faut prononcer rudement la Syllabe Ti, comme on la prononce dans les mots François Tiran, Tirer et cetera quand même elle seroit entre deux Voyelles, Exemples, Sympatica, Natio, Naturel, mulatia, maladie et cetera.

V. U.

LA Lettre U ou V, peut être considerée en Italien, ou comme Voyelle, ou comme Consonne, ou comme Diphtongue.

1. Elle est Voyelle. 1. Après toutes les Consonnes. Et 2. Devant toutes les Voyelles, lorsqu'elle fait une Syllabe separée de la Voyelle qui la suit. Or dans ce cas, il faut que les François sur tout prennent bien garde de la prononcer, comme ils prononcent la Diphtongue, ou dans les mots, courir, bouton, mourir, amour, jour et cetera ainsi ura, muro, duro, crudo et cetera qui sont des mots Italiens, se doivent toûjours prononcer, comme s'il y avoit en François, Coura, mouro, Douro, Croudo et cetera.

Remarquez 1. avec VENERONI, Que lorsque l'u se trouve dans une même Syllabe avec un o, et que l'u ne commence pas la Syllabe: On ne prononce presque point l'u, qui ne sert en cette occasion, que pour allonger la prononciation de l'o. Ainsi buono, cuore, fuoco, può et cetera se doivent prononcer, comme s'il y avoit bóno, córo, fóco, po et cetera. (Cette Regle est selon l'Accent Romain, car les Florentins prononcent en cette occasion l'u, plus fort que les Romains.) Il faut excepter de cette Regle, Duo, tuo, suo, virtuoso, où il faut prononcer distinctement l'u, comne ou, parce que l'u et l'o sont deux syllabes.

Remarquez, 2. Que lorsque l'u est précedé de l'a, les Italiens prononcent presque toûjours ces deux Voyelles separément, quoiqu'en une seule syllabe, ainsi ils disent A-oura, pour aura; a-oudi, pour audi et cetera. Voyez à la Lettre A.

II. La Lettre V. comme Consonne, a beaucoup de rapport avec la Lettre B, ou plutôt avec le Beta, ou le Vita des Grecs, et le Uve des Allemands. On la prononce en Italien, comme dans les mots François Valeur, Vene, Visage, Voguer et cetera c'est-à-dire en approchant d'abord les deux Lévres l'une contre l'autre, de maniere cependant que la Lévre de dessus déborde tant soit peu au delà de celle de dessous, et les ouvrant doucement et sans violence dans le temps que la Voix sort de la Bouche. C'est ce qui en rend la prononciation si semblable à celle du B. (Voyez cy-dessus B.)

Or la Lettre V est Consonne. 1. Lorsqu'elle se trouve entre deux Voyelles, avec la seconde desquelles elle fait une syllabe, comme dans les mots cava, uva, prova et cetera. 2. Lorsqu'étant la premiere [-349-] d'un mot, elle est suivie d'une Voyelle, comme dans les mots Valore, Vita, Volo, Volto et cetera. 3. Quand elle est doublée au milieu d'un mot, pour lors le premier u est Voyelle, et fait syllabe avec les Lettres précedentes: Et le second v est Consonne, et fait Syllabe avec les Lettres suivantes, comme auvolto, auvanpato et cetera.

III. La Lettre u doit être considerée comme Diphtongue, lorsqu'elle est précedée des Consonnes G, C, et Q et suivie d'une Voyelle, car pour lors elle ne fait qu'une Syllabe avec cette Voyelle. Comme dans les mots Guida, Guerra, Guercia, Guastalla, Cuore, Cuocere et cetera. Mais il faut bien observer de bien donner le Son d'ou à cet u, principalement devant les Voyelles a, e, i, car devant l'o, comme nous avons remarqué cy-dessus, on ne le prononce presque pas. Ainsi il faut lire et prononcer, Goüida, Goüerra, Goüastalla et cetera.

IV. On ne doit jamais faire de Roulades en composant sur la Voyelle u, ny encore moins, quand on chante, supposer devant une h, ou une n après, selon la Remarque de la Lettre A.

X.

CEtte Lettre n'est d'aucun usage dans la Langue Italienne. Les Italiens la changent tantôt en c, comme eccetto, tantôt en s simple et rude, comme astratto; tantôt en une s simple et douce, comme esame, esecutione et cetera tantôt en une double ss, comme Alessandro, Anassimene et cetera tantôt enfin en Z, comme Zaverio, Zenocrate et cetera.

Y.

CEtte Lettre n'est aussi d'aucun usage dans la Langue Italienne.

Z.

MAis en recompense, cette derniere Lettre de l'Alphabet, se trouve très-souvent dans les mots Italiens. Cette Lettre a en general un Son fort éclatant, ou comme dit le Dictionnaire de la CRUSCA, molto gagliardo. Mais en particulier elle a plusieurs Sons differents, selon qu'elle se trouve jointe à d'autres Lettres, ou selon la place qu'elle occupe dans les mots. Voicy ce que j'en ay pû observer de plus certain dans les Auteurs.

1. On ne la prononce jamais toute pure en Italien, comme dans [-350-] le Latin et le François, et l'on doit toûjours supposer un D, ou un T, devant.

2. On la change aussi toûjours en une S, laquelle est douce après le D, et rude après le T.

3. La Regle la plus generale, dit VERONI, est de prononcer, comme TS, rudes tous les Z, soit simples, soit redoublez, qui servent, sur tout (comme l'a très-bien remarqué LANFREDINI) à former la derniere syllabe des mots qui en ont plus de deux. Ainsi nozze, pozzo, gentilezza, diligenza et cetera se prononcent, comme s'il y avoit notse, potso, geniletsa, diligentsa et cetera. Comme aussi tous les Z qui se trouvent au commencement des mots qui sont particuliers à la Langue Italienne, comme Zio, Zecca, Zoppo, et cetera se doivent prononcer comme Tsio, Tsecca, Tsoppo et cetera.

4. Dans tous les mots, qui s'écrivent en François et en Latin par un Z, on le prononce en Italien, comme Ds, doux, ou Dz; ainsi Zona, Zero, Zodiaco, Lazarro se prononcent, comme Dzona, Dzero, Dzodiaco, Ladzarro et cetera. VENERONI adjoûte les mots mezo, ou mezzo; Rozzo signifiant grossier; Zibetto; Zendado, Manza, Ziffera, Zigrino, Zenzero. Dans lesquels il prétend qu'on doit aussi le prononcer, comme Ds, ou Dz.

5. Quand après le z, il y a un i au milieu d'un mot, on ne redouble jamais le z, mais on le prononce rudement, comme on prononceroit en François tsi, tci; ainsi azione; orazione et cetera se prononcent, comme s'il y avoit atsione, oratcione et cetera.

Voicy selon ma methode ordinaire une Table, où l'on pourra voir d'un coup d'oeil les principales difficultez de la Prononciation Italienne expliquées plus au long dans le Corps de cet Ouvrage. C'est le Celebre VENERONI qui m'en a fourny l'idée, n'y ayant de moy, que quelques Augmentations, et un Arrangement qui me semble plus distinct, que celuy de sa Grammaire. Quoiqu'il en soit l'Invention luy en est dûë, et je n'ay garde de m'en attribuer la gloire.

[-351-] TABLE.

Ou Recapitulation des principales Difficultez de la Prononciation Italienne, sur tout en ce qu'elle differe de la Prononciation Françoise.

SYLLABES.   PRONONCEZ.   EXEMPLES.    LISEZ.
Italiennes. comme en     en Italien.  comme en
            François.                 François.

Ae.                  aë  aeroso.      aëroso.
ai.                  aï  aità         aïtà
au.                 aoü  audace.      aoüdatche.

ca. co. cu.         ka. ko. kou. . . . . . . . .
cca.                kka  occasione.   okkasione.
cco.                kko  fiocco.      fiokko.
ce.   }                 {cena.        tchéna.
    ou} . . . . .  tché {
cce.  }                 {accento.     atchento.

ci.   }                 {cibo.        tchibo.
    ou} . . . . . tchi. {
cci.  }                 {accinto.     atchinto.
che.         qué, ou ké  che.         qué, ou ké.
chi.         qui, ou ki  chiunque.    kiouncoué.
cosi.            coussi  cosi.        coussi.

e.                    é  fiumé.       fioumé.
ess.               aiss  eccesso.     étchaisso.
ett.               aitt  eccetto.     etchaitto.
ezz.               aitz  durezza.     douraitza.

ge.   }                  {gelo.       dgelo.
    ou} . . . . . .  dgé {
gge.  }                  {oggetto.    odjaitto.

gi.   }                  {giro.       dgiro.
    ou} . . . . . . dgi. {
ggi.  }                  {hoggi.      hodgi.
ghe.        gué, ou guai  ghezzo.     guaitso.
ghi.                 gui  ghirlanda.  guirlanda.
gl'a.               llia  gl'amori.   lliamori.
gli.                 lli  pigliare.   pilliare.
gna, gne            gnia  agnello.    anniello.
  et cetera
gno.                nnio  ignoto.     innioto.
gnu.               nniou  ignudo.     innioudo.
[-352-]
SYLLABES.   PRONONCEZ.   EXEMPLES.    LISEZ.
Italiennes  comme en     en Italien.  comme en
            François.                 François.

ha.                   a.  hanno.      anno.
ho.                   o.  honore.     onoré.
hu.                   ou  huomo.      ouómo.
ie.                  ïai  chiesa.     kiaïsa.

qua.                coüa  quatro.     coüa-tro.
que.                coüé  questo.     coüesto.
qui.                coüi  quinque.    coüincoüé.

sca.                 ska  scandalo.   skandalo.
sce.                 ché  scemare.    chémaré.
sci.                 chi  lasciare.   lachiaré.
sco.                 sko  scopo.      skopo.
scu.                skou  scudo.      skoudo.
sg.                   zg  sgombrare.  zgombraré.
sm.                   zm  smania.     zmania.
sn.                   zn  snello.     znéllo.
 et cetera 
     Voyez à la Lettre S.      et cetera
     cy-dessus dans le Corps
     du Traité.

ti . . . . . . . . . tsi
                      ou  natione.    natcioné.
                     tci

u.                    ou  virtu.      virtou.
uo                     o  buono.      bôno.
uu.                   uv  auuenire.   aoüveniré.
                                      ou
                                      aveniré.

za.                   ts  diligenza   diligentsa.
                   ou
zo.                   ds  zona.       dzona.
zu.                  tzu  zuffolo.    tzouffolo.
zi.                  tci  orazione.   oratcioné.

Les Difficultez, qu'on ne trouvera pas icy, se doivent chercher dans le Corps de cet Ouvrage.

Fin de la Table.

[-353-] CATALOGUE DES AUTEURS

Qui ont écrit en toutes sortes de Langues, de Temps, de Païs et cetera.

Soit de la Musique en general, soit en particulier de la Musique, Theorique, Prattique, Poëtique, Vocalle, Instrumentale, Ancienne, Moderne, Plaine, Simple, Figurée et cetera.

Ou seulement de quelqu'une, ou quelques-unes de ses Parties.

Soit d'une Maniere purement Historique, ou Physique, ou Theorique, ou Prattique et cetera.

Soit enfin ex Professo; ou par la suite naturelle de leurs desseins, ou Matieres principales, ou par occasion et cetera.

PRÉFACE.

IL y a plus de dix ans que je travaille à recuëillir des Memoires, pour donner un Catalogue non-seulement des Auteurs qui ont écrit touchant la Musique; mais aussi de ceux qui ont donné leurs Compositions au Public; en enfin de ceux qui n'ont été illustres que [-354-] dans l'execution et dans la pratique. Mais un Catalogue historique et raisonné, dans lequel on puisse trouver exactement, non-seulement les Noms et les Surnoms de ces Illustres, leurs Vies leur Siecle, leurs principaux Emplois et cetera; mais aussi les Titres de leurs Ouvrages, les Langues dans lesquelles ils ont écrit originalement, les Traductions et les differentes Editions qui en ont été faites, les Lieux, les Années, les Imprimeurs, et la forme de ces Editions; les lieux-même, c'est-à-dire les Cabinets et les Bibliothéques, où on les peut trouver soit manuscrits, soit imprimez; et même (ce qui me paroît le plus difficile, quoique le plus necessaire et le plus important) les bons ou les mauvais jugements que les Critiques les plus judicieux en ont fait, soit de vive voix, ou par écrit. Mais il faut que je l'avoüe, malgré tout mon travail; mes Memoires ne suffisent pas pour executer avec l'exactitude que je souhaitterois, un projet de cette nature. Car enfin non omnia possumus omnes; et un homme seul ne peut parcourir tous les Païs et toutes les Bibliothéques, ny lire tous les Livres, ny puiser par consequent dans toutes les sources qui luy pourroient faciliter ce travail. C'est ce qui m'oblige d'implorer le secours des Scavants, et sur tout de Messieurs les Bibliothéquaires, et de les supplier de me faire part de ce que leurs lectures, leurs recuëils, leurs Catalogues et cetera pourront leur fournir sur cette Matiere. C'est pour leur en faciliter les moyens que je me suis resolu, en attendant l'Ouvrage entier, de donner, comme un essay de la premiere Partie de ce vaste projet, en publiant un Catalogue des noms simplement des Auteurs qui sont parvenus jusques icy à ma connoissance, par lequel il leur sera bien aisé de voir ce qui me manque, et ce que je souhaitte et espere de leur honnêteté.

J'ay partagé ce Catalogue en trois Parties.

Dans la premiere on trouvera les Noms des Auteurs que j'ay vûs, lûs et examinez moy-même.

Dans la seconde, on trouvera les Noms de ceux que je n'ay pas encore eu le temps, ny l'occasion de lire et d'examiner, mais qui sont aisez à trouver, et que j'espere de lire avec le temps.

[-355-] Dans la troisiéme, enfin on trouvera les Noms de ceux que je n'ay point lûs, ny vûs, et que je ne connois que par les yeux, et sur la foy d'autruy. J'ay mis à la tête de chaque Partie quelques Avertissements que je prie les Sçavans de lire avec attention.

PREMIERE PARTIE.

CEtte premiere Partie comprend environ 230. Auteurs, dont plusieurs ont même donné plusieurs Ouvrages differents au Public, et que j'ay lûs la pluspart, et examinez moy-même; sur lesquels par consequent je ne demande pas beaucoup d'éclaircissements. Je les ay rangez icy Alphabetiquement, sous cinq Classes ou Titres, selon l'ordre des Langues, dans lesquels ces Auteurs ont écrit, et j'ay adjoûté, après beaucoup de ces noms, certaines lettres qui marqueront les lieux, où les Curieux pourront voir ces Auteurs, aussi bien que moy. Ainsi ceux qui auront une M majuscule, sont ceux que j'ay vûs dans la Bibliothéque Mazarine, ou des Quatre Nations à Paris: J'ay vû ceux qui auront les lettres Mm dans la Bibliothéque des Révérends Peres Minimes de la Place Royale de Paris: Ceux qui auront les lettres St. sont dans la Bibliothéque de la Ville de Stratsbourg, ou parmy les Livres de Musique qui sont à l'usage du College Lutherien de cette Ville: Ceux qui auront Sor. sont dans la Bibliothéque de Sorbonne: Les lettre S. V. marqueront celle de S. Victor lez Paris et cetera. Ceux enfin où il n'y aura aucune marque, sont ou dans mon Cabinet, ou dans celuy du Sieur Ballard, ou dans ceux de quelques Amis qui me font la grace de m'en accorder l'usage, lorsque j'en ay besoin.

[-356-] PREMIERE CLASSE.

AVTEVRS,

Qui ont écrit en Grec.

Alypius.

Aristides Quintilianus.

Aristoteles.

Aristoxenus.

Athenaeus.

Bacchius. Senior.

Sanctus Clemens. Alexandrinus

Cleonides. seu Euclides.

Euclides.

Gaudentius Philosoph.

Nicomachus. Gerasenus.

Oclides seu Aclides. seu Euclides.

Photius.

Plato.

Plutarchus.

Julius Pollux.

Michaël Psellus.

Quintilianus Aristides.

Joannes Stobaeus.

Suidas.

Je ne mets point icy quantité d'Auteurs dont j'ay les noms, dont on trouve des Fragments, souvent même fort considerables, dans Aristoxene, Athénée, Plutarque, Photius et cetera et dont Diogene, Laerce, Meursius et cetera ont fait mention, parce que leurs Ouvrages ne se trouvant plus en entier, j'ay crû les devoir mettre dans la troisiéme Partie.

J'aurois pû adjoûter plusieurs Poëtes Grecs qui ont écrit touchant la Musique, ou à sa loüange et cetera d'autant plus que les premiers Poëtes ont été sans contredit en même temps Musiciens; Mais ils n'en ont pas parlé assez ex Professo, pour être inserez dans un Catalogue, comme celuy-cy. Ce que je prie les Lecteurs de remarquer aussi pour la plûpart des Poëtes Latins, Italiens, Allemands et cetera dont nous ne ferons aussi presque point de mention dans les Classes suivantes.

[-357-] SECONDE CLASSE.

AUTEURS,

Qui ont écrit en Latin.

ANCIENS LATINS.

Apuleïus.

Aretinus. seu Guido.

Sanctus Augustinus.

Venerabilis Beda.

Boëthius seu Boëtius.

Horatius.

Lucretius.

Joannes Papa. XXII.

Isidorus.

Macrobius.

Petrus Mauritius Dictus Venerabilis.

Joannes de Muris.

Martianus Capella.

Cassiodorus. Magnus Aurelius.

Marcus Tullius Cicero.

Aulus Gellius.

Guido Aretinus.

Plinius.

Poëtae Latini.

Rabanus Maurus.

Radulphus de Rivo.

Virgilius.

Lucius Vitruvius.

Walafridus Strabo.

et cetera.

LATINS MODERNES,

Qui ont écrit depuis environ l'An 1450. ou l'Invention de l'Imprimerie.

Joannes Henricus Alstedius.

Joannes Bannius.

Dominus Julius Bartoloccius. M.

Fredericus Beurhusius. M.

Joannes Bona Cardinal.

Carolus Bovillus.

Coelius Rhodiginus.

Sethus Calvisius.

Henricus Cotherus.

Joannes Crusius. St.

Christophorus Demantius. St.

M. Gallus Dreslerus. St.

Joannes Magirus. St.

Margarita Philosophica.

Claudius Martinus.

Marcus Meibomius.

Marin Mersennns. Mm.

Joannes Meursius. Mm.

Joannes de Muris, seu de Muria.

M. Georgius Nicolasius. St.

Venceslaus de Nova Domo. M.

Andreas Ornitoparcus.

Guido Pancirolus. St.

Andreas Papius. Mm.

[-358-] Gregorius Faber. M.

Henricus Faber.

Jacobus Faber. Stapulensis. Mm.

Petrus Faber. Sanjorianus.

Orontius Fineus.

Hermannus Finckius. M.

Ludovicus Fogliani. Sorb. M.

Franchinus. Gaffurius, seu Gaforus. M.

Bartholomaeus Gesius.

Conradus Gesnerus.

Otto Gibelius.

Henricus Glareanus. seu Loritus.

Petrus Gregorius.

Mart. [Matthias?] Greiterus. St.

Henricus Grimmius. St.

Samuel Haffenreffer. M.

Sebaldus. Heyden.

Euchar. [?] Hoffmannus. St.

M. Hortensius.

Hadrianus Junius.

Joannes Kepplerus.

Athanasius Kircherus.

. . . Lampadius. M.

Joannes Lippius.

Conradus Licostenes. seu Theatrum vitae Humanae.

Nicolaus Listenius. M. St.

Henricus Loritus, seu Glareanus.

Ludovicus Lossius. M.

Ottomarus. Luscinius. M. St.

Franciscus Patricius.

Andreas Petit Coclico. M.

Antonius Possevinus. Societatis Jesu.

Michaël Praetorius.

Balthasar Praspergius. M.

Andreas Rasellius. St.

Joannes Ravisius Textor.

Gregorius Reisch. seu Margarita Philosophica.

Ludovicus Coelius Rodiginus.

Nicolaus Roggius. St.

Blasius. Rossettus. M. ou Biagio, ou Biasio Rosetti.

Franciscus de Salinas. Mm. et Sv.

Henricus Salmuth. St.

Cyriac. Snegassus St.

Theatrum Vitae humanae.

Joachinus Thuringius. St.

Georgius Valla Placentinus.

Polydorus Vergilius. seu Virgil.

Ludovicus Viadana.

Gerhardus Joannes Vossius.

Joannes Litavicus Vuonegger.

Thomas Walliser.

Joannes Wendelstein. M.

Nicolaus Wollicus. M.

Theodorus Zuingger. seu Theatrum Vitae humanae.

et cetera.

J'aurois pû adjoûter, et mettre à leur rang plusieurs Poëtes Latins, tant Anciens que Modernes, qui ont écrit de plusieurs choses qui regardent la Musique, et que j'ay lûs; Mais les raisons sus-alleguées à la fin de la premiere Classe, m'en ont empêché.

[-359-] TROISIÉME CLASSE.

AUTEURS,

Qui ont écrit en Italien.

Agostino. Agazzari. M.

Antonio Baldi. M.

Angelo Michele Bartolomi.

Aguino Bresciano. M. Mm.

Giovanni Maria. Artusi. Mm.

Angelo. Berardi.

Stefano Bernardi.

Bonaventura da Brescia. M.

Giovanni Maria Bononcini.

Giovanni Andrea Bontempi.

Ercole. Botrigari.

Marco. Fabritio Caroso. M.

Lodoico. Casali.

Pietro. Cinciarino.

Fabio. Colonna. M.

Bocco. Costa.

Cesare. Crivellati. Mm.

Luiggi. Dentice. St.

Jovanni Battista Doni. M. Mm.

Fior Angelico, Ove, Angelo Piccitone.

Vincenzo. Galilei. M. Mm.

Thomaso Garzoni.

Illuminato. Seu Aguino.

D. Pedro de Loyola Guevarra, en Espagna. M.

Vincenzo. Lusitano. M.

Aurelio Marinati.

Giulio Cesare. Marinelli.

Girolamo. Mei. M.

Pietro. Millioni.

Belardo. Nanino. Manuscript.

Luys de Narbaëz.

Cesare Negri Mm.

Lorenzo. Penna.

Alessandro Piccinini. M.

Angelo Piccitone, Ove, Fior Angelico.

Silverio. Picerli.

Agostino Pisa. M.

Pietro. Pontio. da Parma.

Giouanni Spataro. M. Ove. Spadario.

Gioseppe Zarlino.

et cetera.

[-360-] AUTEURS,

Qui ont écrit en François.

L'Academie Françoise dans son Dictionnaire des Arts.

Le Sieur l'Affilard.

Bernard l'Amy.

Thoinot. Arbeau.

Denis des Auges.

Le Sieur Benigne Bacilly.

Antoine Baif.

Pierre et Robert Ballard.

Le Sieur Basset.

Le Benedictin, ou le Révérend Pere Jumilhac.

Emery. Bernard.

P. Berthet.

Corneille de Montfort, dit de Blockland.

Loüis Bourgeois. M.

Jacques Boyvin.

Salomon de Caux.

Jacques Cossard.

Le Sieur de Cousu.

Le Sieur de la Croix.

Nicolas Derosiers.

Le Sieur Droüaux.

Saint Evremond.

Le Sieur Feüillet.

Mademoiselle le Fevre.

Nicolas Fleury.

Antoine Francisque.

Le Sieur Abbé de Furetiere.

Le Sieur le Gallois.

Maximilian Guilliaud.

Pierre Julien. St.

Le Révérend Pere Jumilhac. ou le Benedictin.

Le Sieur Lancelot.

Le Sieur Loulié.

Michel de Mannehou.

Claude Martin.

Le Sieur C. Masson.

Le Révérend Pere Menestrier.

Mercure Galand, ordinaire et extraordinaire.

Le Révérend Pere Marin Mersenne.

Angelo. Michel.

Le Sieur de Lavoye Mignot.

Loüis Moreri.

Le Sieur Nivers.

Réné Ouvrard.

Le Sieur Ozanam.

Le Révérend Pere Antoine Parran.

Claude Perrault, de l'Academie des Sciences.

Le Sieur Perrault de l'Academie Françoise.

Le Sieur Perrine.

Freilon Poncein.

Le Sieur Abbé Raguenet.

Jean Rousseau.

Adrien le Roy.

Estienne Saché.

Le Sieur de Saint Lambert.

Le Sieur de Sermes, ou le Révérend Pere Mersenne.

Le Révérend Pere Souhaitty.

Jean Titelouze.

Nicolas Vallet.

François le Vayer.

François de ou du Viviers.

Jean. Yssandon.

Le Sieur de la Vieuville dans ses reponses au Sieur Abbé Raguenet, Intitulées Comparaison de la Musique Françoise et Italienne.

[-361-] CINQUIÉME CLASSE.

AUTEURS,

Qui ont écrit en Allemand, en Anglois, ou dans d'autres langues etrangeres.

Rudolphus Ahlen.

Abraham. Bartolus. St.

Maternus Beringer. St.

Michaël Buliowski. St.

Carolus Buttler. Anglois. St.

Erhard. Buttner.

Johannes Crusius. St.

Johannes Douland. Anglois. St.

Henricus Faber.

Daniel Friderici.

Adam. Gumpelzhaimer, en Latin et en Allemand.

Joannes Andreas Herbst.

Joannes Christianus Lorber.

Conrad. Matthaei.

Hector Mithobius.

Thomas. Morley. Anglois. M.

Wolffgang Gasphar Printz.

Joannes Quirsfeld.

Thomas. Salmon. Anglois.

Cyriacus Schnéegass. St.

Daniel Speeren.

Henricus Trauttman. en Latin et en Allemand. St.

Melchior. Vulpius.

Wolffgang Erdman. Weier.

et cetera.

On ne trouve point icy de Traitez de Musique, en * Hollandois, [* On en a imprimé divers en Hollandois et entr'autres un nouvellement à Francker, qui Traitte de la Composition et de la Fabrique de diverses sortes d'Instrumens.] en Flamand, en Danois, en Suedois, en Polonois, en Hongrois, et cetera n'ayant pû découvrir jusques-icy, si jamais il y a eu de pareils Traitez, faits et imprimez en ces sortes de Langues, non plus que dans la Langue Hebraïque tant ancienne que moderne.

Je ne rapporte point non plus les Auteurs Arabes, Persans et cetera dont le Saint Herbelot parle dans sa Bibliotéque orientale; parce qu'étant encore manuscrits, et peu de personnes sçachant assez-bien ces sortes de Langues, pour en profiter: J'ay crû qu'il suffiroit de faire connoître aux Curieux l'Auteur qui en parle.

[-362-] SECONDE PARTIE.

CEtte seconde Partie contient les Noms d'environ cent Auteurs, que je n'ay pas eu le temps ny l'occasion de lire jusques-icy. Mais comme on les peut trouver aisément, et qu'il y en a peu que je ne connoisse; Je ne demande pas beaucoup d'éclaircissements sur leur sujet.

J'en aurois pû augmenter le nombre, pour ainsi dire à l'infiny. Car enfin, en parcourant les differentes classes des Livres qui composent ordinairement les Bibliotéques; quelle foulle prodigieuse d'Auteurs n'y trouverions nous pas, qui ont écrit, sinon ex professo, du moins necessairement de la Musique, et cela très-souvent d'une maniere si ample, si sçavante, si recherchée, qu'on pourroit, sans hesiter les mettre dans ce Catalogue; et à bien meilleur titre, qu'une infinité d'autres, qui n'ont pour la plûpart, que le seul avantage d'en avoir écrit ex Professo.

Et pour en donner quelques preuves en détail; (Sans parler icy des Bibliothecaires, ny de ces Compilateurs de plusieurs Traitez en un seul Corps, soit entiers, ou en abregé, dont on voit depuis quelques années la Republique des Lettres, pour ainsi dire inondée, et dont nous parlerons plus bas.)

1. Ne trouve-t'on pas dans les Dictionnaires, dans les Lexicons, les Glossaires, les Ethimologistes, les Grammairiens et cetera dequoy expliquer les termes particuliers de ce bel Art? et même souvent plus particulierement et plus amplement, que pour les autres Arts, parce qu'il a toûjours eu l'avantage d'être un Art scavant, que les plus beaux Esprits de tous les siecles ont illustré et celebré, et très-souvent même, pratiqué, professé et enseigné.

2. Par cette même raison, il n'y a point de Commentateurs, de Scholiastes, de Critiques, ny de Faiseurs, ou Compilateurs de Nottes sur les Anciens Auteurs, ny d'Ecrivains des Antiquitez, des Moeurs, des Usages et cetera des Hébreux, des Grecs, des Romains et cetera qui n'ayent été obligez de parler souvent et amplement, tant de la Musique en general, que de leur Musique en particulier.

3. Tous les Traducteurs non-seulement des Anciens Auteurs de la Musique, mais même des Anciens Poëtes, Critiques, Scholiastes, Philosophes, Mathematiciens et cetera devroient encore entrer [-363-] dans ce Catalogue; d'autant plus qu'ils accompagnent ordinairement leurs Traductions, de Notes et de Commentaires souvent plus considerables, que le fond des Auteurs sur lesquels ils écrivent.

4. Il y a une telle liaison entre la Poësie et la Musique; et la Poësie emprunte tant de secours de la Musique, qu'il n'y a presque point d'Auteurs qui traitent de l'Art Poëtique, qui ne soient obligez de parler de la Musique. Or combien d'Auteurs ne nous fourniroient pas ces quatre premieres Classes?

5. Il y a une infinité d'endroits dans l'Ecriture Sainte, et sur tout dans les Cantiques de Moyse, d'Anne et cetera et dans les Pseaumes de David, où il est parlé du Chant et des Instruments qui l'imitent, ou qui l'accompagnent. Donc tous les Interpretes ou les Commentateurs des Pseaumes et du reste de l'Ecriture sainte, pourroient passer pour des Auteurs de Musique; sur tout lorsqu'il s'agit de la Musique des Hebreux, des Grecs, des Peuples Orientaux et cetera.

6. C'est de-là que la plûpart des Peres de l'Eglise parlent si sçavamment de tout ce qui regarde la Musique, tant en general qu'en particulier, et qu'il y en a peu dont on ne puisse tirer de très-solides instructions, tant pour la Theorie, que pour la Pratique de cet Art. Sans parler de ce qu'ils disent souvent, touchant le bon ou le mauvais usage qu'on en peut faire, pour ou contre les moeurs des Musiciens et cetera.

7. Comme la Musique a toûjours fait une des principales parties de ce culte exterieur, que la Créature doit a son Créateur, et qu'on nomme Religion: Il est sur que tous ceux, qui ont traité des Sacrifices, et des autres Ceremonies Religieuses du Paganisme; 2. des Sacrifices, et des Ceremonies legales des Juifs; 3. Du Sacrifice, des Lithurgies, des Prieres, des Offices Divins et cetera de la nouvelle Loy, sont obligez de parler très-souvent des Hymnes, des Cantiques, des Pseaumes et cetera qu'on y chantoit; des Chants, et des Instruments Musicaux, qu'on y employoit; et consequemment de l'Art qui en étoit l'âme et la Regle. De-là viennent ces Traitez que plusieurs Grands Hommes ont fait exprès, de Musica Sacrificali, de Musica Triomphali; de divina Psalmodia et cetera.

8. Il n'y a point de Philosophe, et sur tout point de Physiciens qui ne soit obligé de parler des Sons, d'en examiner la production, la nature, les effets, la diversité et cetera et de donner des raisons bonnes ou mediocres du plaisir, ou du chagrin qu'ils ont le pouvoir de causer à l'oreille et cetera. Par consequent autant d'Auteurs très-propres à grossir un Catalogue comme celui-cy. [-364-] Sans parler icy d'une infinité d'Auteurs, qui ont traité de cette Harmonie merveilleuse, que les Cieux, suivant les Anciens Platoniciens, produisent continuellement par la regularité et la rapidité de leurs mouvements, et qu'on ne peut expliquer que par les proportions et les expressions de la Musique.

9. On en doit dire autant des Medecins, et sur tout des Anatomistes, que leur matiere engage necessairement à parler ex professo, des Organes de la Voix et de l'Oüye; à en décrire les parties, en faire connoître les usages et cetera.

10. La Musique est sans contredit une des principales parties des Mathematiques; Il y a donc peu de Mathematiciens, qui n'en ayent écrit très-amplement; sur tout, ceux qui ont traité de toutes les parties des Mathematiques, n'ont eû garde d'en obmettre une si belle et si agreable partie; La plupart même de ceux, qui ont traité en particulier de l'Arithmetique, n'ont pas manqué de parler très-sçavamment de cette espece de proportion, qui n'est appellée harmonique, que parce qu'elle est le fondement et la cause principale de l'Harmonie que produit la diversité des Sons, et du plaisir que l'Oreille en reçoit.

11. Les Encyclopedistes, c'est à dire, ceux qui ont traité de toutes les Sciences soit en general, soit en particulier; Comme aussi ceux qui ont traité de tous les Arts Liberaux, et mechaniques et cetera pourroient sans contredit entrer aussi dans ce Catalogue, et y tenir même un des premiers Rangs.

12. Enfin pour ce qui regarde en particulier l'Histoire de la Musique; quantité d'Historiens Anciens et Modernes, quantité de Chronologistes, tant generaux, que particuliers, et sur tout ceux qui ont écrit en particulier, de Inventionibus et Inventoribus Rerum, ne nous donnent-ils pas le moyen de découvrir au travers de la vaste étenduë des siécles l'origine et les premiers commencements de la Musique; l'Invention et les Inventeurs de toutes ses parties, et de ses Instruments; et les differents degrez de perfection où ce bel Art est parvenu dans la succession des siecles. D'ailleurs si l'on veut parvenir à la connoissance de tous ces illustres qui ont fait fleurir la Musique dans tous les tems, soit par leurs Traitez, soit par leurs Compositions, soit par leurs belles manieres de l'executer, quel secours ne peut-on pas tirer de ces prodigieux Recueils d'Histoires, publiez de nos jours sous les Titres de Lexicons, Dictionnaires, Bibliotheques et cetera Historiques, Philologiques, Critiques et cetera sans parler des Mythologies, et autres Livres de la Theologie payenne où les Anciens ont renfermé tant de Secrets des Sciences et des Arts sous le voile des Fables.

[-365-] Je ne pousse pas plus loin ce détail, parce qu'il suffit pour convaincre tout homme de bon sens, et qui aura un peu de connoissance des Livres, que j'aurois pû augmenter ce Catalogue, sans même trop d'affectation, de plusieurs milliers d'Auteurs. Du moins j'espere qu'il pourra servir à faire faire réflexion aux Sçavants, que souvent sans sortir de leur Cabinet, ils ont plus de Traitez touchant la Musique, qu'ils ne pensent, et que cette matiere n'est pas si sterile, ny si dénuée de la belle et solide érudition, que peut-être ils l'ont cru jusques icy.

On ne doit donc pas s'attendre de trouver dans cette seconde Partie tous ces Auteurs en détail, mais seulement environ une centaine des principaux, des plus connus, des plus estimez, et les plus aisez à trouver de chacune des dix ou douze Classes sus alleguées; ou bien de ceux que je crois avoir parlé le plus ex professo, et le plus amplement de la Musique; ou bien enfin de ceux que j'ay trouvé inserez au nombre des Auteurs de la Musique dans quelques Catalogues dont nous parlerons plus bas.

S. Agobardus.

H. Cornel. Agrippa.

Lambertus Alardus. M.

Albertus Magnus.

Alciatus.

Flac. Alcuinus.

Alex. ab Alexandro.

Amalarius ou Hamalar.

S. Ambrosius.

Antonius Florentin.

Baco. Cancellar. Angl.

S. Basilius.

Baptista. Mantuanus.

Petrus Berchorius.

S. Bernardus. Abbas.

Philipp. Beroaldus.

Emmanuel. Bryennius.

Jul. Cesar. Bulengerus.

Ismaël Bulialdus.

Philipp. Camerarius.

. . . Le Sieur du Cange.

Hieronim. Cardanus.

Bartolom. Chassanaeus. ou Cassanaeus.

. . . . Casaubonus.

Censorinus.

Claud. Franc. Millet de Challes. Soc. Jes.

Sanctus Joannes Chrisostomus.

David Chytraeus.

Chrystoph. Clavius.

Natalis Comes.

Petrus Crinitus.

Monsieur et Madame Dacier.

Dalecampius.

S. Jo. Damascenus.

Thomas Dempsterus.

Diodorus Siculus.

Diogenes Laërtius.

Dionysius Areopagita.

Dionysius Halicarnass.

Desider. Erasmus R ter.

Euthymius.

Marsil. Ficinus.

Robert. Flud. seu à Fluctibus

Galenus.

Petrus Gassendi.

Joannes Gerson.

Gogavinus.

L. Gregor. Giraldus.

[-366-] Sanctus Gregorius.

Hugo Grotius.

Symon Gryn, ou Gryne.

Petrus Herigonius.

S. Hieronimus.

S. Hilarius.

Joannes Jacobus Hoffman.

Lucas Holstenius.

Homerus.

Hugo à S. Victore.

Hypocrates. et plusieurs autres celebres Medecins.

Carolus Imbonatus.

Interpretes Varij, Sacrae Scripturae et praecipue Psalmorum.

Joannes Sarisburiensis.

Laurembergius. In Musomachia. M.

Joseph Laurentius.

Sanctus Leo.

Lucianus.

Simon Maiolus.

Bapt. Mantuanus.

Franc. Maurolicus.

Philipp. Melancton.

Navarrus.

Origenes.

Pausanias.

Lucas de Penna. Juriscons.

Albert. Pighius.

Angelus. Politianus.

Joannes Bapt. Porta.

Claud. Ptolemaeus.

Fab. Quintilianus.

Raphaël. Volateran.

Petrus Ravanellus.

Joannes Rosinus.

Rupertus Abbas.

Les deux Scaliger Pere et Fils.

Gaspar. Schottus.

Solinus.

Spelman.

Theon. ex vers. Buliald.

Andr. Tiraquellus.

Torrentinus. in Elucidar. Poët.

Tostatus.

Trithemius.

M. Varro.

Venantius.

Vincentius Bellovacens.

Joannes Lud. Vivez.

Walafridus Strabo.

Jacobus Wimphelingius.

Franc. Zabarella.

et cetera.

[-367-] TROISIÉME PARTIE.

CEtte Troisiéme Partie la plus nombreuse, la plus embarrassante, et cependant la plus considerable pour mon dessein, comprend au moins 600. noms d'Auteurs, qui ont écrit touchant la Musique, mais qui sont rares et difficiles, pour la plupart, à trouver, dont je ne sçay que les Noms souvent même bien imparfaitement; que je n'ay jamais lus, ny vus, et que je ne connois enfin que par les yeux, et sur le rapport d'autruy.

Or comme c'est principalement pour augmenter, ou corriger, ou perfectionner cette troisiéme Partie, que j'ay besoin du secours des Sçavants: Je croy que pour leur en faciliter les moyens, il est necessaire, avant que d'entrer dans le détail de tous ces Noms, de marquer icy par quelles voyes ils sont parvenus à ma connoissance, afin d'épargner du moins, à ceux qui me voudront faire ce plaisir, la peine et le chagrin de passer inutilement par des chemins dêja battus.

1. La premiere source d'où j'ay puisé la plus grande partie de ces Noms, ce sont les Catalogues imprimez des Libraires. J'ay vû presque tous ceux de Stratsbourg, de Basle, d'Anvers, d'Italie, de France; mais pas un d'Espagne, ny d'Angleterre, ny des Pays du Nord. A l'égard des Catalogues de Francfort. Les deux plus anciens que j'ay vûs, sont ceux des années 1578. et 1579. Je n'ay point vû ceux de l'an 1580. mais j'ay vû ceux de 1581. et tous les autres jusqu'à 1590. exclusive. Je n'ay rien vû des 12. années suivantes depuis 1590. jusqu'à 1602 exclusive. J'ay vû ceux de 1602. et les suivants jusques à 1612. exclusive. Je n'ay point vû 1612. ny les 27. années suivantes jusques à 1640. que j'ay vû, mais pas une des onze années suivantes. J'ay vû ceux des 47. années suivantes depuis 1652. jusques à 1696. que je n'ay point vû ny les années suivantes jusques à la presente année 1703. Si quelques Curieux, soit à Paris ou ailleurs, ont les années qui me manquent, ils me feront bien du plaisir, s'ils veulent bien me les communiquer, ou du moins m'envoyer des extraits de ce qu'ils y trouveront tant sur les Auteurs qui ont écrit de la Musique, que sur ceux qui ont donné de leurs Compositions au Public, desquels j'ay dessein aussi de donner bien-tôt un Catalogue de plus de 4. à 5. mille que j'ay deja ramassez.

[-368-] 2. La seconde source, ce sont les Journaux de Paris et de Hollande (sous lesquels je comprens les Nouvelles de la Republique des Lettres, la Bibliotheque universelle, l'Histoire des Ouvrages des Sçavants et cetera.) J'ay vû aussi les excellents Journaux de Leipsic, à la reserve des quatre ou cinq dernieres années. Je vois actuellement les memoires de Trevoux, mais je n'ay pû d'Italie et cetera.

Encore parvenir à voir aucun des Journaux d'Angleterre, ny.

3. La troisiéme source sont les Bibliothecaires, les Lexicons ou Dictionnaires historiques, critiques et cetera.

Voicy une Liste Alphabetique, tant de ceux que j'ay lus, que de ceux que je puis trouver aisément.

Baillet Jugement des Sçavants.

Barberina Bibliotheca.

Bayle Dictionnaire critique.

Guillaume Cave Historia Litteraria

Cluniacensis Bibliotheca.

Exotica Bibliotheca.

Gesneri. Biblioth. et Pand.

Hallevord. Bibliot. Cur.

Hispanica Bibliotheca en 5. ou 6. volumes.

Herbelot. Bibliot. orient.

Hoffmanni Lexicon.

Lipenius. Biblioth.

Moreri Dictionnaire historique.

Possevini. Bibliotheca selecta et Apparatus.

Rabbinica. Bibliotheca.

Georg. Schielen Bibliotheca enucleata.

Car. de Visch. Biblioth. Cisterciensis.

Theatrum vitae humanae.

Joignez à tout cela les Livres de la premiere et seconde Classe, cy-dessus.

Je sçay qu'il y a beaucoup d'autres Bibliothecaires tant generaux, que particuliers, mais il y en a de si rares, il y en a de si chers, il y en a de si longs, qu'un Particulier comme moy ne pouvant suffire à tout cela; c'est principalement pour ces sortes de Livres que je demande du secours, et de fidelles extraits.

4. La quatriéme source sont les Catalogues, ou pour mieux dire, les Listes alphabetiques des noms d'Auteurs, que j'ay vûës à la tête, ou à la fin de plusieurs Livres, tels que sont ceux d'Ornitoparcus, Jacques le Fevre, Glarean, Piccitone ou Fior-Angelico, Pisa, Finck, Casali, Garzoni, Berardi, Bononcini, Conrad Matthaei, Lorber, Morley et cetera. Mais il faut l'avoüer, la plupart de ces sources sont un peu bourbeuses, et je ne doute point que les fautes, qui y sont, ne m'en ayent fait faire beaucoup; c'est ce que je supplie les Sçavans de vouloir bien rectifier par leurs bons et charitables advis. Je ne les aurois pas [-369-] importunez de cette priere, si toutes ces Listes avoient été aussi correctes et aussi exactes que celle que l'Illustre Cardinal Bona a mise à la tête de son traité, De divina Psalmodia; mais tous les Ecrivains n'ont pas le fond, ny l'exactitude de ce Sçavant Cardinal.

5. La cinquiéme source, sont quelques Auteurs, qui ont écrit ex Professo, et en particulier l'Histoire de la Musique. J'en ay lû deux; la premiere est de Wolffang Gaspar Printz, qu'il avoit d'abord écritte en Latin, et qu'il a publiée en Allemand in quarto l'an 1690. La seconde est de Giovanni Andrea Angelini Bontempi, imprimée en Italien à Perouse in folio l'an 1695. Ce sont deux excellents Livres, que j'estime et conserve très-cherement. Berardi m'en a indiqué un troisiéme, intitulé Istoria Armonica di D. Pietro Aragona Fiorent. où j'aurois peut-être trouvé encore beaucoup de choses, mais je n'ay pû la découvrir jusques-icy, si quelque Curieux l'avoit, il me seroit plaisir de me la communiquer, aussi-bien que toutes les autres Histoires, qui peut-être ont été écrites sur ce sujet, et que je n'ay pas vûës.

6. La sixiéme source, ce sont quantité d'Auteurs, dont on peut voir les Noms dans la premiere Partie de ce Catalogue, dans lesquels j'ay trouvé une infinité d'autres Auteurs citez et nommez, et souvent même des Fragments ou Passages assez considerables pour me donner moyen de rectifier les fautes des Listes cy-dessus.

7. Une septiéme source, qui seroit à ce que je croy très-abondante, ce sont quantité d'Illustres Chronologistes, sur tout ceux, qui ayant été en même temps Excellents Musiciens, comme Sethus Calvisius, Petrus Opmeer, et quelques autres Allemands et cetera n'auront pas manqué de remarquer dans tous les temps, ceux qui auront excellé dans un Art qu'ils ont eux-même aimé et cultivé; mais j'avoüe que j'ay peu vû de ces sortes de Livres, et je ne prévois pas même être si tôt en commodité de les voir.

8. Une huitiéme source, qui ne seroit pas moins abondante, seroient ces Recuëils imprimez, de Vies, d'Epitaphes, et d'Eloges d'Hommes Illustres, qui ont été écrits et publiez en divers temps, Langues et Païs; tant ceux qui ont écrit en general et sans distinction de Païs, de Religion, ou de Profession; que ceux qui ont écrit en particulier la Vie des Hommes Illustres de chaque Royaume, de chaque Province, de chaque Ville, de chaque Profession, de chaque Ordre Religieux, de chaque Siecle et cetera. J'en ay lû quelques uns; mais comme j'étois pour lors appliqué à d'autres études qu'à celle de la Musique, j'avoüe que je n'en ay guére profité par rapport au present Ouvrage.

[-370-] Enfin si j'avois pû penetrer dans tous les Cabinets des Particuliers, et avoir communication de quantité de Memoires et d'Histoires particulieres et manuscrittes de Villes, d'Eglises Cathedrales, d'Abbayes, de Familles et cetera. Il est sûr que j'aurois pû en enrichir ce Catalogue. C'est à ceux qui sont en possession de ces sortes de monuments, d'avoir la bonté de me les communiquer, pour l'honneur même de leur Pays, de leurs Eglises de leurs Familles et cetera.

Voila à peu près les sources où j'ay puisé, et où j'aurois pû prendre les materiaux de cet Ouvrage, qui paroîtra peut-être peu considerable à bien des gens, qui ne manqueront pas même de dire que ce n'est que l'ouvrage d'un simple Copiste, qui a même copié jusques aux fautes de ses originaux et cetera. J'avoüe que tout cela peut être; mais pour ma justification, j'espere qu'on me voudra bien permettre d'entrer dans le détail des difficultez que j'ay trouvées à défricher un champ aussi peu et aussi mal cultivé que celui-cy, après quoy j'espere qu'on loüera du moins mes efforts, et qu'on conviendra qu'il a fallu beaucoup de travail, et de ce travail même qu'un Poëte nomme Labor improbus, pour en être venu jusques où j'en suis.

Premierement, la plupart de ces Noms sont si mal ortographiez dans les Listes où je les ay pris, qu'on n'y connoît presque rien. A la verité ce sont souvent de pures fautes d'impression, mais aussi il y a souvent lieu de douter si ce ne sont pas de veritables noms. Qui ne prendra pas par exemple le mot Beccieo, qu'on trouve dans Berardi, pour le nom d'un Auteur? Tout bizarre qu'il est, il y a de veritables noms qui le sont encore plus. 2. La plûpart de ces noms sont coupez, tronquez, et abregez souvent très-ridiculement, comme Hieronimus Pad. et cetera. 3. Il arrive aussi souvent, lorsqu'un Auteur a plusieurs noms de Baptême, ou plusieurs Prénoms; qu'on prend le second ou le dernier de ces Prénoms pour son Surnom. C'est ainsi, par exemple, que Boëce est souvent appellé Severinus, et que Lipemius nomme simplement Otho Sigefridus, un celebre Auteur, qu'il auroit dû nommer Otho Sigefridus Harsnich. 4. D'autres d'un seul nom en font deux, et forgent par ce moyen des Auteurs chimeriques qui n'ont jamais été. C'est ainsi que Possevin, tout habile qu'il étoit, a fait d'Ornitoparcus, Ornito et Parcus. 5. On confond très-souvent les lettres B et P; D et T; F et V consonne; et ce même V consonne, avec le B. le C avec le G; le G, avec le W et cetera passe encore pour la prononciation; Mais ce qui est de pis, c'est que la plûpart écrivant ces noms comme ils les prononcent, on ne sçauroit croire quelle [-371-] confusion cela produit dans l'arrangement alphabetique de ces Noms. Ainsi j'ay trouvé par exemple Vaceo, pour Bachio; Braspernius, pour Praspergius et cetera. Je ne parle point icy de la mauvaise configuration des caracteres, sur tout dans les manuscrits; Puisque je n'en ay point vû jusques-icy, et que je ne dois par consequent me plaindre que des imprimez. Je ne dis point non plus que beaucoup de ces Auteurs n'ont point d'autres Surnoms, que celuy de leur Ville, de leur Pays, de leurs dignitez, de leurs Professions et cetera qu'il y en a beaucoup dont les noms de Baptême, ou Prénoms ne sont point marquez; que souvent on prend le Titre d'un Livre, pour le nom de l'Auteur et cetera. Cela cause cependant bien de l'embarras et de la confusion. 6. Joignez à cela la mauvaise coutume, dont il y a si long-temps qu'on se plaint, de donner aux noms propres des Ecrivains qu'on cite, les terminaisons de la Langue dans laquelle on écrit. Les Auteurs, par Exemple qui écrivent en Latin, croiroient que ces Noms, et souvent aussi leurs propres Surnoms ne sonneroient pas bien, et ne paroîtroient pas avec assez de dignité, s'ils n'étoient habillez à la Romaine, et s'ils ne les terminoient en us ou en ius. Cependant quelle confusion cette affectation pedantesque ne peut-elle pas causer?

7. Passe encore pour cela; un habillement étranger ne déguise pas toûjours tellement un homme, qu'on ne le puisse reconnoître. Mais on n'en demeure pas là. La passion de parler toûjours Grec, ou Latin, ou Italien et cetera domine tellement chez quelques Auteur; que pour la satisfaire, ils ne font point de difficulté de transplanter entierement un nom de sa Langue naturelle dans une autre, et pour peu que ce nom ait de convenance avec quelque mot Grec ou Latin, ils seroient au desespoir de n'en pas profiter: Tout le monde sçait, par Exemple que Janus Nicius Erythreus, ou Vincentius Rubeus, a été ainsi formé de Giouanni Vincentio, ou Vittorio de Rossis; Et n'est-il pas ridicule, pour ne pas sortir de nôtre sujet, d'avoir traduit le nom d'un celebre Auteur Allemand nommé Jean André Herbst par celuy de Joannes Andreas Autumnus, parce que le mot Herbst signifie l'Automne en Allemand, comme on le trouve dans un des Catalogues de Francfort? 7. Je ne parle point icy des noms deguisez ou supposez, sous lesquels les Auteurs se masquent souvent exprès. Ils peuvent avoir de bonnes raisons pour en user ainsi; mais souvent il vaudroit beaucoup mieux ne point mettre du tout de nom, ou simplement trois * * * que d'en mettre de ridicules; ou bien si c'est par une pure affectation d'avoir un Nom sçavant, qui, comme dit un de nos Poëtes, [-372-] Aux Saumaises futurs donnera la torture: Il faut avoüer que si c'est une de ces foiblesses pardonnables à la fragilité humaine, c'est aussi une des plus pauvres especes de gloire, qu'un Auteur puisse acquerir. 8. Je ne parle point non plus d'une coutume qui a regné long-tems, et dont on a encore bien de la peine à se défaire, c'est de ranger les Auteurs alphabetiquement; non par les premieres lettres de leurs Surnoms, quoiqu'ils soient ordinairement très-connus, mais par les premieres lettres de leurs noms de Baptême, ou Prénons, qu'on ne sçait et qu'on ne connoît que très-rarement. Les Italiens sur tout et les Allemands sont fort sujets à cela, sans se mettre en peine de l'embarras que les Lecteurs peuvent avoir, quand il faut qu'ils cherchent dans leurs Listes le nom d'un Auteur, qui souvent est très éloigné de la place où il devroit être naturellement. Je ne crois pas qu'on puisse me reprocher le même défaut, du moins j'ay tâché de suivre, autant que tous les déguisements dont on vient de parler, me l'ont pû permettre, l'ordre alphabetique des veritables surnoms des Auteurs.

Peut-on ne pas convenir après cela qu'il m'a été presqu'impossible, non seulement de marquer au juste le Nom, le Pays, la Langue originale et cetera des Auteurs; mais aussi d'éviter plusieurs autres fautes, qu'on ne manquera pas de trouver dans le Catalogue suivant? Dans les Catalogues Latins, les Italiens, les François, les Grecs, les Hebreux et cetera tous paroissent Latins, et avoir même écrit sans distinction en Latin. Dans les Catalogues Italiens, tous les Auteurs étant habillez à l'Italienne, paroissent avoir écrit en Italien: Quel moyen de débroüiller moy-seul un chaos aussi confus? On trouvera cependant beaucoup de ces défauts rectifiez par avance dans cet essay; On en trouvera encore plus, lorsque ce Catalogue paroîtra dans son entier; mais j'avoüe qu'il y en a beaucoup où je ne puis rien connoître sans secours.

Je m'attends bien qu'on ne manquera pas de me faire icy plusieurs reproches ausquels il me semble qu'il est encore necessaire de satisfaire, avant que d'en venir au détail des noms de tous ces Auteurs.

Le premier est, que selon le plan general des trois parties du Dictionnaire historique, auquel j'ay déja insinué cy-dessus que je travaille; Je dois mettre dans la premiere les Theoriciens, c'est à dire ceux qui ont écrit ou donné des Traitez touchant la Musique: On doit voir dans la seconde les Praticiens, je veux dire ceux, qui sans avoir écrit touchant leur Art, se sont contentez de ce qu'on apelle maintenant la Composition, et ont [-373-] enrichy le Public des productions de leur genie: On doit voir enfin dans la troisiéme les noms de ceux, qui sans avoir rien écrit ny composé, qui ait du moins paru, se sont contentez d'exceller dans l'amour, dans la perfection, ou dans l'execution de la Musique soit Vocale, soit instrumentale. Or me dira t'on entre les noms de ce Catalogue (lequel, étant un essay de la premiere Partie de ce Dictionnaire, ne devroit contenir que les Noms des Theoriens) Il y en a beaucoup de ceux, qui n'ont été que de purs Praticiens, et peut-être même de ceux qu'on ne devroit voir que dans la troisiéme Partie et cetera.

Je conviens que tout cela peut-être, j'en soupçonne même plusieurs qui ne devroient pas être icy, et l'on me fera plaisir de me faire remarquer les bévûës que je puis avoir faites là-dessus. Mais on ne s'en doit prendre justement qu'aux Listes ou Catalogues qui me les ont fournis, et dans lesquels j'ay trouvé les Praticiens tellement confondus avec les Theoriciens; qu'il ne m'a pas été possible de les distinguer. D'ailleurs je sçay constamment que plusieurs Praticiens ou Compositeurs ont aussi été d'excellents Theoriciens, que plusieurs outre cela ont excellé dans l'execution; Tels sont par Exemple Bontempi, Bononcini, Berardi, Lorenzo Penna et cetera. C'est ce qui m'a donné lieu de conjecturer que ceux, que je soupçonne n'être que de purs Praticiens, ont peut-être écrit et donné au Public des Traitez de Theorie, que je ne connois pas, et que ceux, qui les ont mis dans leurs Catalogues, connoissoient. J'ay donc mieux aimé, en attendant un plus grand éclaircissement, hazarder de mettre icy leurs noms, que de leur faire l'injustice de les omettre dans la partie la plus honorable, sans contredit, de nôtre Dictionnaire.

C'est peut-être, me dira-t'on encore, pour grossir, pour amplifier, pour enfler votre Catalogue, que vous en usez ainsi. Je sçay que c'est un reproche qu'on fait assez communément, et souvent avec justice aux Faiseurs de Catalogues. Soit par une vaine ostentation d'étude, de lecture, ou de travail; soit pour attirer plus de loüanges à leur Art, ou à leur party; soit pour relever le merite de leur Catalogue par le grand nombre, le poids, et la reputation des Grands Auteurs dont on y trouve les noms: Ils y font entrer sans distinction tout ce qui a la reputation de bon et d'excellent. Qu'un Auteur grave et fameux ayt dit un mot en passant, ou par occasion, sur la matiere principale de leur Catalogue, c'en est assez pour y faire entrer son nom et cetera. Je conviens aussi de l'injustice, et de la mauvaise foy de ce procedé; puisqu'enfin c'est imposer au Public, et le [-374-] tromper de gayeté de coeur. Je ne voudrois pas même garantir, que la plupart des Catalogistes dont je me suis servy, ne soient tombez dans ce défaut. Mais comme je n'avance rien icy que sur leur parole, je ne croy pas qu'on me puisse faire le même reproche sans injustice. J'ay marqué ci dessus la plupart de mes Garants, c'est à eux qu'il s'en faut prendre.

Du moins, adjoûtera-t'on peut-être, il ne falloit pas charger ce Catalogue des Noms de quantitité d'Auteurs Grecs, dont il ne reste que de simples Fragments touchant la Musique, souvent assez courts, assez imparfaits, et presque toûjours par consequent inutiles. Je réponds à cela. 1. Que c'est pour faire voir qu'il y a eu de tout temps quantité de Grands Hommes, qui ont écrit sur cette matiere. 2. Que je n'y ay mis, pour l'ordinaire, que ceux, qui selon les Auteurs les plus celèbres, ont fait des Traitez ex Professo de la Musique, ou des choses appartenant à la Musique. 3. Que c'est pour conserver jusques à la memoire de ces precieux restes de l'antiquité. 4. D'autant plus qu'un mot de ces Fragments nous explique souvent plus de choses, que ne feroient des Traitez entiers plus modernes; et que cela pourra exciter les Sçavants à rechercher des Fragments plus considerables, et peut-être à trouver les Ouvrages entiers, qu'ils ne s'aviseroient peut-être jamais de rechercher, si on ne leur indiquoit du moins les noms des Auteurs de ces Fragments, ignoti enim nulla cupido.

Passe, me dira-t'on encore, pour les Auteurs dont il nous reste quelques Fragments. (Car enfin c'est un grand préjugé pour le merite de leurs ouvrages, que leurs noms et ces precieuses reliques ayent pû penetrer la vaste étenduë de tant de siecles, et de siecles même barbares, pour parvenir jusques à nous.) Mais pourquoy y mettre ceux dont il ne reste rîen du tout que le nom? Pourquoy renouveller la douleur qu'on a d'avoir perdu ces excellents Ouvrages que les Historiens nous rapportent qu'ils avoient faits? Pourquoy enfin y mettre jusques à ceux, que Meursius, un des plus habiles Critiques du siecle passé, met au nombre de ceux qui ne paroissent point, qui non apparent? et cetera. Je réponds à cela 1. Que je ne prétends pas borner ce Catalogue aux seuls Auteurs dont on sçait que les manuscrits subsistent, ou qui ont êté imprimez, ou dont on peut avoir aisément les ouvrages. C'est un Catalogue en general de ceux, qui dans tous les siecles ont écrit touchant la Musique; Ainsi il me suffit d'être sur moralement, soit par le rapport des Historiens, ou autrement, qu'un tel a écrit de la Musique, pour me croire obligé de le placer icy. 2. Je veux que plusieurs des Anciens Grecs, et [-375-] qu'entre les Latins Albin, Apulée, Aurelian de Rheims, Bernon, Conrad. d'Hirsauge, Helperic de Saint Gal, Herman le Racourcy, Hubauld, Notker, Osbert, Theoger et cetera n'ayent pas été connus de Meursius, ou qu'ils ne parussent pas de son temps: D'autres les ont connus et lûs avant et depuis luy. Glarean témoigne en avoir lû beaucoup dans les Bibliotheques des Abbayes de la Forêt noire (Hercyniae Sylvae.) Ornitoparcus, Jacques le Fevre, Herman Finck et cetera les citent avec éloge, et beaucoup d'autres dont Glarean, ny Meursius ne parlent pas, dont ils rapportent même des Fragments considerables. 3. Si ces Auteurs ne paroissoient pas du temps de Meursius, ny à present; ils pourront paroître dans la suite. Qui sçait même si cet Ouvrage n'engagera point ceux qui en ont les manuscrits, peut-être sans le sçavoir, à les faire chercher et les publier? Ce seroit du moins un present considerable qu'ils feroient au Public, pour la connoissance de la Musique du moyen âge. Car depuis Boëce et Cassiodore jusques à Jean des Murs, c'est à dire environ l'an 1330 ou 1333. nous n'avons presque rien de considerable touchant la Musique, que le Micrologue de Guy Aretin, encore n'en a-t'on rien d'imprimé, que quelques Fragments, qu'un sçavant Benedictin nous a donnez il y a quelques années à la fin d'un Traité du Plain Chant; le reste est encore caché en manuscrit dans les Bibliotheques. Le venerable, Bede, Rabanus Maurus, Jean de Salisbery et cetera ont aussi parlé de la Musique, mais c'est d'une maniere si generale et si vague, qu'on n'en peut pas tirer de grandes instructions, ny d'éclaircissements considerables sur la nature et la maniere de la Musique de leur temps.

Cecy me fait ressouvenir d'un reproche qu'on peut encore me faire avec quelque apparence de justice; sçavoir, qu'entre tous les Auteurs, dont je rapporte icy les noms; on en trouve beaucoup, qui n'ont point ecrit ex professo, de la Musique, et qui en ont dit si peu de chose (et cela seulement par occasion, et souvent dans des endroits ou dans des Traitez, où l'on ne s'imagineroit jamais y rien trouver d'approchant) que cela ne vaut pas la peine, ny de les chercher, ny même de les ouvrir. J'avoüe que cela peut être vray pour les Auteurs de la seconde ou troisiéme Partie de ce Catalogue, que je ne connois que sur le rapport d'autruy, ou que je n'ay pas encore lûs; mais pour ceux de la premiere Partie, je puis bien assurer qu'il n'y en a point (sur tout parmy les Grecs, et les Anciens Latins) dont on ne puisse tirer du moins quantité d'éclaircissements sur plusieurs points de l'Ancienne Musique, qu'on auroit bien de la peine à débroüiller sans leur secours.

[-376-] Il est encore vray que parmy ceux, tant des Anciens que des Modernes, et encore plus parmy ceux qui nous restent du moyen âge, qui ont traité de la Musique même ex Professo, il y en a beaucoup qui en ont traité tellement en abregé; d'autres d'une maniere si peu methodique, si embroüillée, si obscure; d'autres enfin qui sont sujets à des écarts qui leur font perdre si souvent de vûë leur titre et leur matiere; qu'ils semblent ne meriter pas d'entrer dans un Catalogue comme celui-cy. Tout cela n'est que trop vray: Mais après tout, ce sont des Ecrivains, et des Ecrivains ex Professo, dont les ouvrages subsistent, et que je n'ay pû obmettre sans m'écarter de mon dessein general. Quand dans la suite j'en auray dit ou rapporté ce que les plus judicieux Critiques en pensent, les lira qui voudra, cela ne me regarde plus. Peut-être ne laisseront-ils pas de plaire à plusieurs Lecteurs, malgré tous leurs deffauts.

Mais le plus juste et le plus veritable reproche qu'on me puisse faire, quoique j'aye fait tout mon possible pour l'éviter, c'est qu'il s'en faut bien que tous les Auteurs, qui ont écrit touchant la Musique, se rencontrent icy; Et que j'en ay obmis une grande quantité, plus considerable même, que ceux qu'on y trouve; C'est pourquoy on y voit peu d'Espagnols, presque point d'Anglois, pas un Hebreu, pas un Arabe, ny des autres qui ont écrit dans les Langues Orientales, point de Flamands, point de Hollandois, de Danois, Polonois et cetera. Tout cela n'est que trop vray; mais. 1. J'ay déja répondu à la fin de la premiere Partie à ce qui regarde les Auteurs en Langues orientales et étrangeres, et il ne tiendra qu'à ceux de leur Pays qui les connoissent, de les trouver dans l'Ouvrage entier, pourvû qu'ils ayent la bonté, (et je l'espere pour l'honneur même de leur Pays) de m'envoyer de bons memoires et circonstances de la maniere que nous le marquerons après le Catalogue des Auteurs de cette troisiéme Partie. 2. Je réponds à l'égard des Auteurs Latins, Italiens, Allemands, François et cetera que j'ay obmis, que ç'a été purement faute de les connoître, et que c'est-là principalement ce qui m'a fait prendre la resolution de donner d'abord cet essay de Catalogue au Public, et ce qui m'a fait reitérer tant de fois dans ces avertissements la très-humble priere que je fais encore icy aux Sçavants, de me secourir de leurs lumieres et de leurs découvertes sur cette matiere. Car quoique j'aye ramassé icy les Noms de plus de 900. Auteurs; Je ne sens que trop que le Recuëil n'est pas encore, même pour le nombre, dans la perfection qu'il devroit être, et qu'il n'y peut être sans ce secours. Quand on ne m'envoyeroit donc seulement [-377-] que les Noms des Auteurs que j'ay obmis; on me sera toûjours plaisir, pourvû que du moins on m'indique en même temps les endroits, ou les Livres dans lesquels on les aura appris; pour me donner moyen par-là de pousser plus loin mes recherches, sur tout le reste qui peut regarder ces Auteurs. Venons maintenant au détail des Auteurs, dont je connois déja les Noms, par lequel il sera bien aisé de voir ceux dont les Noms me sont inconnus.

A

Abbas Sublacensis.

Acro.

Adamus Dorensis.

Adelme, ou Adelhelme.

Adrastus.

Aelianus.

Agenor.

Martinus Agricola.

Rodolphus Agricola.

Lampertus Alardus. *

Albericus. Monachus Cassinensis.

Francisc. Albertinus.

F. Alberto. Venetiano.

Albinus.

Alcaeus. Poëta.

Alcidamas. Ex Suida.

Alcides.

Alexander. ex Plutarcho.

Alexander. Poly-histor.

Alexandrides.

Alfredus. ou Alphred.

Joannes Petrus Aloysius. Palestrina.

Amantius. ex Alardo.

Amerias. Macedo.

Ammonius. Philosophus.

Anatolius.

Anaxilas. ex Athenaeo.

. . . . Andrea.

Felice Anerio.

Joannes Angelus.

Camillo. Angleria.

Bartholomaeus Anglicus.

Anselmo da Parma.

Antiphanes. ex Athenaeo.

Antistenes. ex Meursio.

Alexander Aphrodisaeus.

Apollodorus. ex Athenaeo.

Apollonius. ex Athenaeo.

Petrus Apponensis.

Dominus Andrea Matthaeus Aqua-viva. Duca d'Atri.

Aquinus.

Dominus Pietro. Aragona. Fiorentino.

Joannes Arcerius.

Archestratus ex Gesnero.

Architas.

Ardalus. ex Plutarcho.

Aristarchus. Grammaticus. ex Athenaeo.

Aristeas ex eodem.

Aristocles. ex Athenaeo.

Aristophanes. ex Athenaeo.

Arnaldus.

Joannes Baptista Arrigus, ou Henricus.

Pietro Aron.

Artemidorus. ex Athenaeo.

Artemon. Cassandraeus. Ibidem.

F. Damianus de Artusel.

Athelardus.

Il. P. Avello, ou Avelia.

Johannes Avianus.

Aurelianus. Aurelianensis.

Aurelianus. Rhemensis.

Martin ab Azpilcueta, ou Navarrus.

Johan Andreas Autumnus, ou Herbst.

[-378-] B.

Adriano Banchieri.

Manfred. Barbarinus.

Daniel. Barbaro.

Arius, ou, Arias Barbosa.

Henricus Baryphonius.

Abraham Bartolus. St.

Gaspar. Bartolinus. de Tibiis Veterum. *

Henry. Baten.

Beccieo . . . . ex Ang. Berardi. Je croy que c'est Boezzio.

Prodroscimo de Beldemando.

M. Anton. Benedictus.

Alemano. Benegli.

Joannes Philippus Bendeler.

Giovani. Bermudo.

Il. Bernardo.

Berno Abbas.

Marius Bettinus.

Jodocus. Beysselius.

Benedetto. Bicorio.

F. V. Bild.

Bion. ou Bionius.

Bisgargni. C'est plûtôt Viscargui.

Lelius Bisciola.

Joseph. Blancanus.

Blasius. ex Possevino.

Francisc. Bochi.

Bernardin. Bogentantz.

Nicolo Bolicio. C'est Wollichus. cy-dessous.

Valerio Bona.

Bonaventura. ex Possevino. C'est apparemment Bonaventura da Brescia. M.

Petrus. Bongus.

Joannes Bou Dynius.

Battista. Bovicelli.

Thomas Bradwardinus.

Sebastian. Brant.

Simon Bredon.

Antonio Brunelli.

Vincent. Brunusi

. . . . . Brusonius.

. . . . . Buchoi.

Henricus Buntingius.

Nicolao Burtio.

. . . . . Busnoë.

Philippus Bustus. Mediolan

Joannes Buteo.

Carolus Butlerus.

Erhard. Buttner.

C.

Guilio. Caccini.

. . . . . Calderius.

Callimachus.

. . . . . Campanus.

Pietro Canuncio.

Joannes Caramuel à Lobkovvits

Jacomo Carissimi.

Carystius.

Joannes. Carmelitanus. Anglic.

. . . . . Caronte.

René des Cartes.

Joannes Cartusiensis, ou Giouanni Cartuxiense.

Jean Case ou Casaeus.

Julius Casserius.

Michaël Castellanus.

Alphons. de Castillo. ou de Castilla.

Ludovico Cenci.

Censorinus. *

Dom Pedro Cerone.

Scipione Cerretti.

Chamaeleon Heracleotes. ex Athenaeo.

Chamaeleon Ponticus. Ibidem.

Symphorian Champerius.

Giovanni Battista Chiodino.

Jodocus Chlichtovaeus.

Ambrosius Choraulas.

Nathanaël Chytraeus.

Anton. Cifra.

Petrus Ciruellus.

[-379-] Clearchus.

Cleomedes.

Georgius Coberus.

Joannes Coclaeus.

Rabbi Colonymus.

. . . . Conantius.

Conciliator, ou Petrus Apponensis.

Conradus Hirsaugiensis.

Conradus de Zabernia.

Constantinus Porphyrogeneta.

Ludovicus Contarenus.

Ambrosius Coranus.

Cosmas. Hierosolimit.

Angelo Costera.

Nicolaus Craën, ou Craër.

Andreas Crappius.

Crates. ex Athenaeo.

P. Ludovicus Cressolius.

Creteus.

Georgius Crisanius.

Joannes Crugerius, ou Johannes Crüger.

Cyrillus Commendator Sancti Spiritus Romae. ex Possevin.

D.

Damon. Atheniens. ex Athenaeo.

Egnatio Danti.

Conradus Dasypodius.

Augustinus Dathus.

Volupius Decorus.

Domenico Delfino.

Demetrius Byzantinus ex Athenaeo.

Democritus Abderit. ex Jacobo Fabro.

Dicaearchus. ex Athenaeo et Meursio.

Didymus.

Conradus Dieterich.

Sixtus Dieterich.

Diocles. ex Meursio.

Diogenes Tragicus. ex Athenaeo.

Diomedes.

Marco Dioniggi.

Dionysius Halicarnassaeus, Philosophus. ex Suida.

Girolamo. Diruta.

. . . . Doletus.

Donatus.

. . . . Douth.

Philippus Dulichius.

Dominicus Marcus Duran.

Duris. ex Athenaeo.

E.

Joannes Eccardus.

Echion.

Enchiriades.

Ephippus. ex Athenaeo.

Epicharmus. ex Athenaeo.

Epigenes, ou Epigonus. ex Meursio.

Erastocles. ou Aristocles. ex Meursio.

Laurent. Erhardi.

Eratosthenes. ex Kirchero.

. . . . Van Espen.

Espinosa.

Joannes de Esquivel.

Eubulus. ex Athenaeo.

Jacobus Eveillon.

Euphorion. ex Athenaeo.

Euphorus. ex eodem.

Euphranor. ex Athenaeo.

Eupolis Comicus.

Euripides. ex Athenaeo.

Eusebius.

Eustathius.

Euthochius. ex Meibomio.

F.

Andrea Fabio.

Nicolaus Fabri, ou Faber.

Pietro. Fabrici.

Joannes Fabrinus.

. . . . Du Fai, ou Fay.

Richard. Fastolphe.

[-380-] Le Sieur du Faur de Saint Jory. c'est Petrus Faber.

Ferdinand. de Cordoüe.

Joannes Ferrerius.

Jacques le Fevre. c'est en Latin Jacobus Faber.

Silvestr. Fontego.

Pierre Forcadei.

Nicolaus Forest du Chesne. *

Leon Fouchs, ou Fuchs.

Francione.

Erasmus Francisci.

Ludovicus Sancti Francisci Lusitanus.

Franconius de Colonia.

Francus.

Tomaso Freggi. c'est en Latin, Thomas Freigius.

Joannes Thomas Freigius. Je croy que c'est.

Gioüanni Tomaso. Frigio.

Alexander Frigiodacus.

Joannes Frisius.

Joannes Froschius.

. . . . Furerus.

G.

Henricus Gallus.

Gagvinus. ou plûtôt. Gogavinus.

Joannes Galliculus.

Bernardus Garzia.

Theodor. Gaza.

Gelazius.

Jean le Gendre.

Pier. Girolamo. Gentili.

Franciscus Georgius Venet.

Hans ou Johan. Gerle.

Johannes Ghiselinus.

Bartholomaeus de Glanvilla.

Glaphyrus.

Glaucus. ex Plutarcho.

Damian. de Goëz.

Thomas Gomez.

Goscaldus.

Joannes Gosselin.

Hieronimus Gradenthler.

Gregoras.

Gregoire de Brintlington.

Gregorio Ravennate.

Joannes Greisling.

Joannes Gretschmar.

Hermann. Grube.

Gualtherus de Evesthan.

Rodolphus Gualtherus.

Il Cavaliere Guarino.

Stephanus Guazzus. ou Guazzo.

Carolus Guesvaldus, ou Guesvaldo. C'est le Prince de Venouse.

Joannes Guidettus.

Guido. Abbas Sancti Leufredi.

Joannes Guidonius.

Guillermo.

Guillelmus. Monachus Sancti Emeranni, ou Guillelmus Hirsaugiensis.

. . . . Guyon.

Gymnasma de Exercitiis Academi.

H.

Hadrianus Cardinalis.

Hamalarius, ou Amalarius Fortunatus.

Hieronimus Hangest.

Philippus Hardorffer.

Otto Sigfrid. Harnisch.

Robertus de Haulo.

Hilpericus Monachus Sancti Galli.

Hephestio.

Heraclides. ex Athenaeo.

Heraclides Ponticus.

Matthaeus Herbeni.

Hermannus Contractus.

Hermippus. ex Athenaeo.

Hermolaus Bysantin.

Homerus Herpol.

Matthaeus Hertel.

Hieronimus. ex Athenaeo.

Christophorus Hitzenaverus.

[-381-] Erasmus Horicius.

Hubaldus, ou Hugbaldus Monachus Elnonensis.

Hypolitus Hubmeïerus.

Cypriano de la Huerga ou Huergensis.

Hugolinus Urbevetanus.

Humbertus.

Hydimelos, ou Hydimela.

Gualtherus Hylton.

I.

Iades.

Iamblichus.

Iapys.

Iason. ex Atheneo.

Ibinus. ex P. Parran.

Joachimus. Abbas.

Joannes. Archidiaconus Romae.

Iodocus à Prato, ou Iosquinus de Pratis.

Ion Chius. ex Athenaeo.

Iopas.

Jordanus Nemorarius.

Isacius.

Juba Rex Maurit. ex Athenaeo.

K.

Michaël Keinspeck.

Matthias Kelz. ou Matthaeus Keltzius.

Robert Kilvarbius.

J. H. Krul. Pastoret.

L.

Jacobus Laetius.

Giovanni del Lago. en Latin, Joannes de Lacu.

. . . . Lancilottus.

Christophorus Landinus.

Giovanni Maria Lanfranchi, ou Lanfranco.

Erasmus Lapicida.

Lasus Herminaeus. ex Meursio. C'est le premier qu'on prétend avoir écrit touchant la Musique.

Latino. Latini.

Laurentius. Cremonensis.

Sigismund. Lauxmin.

Gaspard. Lax.

Bernard. Leginitius.

Leonic. ou Leonicenus.

Pietro Franc. Lervera.

Claudio Levol.

Antimo Liberati.

Guillelmus Damas. Lindanus.

Henricus Lindenbrogius.

. . . . Linocerius.

. . . . Lipomanus.

Dionis. Longinus.

Andreas Lucelburgius, ou Lucelburger.

Antonio Lullo.

Lucas Lusius.

M.

Hieronimus Magius.

Giovanni Battista Magoni.

Pierre Maillard, ou Magliard.

. . . . Majoragius.

Thomas Mancinus.

Joannes Manlius.

Manuel C'est comme je croy, Bryennius.

Marchetto. da Padoa.

Dominicus Marcus.

AEgidius de Marino.

Il Cavaliere Marino.

Marius Victorinus.

Gonzalo Martinez.

Joannes ou Juan Martinez.

Michele Martino, ou Michaël Martinus.

Guillelmo de Mascardio.

Matron Parodus. ex Athenaeo.

Le Sieur Maugars. M.

Maximus Tyrius.

Jacobus Mazonius.

. . . . Meibomius.

Le Sieur de la Mesnardiere.

[-382-] Menecharmus. ex Athenaeo.

Menechmus. ex Athenaeo.

Hieronimus Mercurialis.

Mercurius Trismegisius.

Merlinus. Poeta Mantuan.

Claudio Merulo.

Mesomedes.

Adrian. Metius.

Metrodorus Chius. ex Athenaeo.

Gregor. Meyer.

Micrologus. C'est le Titre d'un Ouvrage de Guy Aretin, d'Ornitoparcus et cetera.

Ludovic. Milan.

Mintanor. ex Meursio.

Antonius Mizaldus.

Bartholomaeus de Molina.

Christophorus Mondor.

Francisc. Montanez.

. . . . Montoya.

Hieronimus Moranus.

. . . . Morellus.

Theodorus Moretus. Societatis Jesu.

Rabbi Moses.

David Mostard.

Hermannus Mottmanus.

Alphons. Mudarra.

Matthias. Mynecomius.

N.

Giovani. Nasco.

Neander.

Peanthez Cysicanus. ex Athenaeo.

Bonifac. Negel.

Jordanus Nemorarius.

L'Abbé Nicaise de Dijon.

Nicephorus.

Nicetius.

Nicocares. ex Athenaeo.

Nicomedes. ex Athenaeo.

Nicostratus. ex Meursio.

Notgerus, ou Notkerus.

Johannes Nucius.

Nymphis. ex Athenaeo.

O.

Occlides. c'est Euclides

Oddo. Abbas.

Oenopas.

Joannes Franchus Offusius.

Dominus Johannes Olearius.

Joannes Olus. Helvetus.

Petrus Opmeer.

Osbertus. Dorobernensis.

Otthmarus Argentinas. c'est Luscinius.

Otho.

Otho. Anglicus.

Fr. Giovanni Othosio.

P.

Hieronimus Pad. ou plûtôt Paduanus.

Joannes Paduanius.

Joannes Palestrina. voyez Aloysius.

Guido Pancirolus.

Panaetius.

Pappus Alexandrinus.

Parea. Anglicus.

Pareïa. Je croy que c'est le même que le precedent.

Nicolaus Parma.

. . . . Parmensis.

Paulus Diaconus.

Pausanias.

Lorenzo. Pazzio.

Angelo Pelati, ou Pelatis.

Carlo Pellegrini.

Jacques Pelletier.

Joannes de Pena.

Lucas de Penna.

Guillelmus Peraldus.

Annales Petri.

Adrian. Petrus.

Gioüanni Pezelius.

Guillelmus Philander.

Philochorus. ex Athenaeo.

Philolaüs Pythagoricus.

[-383-] Philomelos.

Phillis. ex Meursio.

Sebastianus Pichsellius.

Georgius Pictorius.

Thomas de Pinedo Lusitanus. *

Didacus Pisador.

. . . . Placentinus.

Maximus Planudes.

Jean Plarfort, ou Planfort, ou Playfort.

Guillelmus de Podiis, ou de Podio.

Michael Pomposius. Monachus.

Porfirio Piacentino.

Porphyrius.

Possidonius.

Guillelmus Postellus.

Pietro Potentino.

Christophorus Praetorius.

Pratinas. ex Athenaeo.

Proclus.

Prodroscimo, ou Prosdocimo Beldemando.

Protagorides. ex Athenaeo.

Claudius Ptolomaeus.

Didacus de Puerto.

Ericius Puteanus.

Pyladas.

Pythagoras.

Q.

Paulus Quagliatus.

Jacobus Quehl.

Simon à Quercu.

R.

Sebastianus Rallius.

Bartholomaeus Ramus.

Sebastianus Ravalle.

Georgius Rhaw.

Razzon.

Recaneto. C'est le Titre du Traité de Vaneo.

Christoforo de Regina, ou Christoforus Reina.

Andreas Reinhard.

Michael Reinspeck. ou Keinspeck.

Joannes Reuffius.

. . . . Ricciolus.

Johan. Richafort.

Richard. de AEdvert.

Richer. C'est le surnom de Coelius Rhodiginus.

Christophorus Rid.

Gualtherus Riffus.

Angelus Roccha.

Rocco Rodio.

Girolamo Roselli.

Vincent. Rossettus.

Giovanni Battista. Rossi.

Lemme Rossi.

Michael Rubellus.

. . . . Rubineto.

Girardus Rufus.

Baldasar Ruiz.

Dominus Jacobus Rungius.

S.

Gerhard. à Salice.

. . . . Saubertus.

Hieronimus Savoranola.

Marco Scacchi.

Orazio. Scaletta.

Scamnon    }
        et } ex Atheneo. 
Scamon.    }

Martinus Schefflerus.

Rod. Schilckius.

Martinus Schoockius.

Gaspar. Schott.

Osvvald. Schreckenfuchsius.

Gioüani Scrivano.

M. Joannes Schütterus.

Claudius. Sebastianus.

. . . . Seberus.

Daniel. Selichius.

Hngo. Sempilius.

Semus Delius.

Servius.

Cassius Severus.

[-384-] Francesco Severi.

Sextus Empyricus.

Anacletus Siccus.

Ottho Sigefridus. Je croy qu'il faut ajoûter Harnisch.

Simmias. ex Meursio.

Simon. ex Menrsio.

Sophocles. ex Athenaeo.

Francesco Soriano.

Soteridas.

Joannes Spangenberg.

Christian. Speckhun.

Gioüani Spinosa.

Franciscus Spiridion à monte Carmelo.

Christophorus Stathmion.

Benedetto Stella.

Gioseppe Maria Stella.

Stesander.

Michael Stifelius.

Petrus de Stoffen.

Alessandro Striggi.

Joannes Guillelmus Stuckius. *

Joannes Christophorus Sturmius.

Sybila, ou Sybilas.

Andreas. Sylvanus.

Christopher Sympson.

T.

. . . . Tacuinus.

Joannes Taisnier.

Martinus de Tapia.

. . . . Tarazzona, ou Taraçona.

. . . . Tarcagnota.

Nicolo Tartaglia.

Frideric. Taubman.

Teleiclides. ex Athenaeo.

Telestes. Selinuntius. Ibidem.

Guillaume Telin.

Il Cavaliere . . . Testi.

Georgius Theodoricus.

Sistus Theodoricus Augustan.

Theodore.

Theodorus Sophianus. ex Meursio.

Theogerus Episcopus.

Theophilus, ex Athenaeo.

Theophrastus. ex eodem et cetera.

Theopompus Colophon. ex Athenaeo.

Pontus de Thiard.

Thimotheus Milesius.

Thiuredus. de Douvres.

Orazio. Tigrini.

Timomachus. ex Athenaeo.

Joannes Tinctoris.

Francesco. Tobar, ou Tovar.

Fr. Tomaso di Santa Maria Dell'Ordin, di San Domenico.

Melch. Torres, ou de Torres.

Franc. Tovar, ou Tobar.

Bac. Trappa. Numen.

Dn. Abdias. Trew.

Tryphon. Alexander ex Athenaeo.

Anton. Trombeta.

Joannes Turinomarus.

V.

Francesco Vacca.

Vaccus, ou Vacco. C'est plûtôt Bacchius.

Georg. Vaglia Piacentino, c'est Georg. Valla.

Petrus Franc. Valentinus.

Petrus Valerianus.

Augustus Valerius.

Carlo. Valgulio.

Joannes Valla.

Lorenzo Valla.

- - - - Valturius.

Stefano Vaneo.

Alanus Varenius.

Grazioso Uberti.

Ludovic. Venegas.

Georgius Venetus.

Il Principe di Venosa, ou Carolus Guesvaldus.

Franc. Ventura. Volaterr.

[-385-] Philippus Veraldus.

- - - - Ugolinus.

Nicol. Vincentino.

- - - - Villafranca.

- - - - Vincentinus, ou Vincentius.

Antonius à Vinea.

- - - - Vinetus.

Gundisalv. Martinez de Viscargui.

Philippus de Vitriaco.

Lodoïco. Vittoria.

Joannes Ludovicus Vivaldus. ex Possevino. c'est plûtôt Ludov. Vivez.

Joannes Vogelsanck. C'est je croy Ornitoparcus.

- - - - Vossius le jeune.

Franciscus Petrus de Urena.

Franciscus Usper.

- - - - Usualdus.

Lodoico Vualdo.

Vuillehelmus.

Bonaventura Vulcanius, ou plûtôt Schmid.

Ambrosius Vulflingseder.

- - - - Vulfrano.

Francisc. Vuyler, ou Wyler.

Jo. Wallisius.

Johannes Weichman.

Frideric. Weisensée.

Nicol. Weissbeck.

Andreas Werckmeister.

Jod. Willichius.

Sebastian. Wirdung.

David. Wolckensteinius.

X.

Xantus Atheniens.

Guillelmus Xilander.

Z.

Francisc. Zabarella.

Ludovico Zacconi, ou Zaccone.

Joannes Zangerus.

Simone Zappa.

Remarquez que les noms, où l'on trouvera une petite étoile, ainsi * sont ceux des Anteurs que mes amis m'ont fait voir pendant le cours de l'impression de cette troisiéme Partie, qui devroient par consequent être dans la premiére, et sur lesquels je ne demande point d'éclaircissements.

Mais ce n'est pas assez d'avoir indiqué aux Sçavants toutes mes découvertes; Je croy qu'il est encore necessaire de leur marquer de quelle maniere je souhaiterois qu'ils me fissent part de celles qu'ils ont pû faire, ou que cet Ouvrage et les instances que je leur faits, leur pourront faire faire. Or le plus sûr sans doute pour la satisfaction du Public, et la perfection de cet Ouvrage, seroit que je pusse tout voir par mes propres yeux. Accoutumez qu'ils sont à cette espece de recherche, je peux dire qu'ils y sont plus propres, que ceux de beaucoup d'autres qui, quoy qu'incomparablement plus sçavants que moy, ne découvriroient peut-être pas si vîte, ny si bien, ce que je découvrirois aisément et seurement.

C'est pourquoy je prie ceux, qui auront en leur pouvoir quelques-uns [-386-] des Auteurs de cette troisiéme Partie, que je n'ay pas encore vus, ou des Auteurs dont le nom, ny la Langue, ny le Pays ne me sont pas connus; de me les vendre, ou de me les trocquer, s'ils peuvent ou veulent s'en défaire, ou bien de me les prêter sous promesse et telles assurances qu'on souhaitera de les rendre fidellement, aussi-tôt que les extraits en seront faits; ou bien de m'indiquer les endroits où je les pourray trouver, ou faire chercher; ou bien enfin de m'envoyer du moins des memoires sur ce qui les regarde, circonstanciez comme dans les articles suivants, que je supplie les Sçavants de lire par cette raison avec quelque attention.

1. Il faudra tâcher de m'envoyer une copie exacte du Titre, ou de la premiere page de ces Auteurs, en quelque Langue qu'elle soit écrite, soit à la main, ou imprimée; avec le lieu et l'année de l'impression; le nom de l'Imprimeur et du Vendeur; la Langue du corps de l'Ouvrage; la forme ou la grandeur du volume, ou des volumes, s'il y a plusieurs tomes; le nombre des feuilles ou des pages, et le lieu même, c'est à dire le cabinet, ou la Bibliotheque où ce Livre est, et se peut trouver actuellement.

2. Il faudra y joindre, autant que l'on pourra, les circonstances de la naissance du Pays, de la vie, des emplois, du siecle, de la mort et cetera des Auteurs. On en trouve souvent dans les Epitres dedicatoires et dans les Préfaces. Et en outre le plan general, et le plus qu'on pourra du détail de l'Ouvrage, les bons ou mauvais jugements qu'on en a faits, ou qu'on en peut faire; les differentes éditions, les traductions et cetera.

3. Si les Titres de ces Livres sont écrits en Hebreu, ou en Arabe, ou en quelques autres Langues orientales, dont j'avoüe que je ne connois pas même les caracteres, que superficiellement: On me fera plaisir et à une Infinité de Curieux qui ne les connoissent pas plus que moy, de réduire ces caracteres étrangers en caracteres Romains, ainsi qu'en a usé Monsieur Herbelot dans sa Bibliotheque Orientale, et de donner ensuite une traduction en Latin ou en François, tant du titre et du sujet du Livre, que des qualitez de l'Auteur, et autres circonstances qui le peuvent faire connoître. Mais il ne faudra absolument rien changer dans le nom propre, ny les prénoms de l'Auteur, que les seuls caracteres étrangers en Romains, sans en faire aucune traduction et cetera.

4. On en usera de même pour les Auteurs dont les Titres sont en Flamand, en Anglois, Hollandois, Danois, Polonois et cetera. Comme le pratiquent fort sagement, les Journaux des Sçavants, tant de Hollande, que de France, qui ne manquent jamais de [-387-] donner le titre des Livres, et le nom des Auteurs, ut jacent, et de l'expliquer ensuite par une traduction litterale (ce qui seroit le mieux pour nôtre dessein) ou du moins par un titre abrege, qui soit suffisant pour en faire comprendre la substance.

5. A l'égard des Auteurs, dont le titre est originalement en Grec, ou en Allemand, ou en Italien, ou en Espagnol; Je sçay assez de ces sortes de Langues pour n'avoir pas besoin qu'on se donne la peine de me les traduire. Cependant à l'égard du Grec et de l'Allemand, qui ne me sont que mediocrement familiers: on me fera plaisir d'en user comme dans les deux articles précedents, et d'observer sur tout pour l'Allemand de ne se pas servir en l'écrivant des caracteres dont les Allemands se servent en écrivant à la main, que je ne connois pas; mais des caracteres Romains ou Latins, ou du moins des caracteres dont on se sert dans l'impression des Livres Allemands, que je connois assez bien.

6. Si les Auteurs, dont on m'envoyera les noms et les Titres, ont traité de beaucoup d'autres matieres, comme sont les Encyclopedistes, Saint Augustin, Boëce, le venerable Bede et cetera on m'obligera de me marquer le tome, et la page, où ces Auteurs parlent de la Musique, soit ex professo, ou par occasion, et si ce qu'ils en disent est considerable. Il sera bon aussi de me marquer l'édition de ces Auteurs, et même du moins en gros les ouvrages qu'ils ont donné au Public sur d'autres manieres, parce que tout cela sert à faire connoître les Auteurs.

7. On trouve aussi souvent des Traitez de Musique ou de choses appartenantes à la Musique dans des compilations de plusieurs Traitez, discours, dissertations et cetera de plusieurs et differents Auteurs, et sur differentes matieres en un seul corps. On me fera un très-grand plaisir de me les indiquer, comme aussi le volume et la page où ils se trouvent, le nom du Compilateur, l'année, le lieu, l'édition et cetera soit que tout cela y soit imprimé en son entier, ou seulement en abregé, ou par extrait, ainsi que le pratiquent les Journaux de Leipsich, de Hollande, de France et cetera.

8. Si l'on trouve devant ou à la fin des Traitez (sur tout de ceux qui parlent ex professo de la Musique) des Catalogues des Auteurs qui y sont citez: on me fera plaisir de m'en envoyer une copie exacte, ou du moins les noms des Auteurs qui ne se trouveront pas dans quelqu'une des trois parties de ce Catalogue Quand même il n'y auroit point de ces Catalogues, il faudroit tâcher de m'envoyer les noms des Auteurs, soit Theoriciens ou Praticiens, dont on cite les ouvrages dans le corps du Livre et cetera.

[-388-] 9. Mais ce que je demande avec le plus d'instance, c'est la verité, la bonne foy, un entier dépoüillement de toute prévention, et sur tout une exactitude severe et scrupuleuse à bien orthographer les noms et les surnoms des Auteurs, et à former distinctement les caracteres Romains ou Latins, que l'on substituëra en la place des caracteres des Langues originales dans lesquelles ces noms seront écrits. Car enfin, si je suis le premier trompé par des memoires infidelles, ou peu exacts; comment pourray-je éviter de tromper le Public.

10. Pour me faire part de tout ce que dessus, on pourra se servir de la voye des Journaux de France, de Hollande, de Trevoux, et même du Mercure que je lis assez exactement, parce que ce sont des canaux très-commodes pour le commerce et la communication des Sçavants: Ou bien on me les adressera en droiture à Meaux en Brie, où je fais ma residence ordinaire, de la même maniere que l'on les envoye au Mercure. Au reste ceux, qui voudront bien m'honorer de leurs avis, peuvent s'assurer que j'en seray pas ingrat en toutes manieres, et que je les citeray même avec les éloges qui leur seront dûs, s'ils le souhaittent.

FIN.

AVERTISSEMENT.

On trouve à Amsterdam chez ETIENNE ROGER, un asortiment general de toute sorte de Musique, à beaucoup meilleur marché que par tout-ailleurs. On peut en même temps être assuré que c'est la Musique la plus correctement gravée ou imprimée, qu'il y ait dans le monde. Ceux qui en sont Amateurs peuvent en faire demander, chez lui le Catalogue.


Return to the 18th-Century Filelist

Return to the TFM home page